Contenu

Douceur exceptionnelle

6 Commentaire(s)

Depuis début octobre, la douceur s’est installée sur la Suisse et une grande partie de l’Europe. Les températures sont même particulièrement élevées depuis le 15 octobre. Une douceur qui devrait encore nous accompagner jusqu’à la fin du mois, même si des épisodes pluvieux donneront par moments une impression automnale.

  • Météo

Pied de page

Navigation top bar

Toutes les autorités fédéralesToutes les autorités fédérales

Navigation des services

Anticyclonique et doux

Dans notre blog du 28 septembre, nous nous sommes demandés si l’intervalle dépressionnaire de fin septembre annonçait un changement durable ou alors s’il ne s’agissait que d’une anomalie dans une année marquée par des conditions anticycloniques persistantes. La réponse est vite tombée début octobre avec des conditions anticycloniques qui se sont à nouveau installées sur une grande partie de l’Europe. La figure 1 ci-dessous montre les anomalies de géopotentiel à 500 hPa (pression vers 5500 m) du 1er au 18 octobre 2022 par rapport à la norme 1991-2020 sur la même période. Les pressions sur l’Europe sont plus élevées qu’en moyenne depuis le début du mois, alors qu’elles sont nettement plus basses du Groenland à la Scandinavie.

Ces conditions anticycloniques sont accompagnées d’air subtropical qui maintient les températures moyennes journalières à un niveau environ 4 à 7 °C au-dessus de la norme saisonnières depuis le 15 octobre. Des records de températures maximales pour une deuxième moitié d’octobre ont été enregistrés à Delémont, Nyon et à Santa Maria dans le Val Müster. Des températures maximales supérieures à 20 °C sont fréquentes depuis le début du mois. Par exemple, il y déjà eu 10 journées avec une température égale ou supérieure à 20 °C à Genève. Un tel nombre n’a été atteint que 4 fois depuis 1864, en 2014 et 2017 (11) ainsi qu’en 2018 (12) et en 1921 (15).

Poursuite de la douceur

Les conditions douces vont se maintenir ces prochains jours et probablement jusqu’à la fin du mois. La figure 3 ci-dessous montre l’évolution de l’anomalie de la température moyenne en Suisse depuis le début du mois (courbe rouge). Il s’agit de mesures jusqu’au 18 octobre et d’une prévision jusqu’à la fin du mois. Il est très probable que la température moyenne d’octobre 2022 se situe près de 4 °C au-dessus de la norme 1991-2020. La probabilité qu’il s’agisse du mois d’octobre le plus chaud depuis le début des mesures en 1864 – devant 2001, 1995, 2006, 2014 et 2019 – est supérieure à 98 %. Les cinq mois d’octobre les plus froids sont ceux de 1905, 1974, 1887, 1881 et 1919.

Intervalles pluvieux

Un courant de sud-ouest doux va se maintenir ces prochains jours, toutefois des perturbations apporteront parfois des précipitations. Un front actif nous touchera vendredi avec des précipitations localement fréquentes sur l’Ouest. Les températures maximales seront à la baisse, principalement par manque d’ensoleillement. La masse d’air restera douce avec une limite pluie-neige vers 2900 m. Le week-end sera ensuite marqué par un important redoux avec des températures à nouveau supérieures à 20 °C, en plaine comme en moyenne montagne.