La Suisse soutient un projet météorologique en faveur des pays en développement

Date de publication 3 avril 2020
Thèmes Climat
Dangers
Recherche et collaboration
Météo
Type Communiqué de presse

La Suisse soutiendra un nouveau programme de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) qui vise à améliorer la production et le transfert d’informations météorologiques pour que les autorités et la population puissent se protéger au mieux contre des événements météorologiques extrêmes. Le Conseil fédéral l’a décidé lors de sa séance du 3 avril 2020. A travers ce programme, de nouvelles prestations seront mises à disposition des agences onusiennes et des acteurs humanitaires pour optimiser les mesures d’intervention d’urgence, en particulier dans les pays en voie de développement, lors d’ouragans ou de crues.

Les aléas météorologiques conduisent souvent à des catastrophes majeures. Les systèmes d'alerte précoce permettent aux autorités, aux organisations non gouvernementales, ainsi qu'à la population touchée, de prendre des mesures ciblées pour se protéger au mieux contre des événements extrêmes imminents. Mais l'accès à des prestations et informations météorologiques pertinentes est parfois difficile dans les pays en développement et émergents.

Mise en œuvre d’une collaboration à grande échelle

Afin de répondre à ces défis, l'OMM souhaite renforcer la collaboration entre ses pays membres. Un nouveau mécanisme de coordination permettra aux Nations Unies, aux organisations gouvernementales et non gouvernementales, d'accéder à des informations et à des conseils d'experts sur la météorologie et le climat. Ces prestations seront fournies avant, pendant et après les situations d'urgence ou catastrophes provoquées par des évènements météorologiques pour appuyer les opérations d'intervention et de secours.

Soutien de la Suisse

Grace au soutien de ses membres, l’OMM prévoit de développer un réseau de services météorologiques nationaux, de centres météorologiques régionaux spécialisés et de bureaux régionaux. Un centre de coordination sera créé afin d’assurer la collecte et la centralisation des données au sein de ce réseau, ainsi que la transmission aux agences concernées. La Suisse contribuera à hauteur de 4,7 millions de francs à l’établissement et à la mise en œuvre du centre de coordination, dans le cadre d’une phase pilote. Par le biais du Département fédéral de l’intérieur (MetéoSuisse) et celui des affaires étrangères (DDC), elle mettra à disposition des ressources techniques et des experts. Les modalités de financement seront réévaluées à l’issue de la phase pilote qui durera jusqu’en 2023. Le centre de coordination sera situé dans le bâtiment du siège du Secrétariat de l'OMM à Genève.

Les pays émergents ou en voie de développement, qui ne disposent actuellement pas toujours des infrastructures adéquates pour assurer la production et le transfert d’informations météorologiques, pourront bénéficier de ces nouveaux services sur demande.

Renseignements

MétéoSuisse

Barbara Galliker, cheffe de la communication
media@meteosuisse.ch
+41 58 460 97 00

Département fédéral des affaires étrangères

Communication
Kommunication@eda.admin.ch

Départements compétents

  • Département fédéral de l’intérieur DFI
  • Département fédéral des affaires étrangères DFAE