Contenu

Scénarios climatiques climat ambiant

Les bâtiments construits aujourd’hui seront exposés à des changements climatiques pendant leur durée de vie. Afin de les planifier de manière optimale, même pour faire face à un climat plus chaud à l’avenir, il est indispensable de disposer d’informations de base spécifiques sous forme de scénarios climatiques. Grâce aux jeux de données horaires sur l’avenir basés sur les scénarios climatiques CH2018, on dispose désormais d’une base nationale qui permet aux planificateurs du secteur du bâtiment de procéder à des estimations du futur climat ambiant à l’intérieur des bâtiments et de dimensionner au mieux les systèmes de chauffage et de refroidissement.

Selon les scénarios climatiques CH2018, la fréquence, l’intensité et la durée des vagues de chaleur augmenteront nettement en Suisse avec la progression du changement climatique, ce qui a également des répercussions sur le secteur du bâtiment. Pour le climat actuel, les données climatiques dans le cahier technique SIA 2028:2010 constituent une base importante pour estimer le confort thermique à l’intérieur des bâtiments et les besoins en énergie. L’extension des données dans le cahier technique SIA 2028:2010 selon les scénarios climatiques permet aux concepteurs de bâtiments d’estimer également le climat intérieur ambiant du futur. Ces données pour l’avenir ont été financées et élaborées dans le cadre de projets réalisés en collaboration avec l’Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse, la direction des travaux publics du canton de Zurich, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), la Société Suisse des Ingénieurs et des Architectes (SIA) et la Haute école de Lucerne (HSLU).

Vue de l’extérieur à travers une fenêtre dont les stores sont à moitié fermés. Dans la pièce, un ventilateur est placé près de la fenêtre.
Malgré l’ombrage, l’intérieur est climatisé.

Scénarios climatiques sous forme horaire

Dans le cadre du projet « Construction adaptée au climat – bases pour l’avenir », MétéoSuisse a élaboré des données de base horaires qui représentent le climat futur possible sur des sites en Suisse selon les scénarios climatiques CH2018. Des données horaires, physiquement cohérentes, de température, d’humidité, de vent et de rayonnement ont été calculées pour le futur. Celles-ci représentent des années typiques (appelées « Design Reference Years ») et des années chaudes en été (appelées « 1 événement sur 10 ans ») à l’avenir. Les données sont disponibles pour les périodes 2020-2049 et 2045-2074 pour 45 stations. Deux évolutions différentes des émissions globales de gaz à effet de serre ont été considérées : sans mesures de protection du climat (RCP8.5) et avec des mesures significatives de protection du climat (RCP2.6). Les jeux de données locaux de CH2018 constituent la base de ce travail, avec une prise en compte de l’effet d’îlot de chaleur urbain pour quatre villes. Les nouvelles données sont disponibles gratuitement sur https://map.geo.admin.ch. Pour chaque station, six années futures différentes sont disponibles.

Base pour les simulations de bâtiments

En collaboration avec le projet pilote A.15 « Données climatiques actualisées pour les planificateurs de construction » du programme pilote d’adaptation au changement climatique, les données de base nouvellement créées ont été testées de manière itérative en effectuant des simulations de bâtiments. De cette collaboration découlent d’importantes recommandations d’application aux planificateurs de bâtiments pour utiliser correctement les données. De même, les simulations de test ont permis de tirer de premières conclusions concernant le confort thermique pour différentes typologies de bâtiments. Les différentes données climatiques peuvent être utilisées de manière différenciée dans les simulations de bâtiments en fonction de l’objectif de l’étude, à savoir prouver la protection thermique estivale, déterminer les besoins énergétiques ou concevoir la technique du bâtiment.

Les simulations de test ont fourni des informations fondamentales sur les besoins énergétiques futurs et le confort thermique attendu dans les différentes catégories de bâtiments résidentiel, administration et école, sur plusieurs sites. Des différences régionales importantes ont ainsi pu être déterminées dans les résultats, par exemple pour les bâtiments situés sur le Plateau suisse, au Sud des Alpes ou sur des sites alpins de plus haute altitude, ou encore en zone urbaine ou rurale, ce qui peut tout à fait conduire à des stratégies différentes lors de la planification des bâtiments.

Une contribution importante à l’adaptation au climat

En utilisant ces jeux de données, les planificateurs de bâtiments apportent une contribution importante pour pallier la dégradation future du confort et de la performance des utilisateurs et pour dimensionner de manière optimale l’infrastructure technique des bâtiments. La nouvelle base nationale suisse complète les données existantes dans le cahier technique SIA 2028:2010, afin que les bâtiments construits aujourd’hui soient également équipés pour affronter le climat de demain.

Informations complémentaires

Liens