Réseau d’observations phénologiques

Le réseau d’observations phénologiques de MétéoSuisse comprend 160 stations. Pour décrire le développement de la végétation, 26 espèces de plantes différentes sont examinées au cours des saisons. Ces informations permettent d'analyser les effets du changement climatique sur la végétation et d'élaborer des modèles prévisionnels du début de la floraison.

La phénologie traite des phénomènes périodiques de développement et de croissance des organismes vivants au cours du cycle des saisons. La phénologie végétale a pour but d'observer et de noter les dates d'apparition des «phénophases», telles que la frondaison, la floraison, la maturation des fruits, la coloration et la chute des feuilles. Le réseau de surveillance phénologique existe en Suisse depuis 1951. De nos jours, 26 espèces végétales sont examinées sur près de 160 stations. Le formulaire d'observation comporte 69 phénophases. Les listes des espèces et des phases observées figurent sur ce dernier. 

Annonces actuelles et étude du climat à long terme

Traditionnellement, la tâche des personnes qui réalisent les observations consiste à évaluer et à consigner la date des différentes phases phénologiques. Ces données sont transmises à MétéoSuisse soit traditionnellement deux fois par année sur un formulaire papier, soit directement après leur observation, par Internet. Les annonces en ligne sont tout de suite analysées et permettent d’informer sur l’état actuel de la végétation. L’ensemble des données est ensuite utilisé pour une vue d’ensemble de l’année écoulée et pour l’analyse des influences à long terme du climat sur la végétation.

Actuellement, une grande partie des observations sont transmises en ligne. Elles peuvent être visualisées sur la plateforme PhaenoNet, où l’on trouve à la fois les observations réalisées par MétéoSuisse et celles réalisées par d’autres personnes dans le cadre du programme Globe. La plateforme PhaenoNet est aussi ouverte aux personnes intéressées souhaitant communiquer leurs observations. MétéoSuisse dispose ainsi rapidement de multiples informations phénologiques permettant de fournir des renseignements sur l'état actuel de la végétation.

Applications variées des observations phénologiques

Les résultats des analyses des données phénologiques peuvent être exploités à des fins diverses:

  • les effets du changement climatique sur la végétation peuvent être mis en évidence,
  • il est possible d'établir les modèles prévisionnels du début de la floraison en vue de prévisions polliniques, 
  • La corrélation existant avec la faune eu égard aux effets du changement climatique peut être étudiée,
  • La période et la longueur de la saison de végétation peuvent être déterminées, par exemple dans le cadre de recherches sur les écosystèmes. 

 

Informations complémentaires

Liens