Contenu

Suivi du climat

Le climat de la Suisse s'est nettement réchauffé depuis le début des mesures. Le suivi du climat montre comment la température, les précipitations et la durée d'ensoleillement s'écartent de la moyenne de la période 1991-2020.

Pied de page

Navigation top bar

Toutes les autorités fédéralesToutes les autorités fédérales

Navigation des services

MétéoSuisse observe systématiquement le climat de la Suisse depuis 1864 et classe le temps actuel dans l'évolution climatique à long terme à l'aide des mesures de température, de précipitations et de durée d'ensoleillement. Le suivi du climat permet d'afficher les écarts de ces trois paramètres par rapport à la moyenne des années 1991-2020.

MétéoSuisse propose ces informations sous différents formats : sous forme de carte des écarts mensuels actuels pour l'ensemble de la Suisse, sous forme de série chronologique des écarts mensuels des deux dernières années pour les différentes régions de prévision ainsi que sous forme de prévisions locales pour l'ensemble des localités et des codes postaux de la Suisse.

Les écarts mensuels de température, de précipitations et d'ensoleillement peuvent être représentés pour l'ensemble de la Suisse. Les valeurs du mois précédent sont affichées.

L'évolution de la température, des précipitations et de l'ensoleillement sur les 24 derniers mois peut être représentée sous forme de graphique. Les informations peuvent être affichées pour différentes régions de prévision. Les prévisions locales permettent en outre de consulter les valeurs pour chaque lieu en Suisse.

Pour classer les conditions météorologiques actuelles, on utilise ce que l'on appelle les normes climatologiques. Les normes climatologiques correspondent à la moyenne des températures, des précipitations totales et de la durée d'ensoleillement sur une période de 30 ans entre 1991 et 2020 pour le mois concerné.

Le suivi du climat indique l'évolution annuelle de la température, des précipitations et de la durée d'ensoleillement en tant qu'écarts des moyennes mensuelles par rapport aux valeurs moyennes sur la période 1991-2020 pour les codes postaux. Comme MétéoSuisse n'exploite pas de station de mesures dans chaque commune, les valeurs des codes postaux sont déduites des données mesurées disponibles. Pour cela, les valeurs des stations sont d'abord reportées sur une carte couvrant l'ensemble de la Suisse.

Pour les stations de mesures, il est également possible de consulter l'écart de l'évolution quotidienne de la température, de l'ensoleillement et des précipitations par rapport aux valeurs moyennes.

Comment le climat a-t-il évolué depuis le début des relevés systématiques ?

Pour situer les événements climatiques actuels dans l'évolution à long terme, de longues séries de mesures sont nécessaires. A partir de 1864, la Société suisse des sciences naturelles a réussi à mettre en place un réseau de mesures climatiques selon des critères uniformes. Depuis 1864, le réseau de mesures a été continuellement étendu et MétéoSuisse poursuit aujourd'hui les enregistrements avec des appareils de mesures modernes. Cela permet notamment de créer la base nécessaire à l'élaboration de scénarios climatiques. Ceux-ci permettent d'évaluer les risques et les opportunités du changement climatique pour la Suisse et de décider des mesures d'atténuation et d'adaptation au changement climatique.

Il fait généralement plus chaud

Si nous regardons loin dans le passé, des tendances claires apparaissent pour certains paramètres mesurés. La température moyenne suisse a augmenté de plus de 2 °C depuis le début des enregistrements systématiques. C'est environ deux fois plus que la moyenne mondiale. Cette évolution ne peut s'expliquer que si l'on tient compte des émissions de gaz à effet de serre dues à l'activité humaine. La température continuera d'augmenter à l'avenir. L'ampleur de cette hausse dépendra de la poursuite de l'augmentation des émissions ou de leur réduction drastique. Dans le scénario d'une protection systématique du climat, le réchauffement en Suisse peut être limité à moins de 2 °C par rapport à aujourd'hui.

Plus de précipitations en hiver et lors d'événements isolés

La quantité de précipitations varie considérablement d'une année à l'autre, bien plus que la température annuelle. C'est pourquoi il est beaucoup plus difficile d'identifier les changements systématiques des précipitations sur plusieurs années. En moyenne nationale, les précipitations hivernales ont augmenté depuis le début des mesures en 1864. Pour les autres saisons, aucune modification statistiquement significative des précipitations moyennes n'a pu être constatée jusqu'à présent en Suisse. Cependant, les épisodes de fortes précipitations sont devenus plus intenses et plus fréquents. Les chutes de neige sont aujourd'hui plus rares et la neige reste moins longtemps au sol en de nombreux endroits que dans les années 1960.

Plus d'ensoleillement depuis les années 1980

Depuis de nombreuses décennies, le réseau suisse de mesures climatiques enregistre également la durée d'ensoleillement. Elle a diminué au cours du 20e siècle et a atteint un minimum vers 1980. Depuis, on observe une augmentation de la durée d'ensoleillement à certains endroits.