Nébulosité dans le TAF: attention!

Lors de la préparation d'un vol, nous accordons une attention particulière à certains éléments météorologiques. Si par exemple, la visibilité ou la base des nuages passent en dessous de certaines valeurs limites précises, un vol sera rendu plus difficile, ou même impossible. Dans le dernier compte-rendu, nous avons attiré votre attention sur des points essentiels en matière de portée visuelle dans divers produits de météo aéronautique, ici nous aborderons ci-dessous la problématique de la base des nuages.

(AeroRevue 12/2009 - Oliver Baer, Andreas Asch)

Un coup d’oeil par la fenêtre nous montre que la présente journée hivernale promet encore de bonnes conditions pour notre vol VFR prévu, de Locarno à Genève: peu de nuages et visibilité dégagée. Nous savons toutefois qu’un front s’approche, et que les conditions météo vont se détériorer. Disposerons-nous quand même de suffisamment de temps pour effectuer un vol à vue? Jusqu’où la base des nuages va-t-elle descendre? Nous consultons tout d’abord le TAF de Genève-Cointrin, notre aéroport de destination.

120525Z 1206/1312 23008KT 9999 FEW040 BKN090 TX10/1212Z TN08/1206Z TN03/1304Z BECMG 1210/1212 SHRA PROB40 TEMPO 1212/1221 33015G25KT BECMG 1218/1221 33010KT NSW=

Selon le GAFOR, la visibilité deviendra plus mauvaise au cours de la matinée, et/ou le plafond s’abaissera. Les deux critères «visibilité» et «plafond» n’ont pas à être remplis simultanément dans le GAFOR. Ainsi le «M», pour la route 44, peut-il signifier une visibilité de plus de 8 kilomètres avec une base des nuages de 1000 à 1500 ft, ou encore une visibilité de 2 à 5 kilomètres avec un plafond de plus de 2000 ft - au-dessus de la zone de référence. Dans les deux cas, une traversée des Alpes serait cependant critique, et nous optons en conséquence pour un vol local. Nous avons vu dans cet exemple que le TAF n’est pas en mesure de transmettre toutes les variations de la nébulosité.

Quand nous nous intéressons à la nébulosité au-dessus de 1500 ft/ AGL, surtout, il conviendrait également de recourir à d’autres produits de météo aéronautique, tels que les prévisions météorologiques aéronautiques ou le GAFOR.

Informations complémentaires