Contenu

Réseaux de partenaires, certification, alertes

MétéoSuisse coopère étroitement avec des services cantonaux et d'autres institutions exploitant leur propre réseau de mesure. Elle peut combler ainsi les lacunes existant dans son propre réseau de mesure et accroître la précision des prévisions et des alertes. La qualité de l'ensemble des stations de mesure est vérifiée par un organisme indépendant.

Étant un office fédéral, MétéoSuisse assume le mandat légal de prévenir la population et les autorités d'événements météorologiques dangereux. Afin de pouvoir faire des prévisions plus précises à cette fin, il importe de recueillir des données de mesure de haute qualité et d'une grande densité spatio-temporelle, car elles constituent la grandeur d'entrée centrale des modèles météorologiques. C'est pourquoi MétéoSuisse étoffe le réseau de mesure des stations au sol automatiques (SwissMetNet) avec les données de mesure collectées par des services cantonaux et d'autres institutions exploitant leurs propres réseaux de mesure. Au total, MétéoSuisse collabore avec près de 50 partenaires issus de Suisse et de l'étranger gérant environ 2000 stations de mesure destinées à différents champs d'application. Il est possible ainsi de pallier les carences existant dans le réseau de mesure national et d'exploiter des synergies.

Informations plus détaillées

Le graphique montre une carte générale de toutes les stations partenaires utilisées par MétéoSuisse.
La carte générale de toutes les stations partenaires utilisées par MétéoSuisse.
© MétéoSuisse

Certification indépendante

L'utilisation des données de mesure d'autres exploitants de réseau impose à MétéoSuisse en tant qu'office fédéral ayant la certification ISO de garantir la fiabilité des mesures et une norme qualitative uniforme quant aux données. Pour cette raison, les stations de mesure mises en œuvre sur les réseaux de SwissMetNet et de partenaires sont soumises à une évaluation de qualité sur place. Un auditeur indépendant se charge d'y procéder. Seules des stations de mesure automatiques sont certifiées. Le site et les instruments de mesure, leur calibrage et leur entretien sont alors vérifiés, entre autres.

Alertes et prévisions

Transférées vers la base de données de MétéoSuisse, les données des partenaires sont utilisées à différentes fins, selon le type de station :

  • Alertes
  • Prévisions météorologiques
  • Vérification et assimilation des données de modèles
  • Corrélation avec les données du suivi des précipitations fournies par des radars météorologiques (CombiPrecip)
  • Soutien à l'homogénéisation des données climatiques de MétéoSuisse
  • Création de points de grille et d'analyses de valeurs extrêmes (par exemple, stations proches de la frontière)
  • Insertion dans les modèles de prévision de crues par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV)
  • Transfert des données à la plate-forme d’information commune sur les dangers naturels (GIN)

Exemples

Foehn dans la vallée de la Reuss à Uri

Il n'est pas facile de choisir un exemple parmi les 2000 stations. Ici, nous jetons un coup d'œil à la station d'Erstfeld (INNESF) du réseau de surveillance de l'air des cantons de Suisse centrale. Elle est située à environ 5 km au sud de la station MétéoSuisse d'Altdorf (ALT). Lorsque le foehn se développe, il est généralement mesuré quelques heures plus tôt à Erstfeld qu'à la station MétéoSuisse d'Altdorf, qui se trouve près du lac d'Uri. Cela donne à MétéoSuisse un certain délai pour pouvoir envoyer à temps une alerte de tempête pour le lac Uri. Au fait, la vérification - à savoir si le foehn a effectivement atteint le lac - est effectuée avec une autre station partenaire : Isleten, une station partenaire gérée par des passionnés de surf et située directement sur le lac d'Uri. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres de l'utilisation des données des partenaires de Météosuisse !

WMO: Public-Private-Engagement (Newsletter, anglais)

Switzerland’s National Weather Service MeteoSwiss has a long history of using partner data within their own operations. Collaborations with public partners started in early 2000. In those early days, MeteoSwiss did see private weather companies as competitors and conflicts about where and how to measure or about the accuracy of forecasts transpired through the media. The situation changed in 2011 when MeteoSwiss decided to start a cooperation with the private weather company MeteoGroup, the largest operator of a network of private weather stations in Switzerland.

Informations complémentaires

Liens