Contenu

Importantes pluies verglaçantes au Canada

2 Commentaire(s)

Le matin du 05 avril 2023 une perturbation a provoqué d’importantes pluies verglaçantes sur l’Ontario et le Québec, qui ont plongé près d’un million de foyers dans le noir et causé de nombreux dégâts. Il s’agit de la plus grosse panne sur le réseau électrique du Québec depuis les pluies verglaçantes de janvier 1998.

  • Météo

Pied de page

Navigation top bar

Toutes les autorités fédéralesToutes les autorités fédérales

Navigation des services

Situation synoptique et types de précipitations du 05 avril 2023 au Canada

Il s'agit d'une perturbation typique des latitudes moyennes avec une dépression, un front chaud, puis un front froid, et une occlusion.
On observe les pluies verglaçantes à l’avant du front chaud et de l’activité orageuse à l’avant du front froid.

Radiosondage dans la région du Québec


Le radiosondage montre le profil de température typique qui peut produire des pluies verglaçantes : la stratification verticale de la température permet à la neige de fondre et la pluie résultante. en arrivant dans de l’air froid dans les basses couches (température < 0°C), et précipitant sur un sol et des surfaces gelées, forme alors instantanément une couche de verglas. Cette couche pouvant prendre de l’ampleur dans le cas de pluies verglaçantes abondantes.

Comparaison avec l’évènement de janvier 1998

Il est tombé 15 à 35 mm de pluie le 5 avril 2023, en grande partie sous forme de pluie verglaçante ; il en était tombé plus de 70 mm lors des pluies verglaçantes du début janvier 1998. Ces pluies avaient touché à peu près la même région : l’Est du Canada, l’Etat de New York et la Nouvelle-Angleterre.

Dans les deux cas, les pluies verglaçantes ont provoqué d’importantes pannes de courant suite à l'écroulement de câbles ou des pylônes, des dommages aux arbres, et de fortes perturbations et annulations dans les transports (aériens, ferroviaires, routiers). Les impacts de l'événénements du début janvier 1998 ont été cependant plus importants.

Voir l'article www.laterre.ca du 05 janvier 2018 : "le verglas 20 ans après"

Janvier 1998 : une situation similaire mais avec plus d'impacts

Réchauffement climatique et évolution du risque de pluies verglaçantes

Des études montrent que dans un climat plus chaud, les tempêtes hivernales dans l'Est du Canada pourraient entraîner une diminution des situations de pluies verglaçantes dans le Sud et l’Est du Nouveau-Brunswick tandis que l’occurrence des événements de longue durée (>6 h) augmenterait légèrement dans le Nord-Ouest du Nouveau-Brunswick.

Le réchauffement climatique pourrait s'accompagner de mécanismes pouvant  renforcer des phénomènes d'inversions par blocage d'air froid (cold air damming) dans la région des Appalaches.

Articles pour approfondir :

Pluies verglaçantes du 13 et 14 décembre 2022


Une perturbation avait provoqué des pluies verglaçantes dans nos régions et les pays limitrophes.entre le 13 et 14 décembre 2022. Dans nos régions, les pluies verglaçantes sont plus rares et ne donnent en général que quelques millimètres de pluie dans la phase "verglaçante". Elles peuvent toutefois fortement perturber tous les types de transports.

Pour rappel : voir le blog du 13 décembre 2022

Observations de pluie verglaçante à l'aéroport de Zürich le 14.12.2022.

Les pluies et des bruines verglaçantes avaient été observées aux aéroports de Genève et Bâle.