Contenu

Le rhume des foins augmente en raison du changement climatique

MétéoSuisse-Blog | 14 mai 2024
13 Commentaire(s)

Avec le changement climatique, la période du rhume des foins s'allonge, les concentrations de pollen augmentent et les plantes invasives hautement allergisantes se propagent. Des chercheurs de la Commission suisse pour la chimie et la physique de l'atmosphère (CPA) de l'Académie suisse des sciences naturelles et de MétéoSuisse ont évalué et résumé les connaissances actuelles à ce sujet.

  • Climat

Pied de page

Navigation top bar

Toutes les autorités fédéralesToutes les autorités fédérales

Alors qu'il y a 100 ans, presque personne ne souffrait du rhume des foins en Suisse, environ 20 pour cent de la population est actuellement touchée. Avec le changement climatique, la situation du rhume des foins s'aggrave encore. De nombreuses plantes libèrent leur pollen plus tôt et avec une plus grande intensité. De plus, le changement climatique favorise la propagation de plantes invasives et fortement allergènes comme l'ambroisie.

La pollution de l'air favorise probablement aussi le rhume des foins : elle peut endommager les voies respiratoires des personnes et favoriser ainsi l'asthme et le rhume des foins. Les plantes stressées par l'air de mauvaise qualité semblent en outre produire du pollen qui déclenche des réactions allergiques plus fortes. "En résumé, les personnes allergiques au pollen seront probablement exposées à l'avenir à des concentrations de pollen plus élevées pendant des périodes plus longues", écrivent les chercheurs de la Commission chimie et la physique de l'atmosphère (CPA) de l'Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT) et de MétéoSuisse.

Le rhume des foins est un problème de santé publique

Comme de très nombreuses personnes en Suisse sont, parfois, fortement touchées et que les coûts annuels se chiffrent déjà en milliards, le rhume des foins devrait également être abordé par des mesures des pouvoirs publics, argumentent les chercheurs.

Ils proposent une série d'options d'action appropriées : limitation du changement climatique et de la pollution atmosphérique, lutte contre les espèces invasives, plantation publique adaptée dans les communes, mais aussi mise en place de systèmes d'alerte. Ces derniers sont possibles depuis peu grâce à de nouvelles mesures du pollen entièrement automatisées par l'Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse et peuvent aider les personnes concernées à réduire leur contact avec le pollen ou à prendre des médicaments plus ciblés.

Fiche d'information à télécharger

Vous pouvez télécharger gratuitement la fiche d'information Allergie au pollen et impact du changement climatique.

Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT)

L'Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT), avec ses 35 000 expertes et experts, s'engage au niveau régional, national et international pour l'avenir de la science et de la société. Elle renforce la conscience des sciences naturelles en tant que pilier central du développement culturel et économique. Son large soutien fait d'elle un partenaire représentatif pour la politique. La SCNAT met les sciences naturelles en réseau, fournit une expertise, encourage le dialogue entre la science et la société, identifie et évalue les développements scientifiques. Elle fait partie de l'association de l'Académie suisse des sciences.

Plus d’informations :