Certification des stations de mesure

MétéoSuisse vérifie les stations de mesure du réseau SwissMetNet en suivant une méthode de certification stricte. Le procédé adapté à la Suisse et exécuté par des tiers comprend de multiples critères relatifs au site, aux appareils et à la maintenance, établis par l'Organisation météorologique mondiale (OMM). La même certification est aussi appliquée aux stations des réseaux de partenaires. Il est ainsi garanti que les résultats de diverses stations de mesure sont comparables.

Lors de la certification, près de 100 critères de qualité sont contrôlés. Ces derniers reposent sur le «guide de la CIMO», énonçant les directives de la Commission des instruments et des méthodes d'observation de l'OMM. Les principes formulés en vue de la normalisation internationale ont été adaptés aux spécificités de la Suisse, en mettant l'accent sur la climatologie et la météorologie. Le procédé ne se prête donc pas à d'autres applications comme l'agrométéorologie ou la prévision de l'état des routes où d'autres critères s'appliquent au site.

Les points vérifiés lors de la certification

Les critères peuvent être divisés approximativement dans les rubriques suivantes:

  1. Intervalle de mesure et de transmission de la station: Une station mesure-t-elle et transmet-elle ses données, toutes les dix minutes? Ou les données ne sont-elles communiquées que d'heure en heure, voire d'un jour à l'autre?
  2. Indications concernant le site de mesure: Le site et l'altitude de mesure répondent-ils aux recommandations de l'OMM applicables respectivement à chaque paramètre? L'instrument est-il installé correctement?
  3. Appréciation des divers instruments de mesure: L'instrument fournit-il la précision de mesure requise par l'OMM? Est-il convenablement ventilé et/ou chauffé? Fonctionne-t-il même en cas de chutes de neige ou de grêle?
  4. Calibartion, maintenance et entretien: Combien de fois le calibration au laboratoire et/ou la maintenance sur place ont-ils lieu? La station a-t-elle un surveillant exécutant des maintenances régulières? Y a-t-il des mesures en parallèle et/ou des contrôles de données automatiques permettant de détecter rapidement des instruments défectueux?
  5. Analyse de données: Après avoir été délivrées pendant un an, les données sont analysées par un partenaire qui en vérifie alors notamment l'intégralité et la vitesse de transmission.

Évaluation des stations de mesure

Prise de vue aérienne de la MétéoSuisse se trouvant sur un pré. L'autoroute est reconnaissable à l'arrière-plan à gauche
La station du réseau SwissMetNet d'Altdorf remplit tous les critères de l'OMM quant au choix du site, à l'altitude et à la précision de la mesure, ce qui lui a valu l'octroi du label certifiant sa «conforme».
© MétéoSuisse

Lors de la vérification d'une station, les instruments de mesure sont classés dans l'une des catégories suivantes:

  1. Conforme : remplit tous les critères.
  2. En grande partie conforme : la mesure répond à la plupart des critères même si certains critères sont légèrement insatisfaisants. Connaissance des restrictions d'utilisation des données de mesure recommandée.
  3. Non conforme : la mesure ne répond pas à plusieurs critères. L'utilisation des données de mesure est possible en connaissant les restrictions utilisation des données de mesure recommandée.
  4. Lieu spécial : le lieu ne répond pas à certains critères. Malgré la configuration non conforme, les données de mesure sont représentatives du lieu/environnement (par exemple, l'emplacement des tours).

Instauration et déroulement de la certification

Suite à l'intégration des stations partenaires à la banque de données de MétéoSuisse, il a été nécessaire d'introduire cette certification. Cette étape a rendu indispensable d'introduire une méthode assurant la réception des stations de mesure automatiques. Seulement ainsi, il est possible d'obtenir des critères objectifs. C'est la condition préalable pour comparer les résultats de différentes stations.

Élaborée par MétéoSuisse, la procédure d'assurance qualité est rélisée  par l'Institut fédéral de métrologie (METAS). Pour la première fois en 2013, cet organisme indépendant a certifié 20 stations du réseau SwissMetNet et 20 stations de partenaires. De nombreuses connaissances précieuses ont été alors acquises qui ont été prises en compte dans le procédé de certification. Depuis 2014, la certification fait partie intégrante de l'exploitation de multiples stations de mesure intégrées à la base de données de MétéoSuisse. Il est prévu de contrôler chacune des stations, tous les cinq ans. Les résultats font l'objet d'une discussion interne respectivement avec l'équipe d'exploitation et les partenaires concernés; des mesures visant à améliorer la qualité des mesures sont retenues et mises en œuvre. Dans tous les cas, l'objectif ne doit pas être d'atteindre le niveau de qualité le plus élevé, mais une qualité de mesures suffisante pour l'application en question.

Exemple des avantages de la certification au quotidien

Depuis l'introduction d'inspections, il nous a été possible de montrer clairement la nécessité d'agir concrètement en cas de problèmes lors des discussions avec les propriétaires et de prendre des mesures concrètes, telles que la coupe des buissons. Cela contribue à améliorer la qualité des mesures, comme le montre le cas du Stabio.

Le graphique ci-dessous montre la durée journalière d’ensoleillement à la station de Stabio entre 2011 et 2019. La ligne rouge illustre l’ensoleillement maximal théoriquement possible à cet emplacement. On peut observer une diminution de l’ensoleillement chaque hiver depuis environ 2012. Une inspection en 2017 a montré que la végétation du champ sur la parcelle voisine n’a cessé de se développer au fil des étés et des buissons ont finalement fait de l’ombre aux instruments.

Informations complémentaires