Contenu

Alerte canicule

MétéoSuisse émet des alertes canicule depuis 2005 et optimise et développe en permanence le système d'alerte. Jusqu'à l'été 2021, les alertes canicule étaient basées sur l'indice de chaleur (HI), qui a été développé à l'origine aux États-Unis et est exprimé en Fahrenheit. Dès l'été 2021, MétéoSuisse avertira la population de l'imminence d'une période de chaleur en se basant sur la température moyenne journalière (Tmean). En plus des températures diurnes, Tmean comprend également les températures nocturnes et est définie comme la valeur moyenne de toutes les valeurs mesurées de minuit à minuit.

La base scientifique

Les valeurs seuils et les critères du concept d'alerte canicule ont été établis sur la base de nouvelles découvertes scientifiques par l'Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH). Les évaluations épidémiologiques montrent que la température moyenne Tmean est en bonne adéquation avec les effets du stress thermique, en particulier avec la mortalité. Même un seul jour de températures élevées peut être dangereux pour le corps humain. C'est pourquoi un niveau d'alerte supplémentaire 2 sera introduit à partir de 2021 pour avertir des périodes de chaleur intense, même courtes.

Outre les températures diurnes élevées, aussi les températures nocturnes élevées, ont un impact négatif sur l'organisme humain. Si les nuits ne sont pas suffisamment fraîches, l'organisme peut difficilement récupérer et le stress thermique est moins bien supporté. Tmean est une mesure appropriée car elle est moyennée sur 24 heures et prend donc en compte les températures nocturnes.

Selon le Swiss TPH, l'humidité du climat suisse a un impact sur le bien-être, mais pas sur la mortalité. L'humidité est également prise en compte indirectement avec Tmean. Si l'humidité augmente, il y a moins de refroidissement la nuit. De même, une température minimale plus élevée entraîne une température diurne moyenne plus élevée. Tmean tient ainsi compte des nouveaux résultats épidémiologiques concernant la Suisse.

Concept d'alerte canicule

Le concept d'alerte canicule de MétéoSuisse est basé sur trois niveaux de danger (figure 1). Les critères d'alerte sont uniformes dans toute la Suisse, c'est-à-dire qu'aucun seuil régional différencié n'est utilisé. Les alertes sont émises sur la base des régions d'alerte utilisées par les services spécialisés en dangers naturels de la Confédération.

La figure 1 montre les seuils pour les différents niveaux d'alerte. Les alertes sont définies comme suit :

  • Une alerte de niveau 2 (jaune) est émise pour des périodes courtes et intenses dès que la température moyenne journalière (Tmean) dépasse le seuil de 25 °C pendant un à deux jours.
  • Une alerte de niveau 3 (orange) est émise dès que la Tmean est supérieure ou égale à 25 °C pendant au moins trois jours consécutifs.
  • Une alerte de niveau 4 (rouge) est émise lorsque la Tmean est supérieure ou égale à 27 °C pendant au moins trois jours.

Vague de chaleur

MétéoSuisse ne parle de vague de chaleur que lorsque le critère d'alerte de niveau 3 est dépassé, c'est-à-dire lorsqu'il y a une température moyenne quotidienne de 25 °C ou plus pendant au moins trois jours de suite. Si les critères ne sont remplis que pendant une période maximale de 2 jours, on parle d'une courte période de chaleur

La population est avertie via l'application et le site internet de MétéoSuisse ainsi que via le portail des dangers naturels. Les dangers forts (niveau 3) et élevés (niveau 4) sont également transmis directement aux autorités cantonales.

Recommandations en matière de comportement

Les périodes de chaleur peuvent être extrêmement stressantes pour le corps humain et mettre la santé en danger. Il est donc d'autant plus important d'être averti à temps de l'imminence d'une canicule et de se renseigner sur les recommandations du comportement à adopter.