Contenu

Novembre et l’automne boréal 2022 au niveau global

Au niveau mondial, novembre 2022 a été près de 0,2 °C plus chaud que la norme 1991-2020. En Europe, il a été de l’ordre de 1,4 °C plus chaud que la normale, ce qui en fait le cinquième mois de novembre le plus chaud depuis 1979, date à laquelle la série de données Copernicus a commencé. Par ailleurs, l'Europe a connu son troisième automne le plus chaud.

  • Climat

Pied de page

Navigation top bar

Toutes les autorités fédéralesToutes les autorités fédérales

Navigation des services

À l'échelle mondiale, novembre 2022 a été 0,16 °C plus doux que la norme 1991-2020. Il s'agit du neuvième mois de novembre le plus doux depuis 1979, date à laquelle la série de données de réanalyse Copernicus a commencé. Il s’agit du mois de novembre le plus froid depuis 2014.

Les régions où les températures en novembre ont été beaucoup plus basses que la moyenne comprennent l'ouest des États-Unis et une grande partie de l'ouest du Canada, certaines parties de l'Arctique canadien et sibérien, et l'Antarctique.  En novembre, l'Australie a enregistré la huitième valeur mensuelle la plus basse sur les températures maximales depuis le début des mesures en 1910. Les régions où les températures ont été supérieures à la moyenne sont l'Alaska et le nord-ouest du Canada, la côte orientale de l'Amérique du Nord, le nord-ouest de l'Afrique, le sud-ouest et l'est de l'Asie, le centre et le sud du Chili et de l'Argentine, et la Nouvelle-Zélande.

Outre des températures douces dans les mers d'Europe du Nord, des températures de l'air supérieures à la moyenne ont été enregistrées principalement sur la Méditerranée occidentale, le Pacifique Nord, l'Atlantique Nord central, le Pacifique Sud occidental et la plupart des océans proches de l'Antarctique. Les températures ont été inférieures à la moyenne dans une vaste zone du Pacifique tropical oriental et du Pacifique subtropical méridional, où les conditions de La Niña ont persisté, ainsi que dans une région située au large de la côte ouest de l'Antarctique. Les températures ont également été inférieures à la moyenne à l'est de Terre-Neuve, dans certaines parties du Pacifique occidental, au large de la côte ouest de l'Amérique du Nord, et dans une grande partie de l'océan Indien, notamment à l'ouest de l'Australie.

Cinquième mois de novembre le plus doux en Europe

En novembre 2022, les températures ont été supérieures à la moyenne 1991-2020 dans la majeure partie de l'Europe. Ils étaient nettement supérieurs à la moyenne dans l'ouest, le sud-est et l'extrême nord du continent, et inférieurs à la moyenne dans certaines parties de la Russie européenne. L'archipel du Svalbard, l'Islande et le sud de la Norvège ont enregistré les plus grands écarts par rapport aux valeurs climatologiques à long terme. Les températures ont également été exceptionnellement douces au Groenland et dans les mers d'Europe du Nord.

À l'échelle continentale, avec un écart de 1,36 °C par rapport à la moyenne 1991-2020, il s'agit du cinquième mois de novembre le plus doux depuis le début de la série de données en 1979.

L’automne boréal 2022 à l’échelle mondiale

Les températures de l'automne boréal 2022 ont été majoritairement supérieures à la moyenne 1991-2020, notamment en Europe occidentale. Le Royaume-Uni a enregistré le troisième automne le plus chaud depuis 1884, derrière ceux de 2006 et 2011. Plus au sud, les températures ont été plus anormales : dans le sud-ouest de la France, elles ont été les plus les élevées jamais enregistrées dans les données ERA5 disponibles depuis 1979.

En moyenne sur l'ensemble de l'Europe, l'automne 2022 a été presque 1 °C au-dessus de la moyenne 1991-2020. Il s'agit du troisième automne le plus chaud dans le jeu de données Copernicus depuis 1979. L'automne le plus chaud en Europe date de 2020 avec 1,5 °C au-dessus de la moyenne 1991-2020.

Sur le nord-ouest de l’Afrique, la saison a également été plus chaude que d'habitude. La saison dans son ensemble a également été nettement plus chaude que la moyenne au Groenland, dans une grande partie du Canada, au Moyen-Orient, en Asie de l'Est, dans le sud du Chili et de l'Argentine, et dans certaines parties de l'Antarctique.

Dans l'hémisphère Sud, les températures du printemps austral ont été beaucoup plus basses que la moyenne en Australie, dans le nord du Chili et de l'Argentine, au Paraguay, dans le sud du Brésil et dans une grande partie de l'Antarctique.

Novembre en Suisse

Novembre a connu des conditions douces dans tout le pays. Dans les régions de basse altitude du Nord des Alpes, il s’agit localement du deuxième ou troisième mois de novembre le plus doux depuis le début des mesures. En moyenne nationale, la température a dépassé la norme 1991-2020 de 1,6 °C. Tout au long du mois, les précipitations ont été fréquentes, avec un peu de neige en montagne. L’ensoleillement est resté déficitaire dans de nombreuses régions de Suisse, alors qu’il s’est montré nettement excédentaire au Sud des Alpes.

L’automne 2022 en Suisse

Après un mois d’octobre record au niveau thermique et un mois de novembre doux, l’automne météorologique a été le troisième le plus chaud depuis le début des mesures en 1864. En moyenne nationale, la température de l’automne s’est montrée 1,7 °C au-dessus de la norme 1991-2020. Dans la moitié occidentale du pays, l'automne a apporté de copieuses précipitations, alors qu’au Sud des Alpes et dans les régions limitrophes, les quantités de précipitations sont restées déficitaires. L'ensoleillement automnal s'est situé dans la norme dans la plupart des régions.

Vous trouverez l'aperçu complet de novembre 2022 et de l'automne 2022 en Suisse dans le bulletin climatologique de novembre 2022 et le bulletin climatologique de l'automne 2022 de MétéoSuisse.