Contenu

Tempête de neige aux Etats-Unis

11 Commentaire(s)

De belles images de neige sont arrivées des Etats-Unis où près de deux mètres de neige sont tombés depuis le vendredi 18 novembre 2022 dans la ville de Buffalo, dans l'État de New York.

  • Météo

Pied de page

Navigation top bar

Toutes les autorités fédéralesToutes les autorités fédérales

Navigation des services

Bien que la ville de Buffalo soit célèbre pour ses fortes chutes de neige, comme par exemple en 1977 ou en 2014, la gouverneure de l'Etat de New York, Kathy Hochul, a qualifié cette tempête d'« historique » . Les infrastructures ont été paralysées. Les habitants sont peu sortis tant la quantité de neige empêchait de circuler, et l'on compte malheureusement au moins deux victimes.

La ville de Buffalo dans l'État de New York est située sur la rive du lac Érié et est donc exposée au fameux phénomène "Lake Effect Snow". Ce phénomène, typique des Grands Lacs d'Amérique du Nord, est fréquent dans la région à la fin de l'automne et en hiver et se produit lorsque des vents arctiques glaciaux en provenance du Canada s'engouffrent au-dessus de la surface plus douce du lac : l'air froid passe au-dessus des eaux non gelées et relativement chaudes des Grands Lacs, la chaleur et l'humidité sont transférées dans la partie la plus basse de l'atmosphère. L'air s'élève, des nuages se forment et se développent et produisent de fortes chutes de neige.

En l'occurence, la température du Lac Erié était de l'ordre de 10 à 12 °C lorsque la masse d'air très froid est arrivée.

Les forts contrastes thermiques qui se produisent au-dessus de la surface plus chaude du lac renforcent le "gradient thermique vertical" (différences thermiques considérables entre la troposphère supérieure et la troposphère inférieure) et favorisent le développement d'une activité convective (mouvements ascendants de la colonne d'air), qui favorisent la formation de nuages cumuliformes (cumulus et cumulonimbus à croissance rapide), gelés par le bas et susceptibles d'apporter d'abondantes chutes de neige.

La direction du vent est un élément clé pour déterminer les zones qui recevront de la neige produite par "lake effect". Une neige abondante peut tomber à un endroit, alors que le soleil peut briller à un ou deux kilomètres de là, dans n'importe quelle direction. La géographie physique de la terre et de l'eau est également importante. Les météorologues des différents services de prévision tiennent compte de ces facteurs, ainsi que d'autres, lorsqu'ils prévoient ce type de neige.

Ce genre de phénomène reste limité en Europe (en raison de la taille réduite des plans d'eau par comparaison avec les Grands Lacs américains) même s'il peut parfois se produire autour du lac Léman par exemple.