Mesures d'UV

MétéoSuisse mesure le rayonnement solaire ultraviolet à quatre stations en Suisse: Davos, Locarno, Payerne et au Jungfraujoch. Ces mesures UV sont importantes pour la recherche climatique des études de publique santé.

Bien que le rayonnement ultraviolet ne représente qu'une très faible partie de l'intensité totale du rayonnement solaire, il a un impact significatif sur la santé humaine. La longueur d'onde du rayonnement UV est plus courte que celle du rayonnement solaire visible et, par conséquent, les photons UV sont plus énergétiques. Une exposition excessive aux rayons UV peut causer des cancers de la peau et des lésions aux yeux, mais de trop faibles expositions aux rayonnements UV peuvent mener à des carences en vitamine D.

Mesures d'UV depuis 1995

Des biomètres UV mesurent le rayonnement ultraviolet – L'illustration montre un appareil installé sur le toit de l'observatoire physico-météorologique de Davos.
Des biomètres UV mesurent le rayonnement ultraviolet – L'illustration montre un appareil installé sur le toit de l'observatoire physico-météorologique de Davos.

MétéoSuisse mesure le rayonnement UV  dans quatre stations du réseau suisse de surveillance du rayonnement pour le climat alpin. Les mesures UV sont effectuées à Davos depuis mai 1995, au Jungfraujoch depuis novembre 1996, à Locarno-Monti depuis mai 2001 et à Payerne depuis novembre 1997. Le rayonnement UV est mesuré à l'aide de biomètre UV. Ces appareils mesurent l'intensité du rayonnement UV en utilisant des filtres érythémaux dont la sensibilité est similaire à celle de la peau aux UV. Le terme érythémal vient du mot érythème plus communément appelé coup de soleil.