Contenu

Le mois de mai le plus chaud dans les données de Copernicus

10 juin 2020, 9 Commentaire(s)
Thèmes: Climat

Au niveau mondial, le mois de mai a été 0,63 °C plus chaud que la norme 1981-2010. Il s’agit du mois de mai le plus chaud enregistré par Copernicus depuis 1979. Les températures en Europe ont varié de nettement supérieures à la moyenne à nettement inférieures à la moyenne. Bien que le mois de mai ait été plus froid que la moyenne en Europe, le printemps a été de 0,7 °C supérieur à la moyenne.

Figure 1. Répartition globale de la température en mai 2020. L’écart (en °C) à la norme 1981-20210 est représenté. Source : Copernicus.
Figure 1. Répartition globale de la température en mai 2020. L’écart (en °C) à la norme 1981-20210 est représenté. Source : Copernicus.

Europe coupée en deux

En mai 2020, les températures en Europe se sont considérablement écartées de la norme 1981-2010. Elles ont varié d'un niveau nettement supérieur à la moyenne dans le sud-ouest et l'extrême nord-est du continent, à un niveau nettement inférieur à la moyenne dans une vaste région qui s'étend de la Scandinavie aux Balkans et à la côte nord de la mer Noire. La France (+1,5 °C au-dessus de la norme 1981-2010) et la Suisse (+1,0 °C) ont été du côté chaud, tandis que l’Allemagne (-1,1 °C) et l’Autriche (-0,7 °C) ont été du côté froid.

Cette situation a été associée à un flux de nord-ouest persistant vers l'Europe centrale, avec un anticyclone au-dessus des îles Britanniques et une dépression sur le nord et l’est de l’Europe. La Bretagne a connu son mois de mai le plus ensoleillé et le deuxième mois (quel que soit le mois de l’année) le plus ensoleillé jamais enregistré.

La température moyenne européenne pour mai 2020 a été inférieure de 0,3 °C à la norme 1981-2010. Le mois de mai le plus chaud en Europe depuis 1979, selon les données de Copernicus, a eu lieu en 2018, avec une température supérieure de 2,5 °C à la normale.

Affichage aggrandi: Figure 2. Répartition en Europe de la température en mai 2020. L’écart (en °C) à la norme 1981-20210 est représenté. Source : Copernicus.
Figure 2. Répartition en Europe de la température en mai 2020. L’écart (en °C) à la norme 1981-20210 est représenté. Source : Copernicus.

Un mois de mai doux et très ensoleillé en Suisse

En Suisse, le mois de mai a été en moyenne 1 °C plus doux que la norme 1981-2010. Ce n'est pas l'un des dix mois de mai les plus doux en Suisse depuis le début des mesures en 1864. Les précipitations ont été déficitaires dans la plupart des régions du pays. Sur les régions de plaine des deux côtés des Alpes, ce mois de mai a été le cinquième consécutif avec une durée d'ensoleillement bien supérieure à la normale. Dans ces régions, la durée d'ensoleillement de janvier à mai a atteint de nouvelles valeurs record. Un aperçu complet de mai 2020 en Suisse est disponible dans le bulletin climatologique de MétéoSuisse.

Affichage aggrandi: d’ensoleillement de janvier à mai pour le site de Bâle depuis le début des mesures en 1886. La ligne verte montre la norme 1981-2010 qui est de 591 heures. La ligne rouge montre la moyenne glissante sur 30 ans. Source : MétéoSuisse
d’ensoleillement de janvier à mai pour le site de Bâle depuis le début des mesures en 1886. La ligne verte montre la norme 1981-2010 qui est de 591 heures. La ligne rouge montre la moyenne glissante sur 30 ans. Source : MétéoSuisse

Très doux en Sibérie

Les températures ont été les plus élevées dans certaines parties de la Sibérie, où elles se situées jusqu'à 10 °C au-dessus de la norme 1981-2010. Elles ont également été bien supérieures à la moyenne dans l'ouest de l'Alaska, le long des Andes qui bordent le Chili et l'Argentine, ainsi que dans les régions de l'Antarctique occidental et oriental. Il a également fait beaucoup plus chaud que la normale dans l'ouest de l'Amérique du Nord, dans le nord et le sud de l'Amérique du Sud, dans le nord-ouest, le centre et le sud-ouest de l'Afrique, ainsi qu’en Asie du Sud-Est.

Frais en Amérique du Nord et en Australie

Les régions où les températures ont été inférieures à la moyenne comprennent la partie centrale et orientale du Canada, la moitié orientale des Etats-Unis, le sud du Brésil, certaines parties de l'Asie du Sud et l'Australie. Pour l'Australie, c'est le premier mois depuis octobre 2016 où la température moyenne nationale a été inférieure à la norme 1961-1990.

Doux au-dessus des océans

Bien que les températures aient été un peu inférieures à la normale dans plusieurs régions de tous les grands océans, les températures de l'air au-dessus des océans ont principalement été supérieures à la norme 1981-2010.

Le bulletin de mai de Copernicus est disponible en anglais.

 

Commentaires (9)

  1. Pierre Lambert, 16.06.2020, 13:58

    Bonjour,
    "Vu que cette norme n'est plus vraiment actuelle, elle sera bientôt remplacée par la norme 1991-2020".

    Je comprends l'utilité d'adopter une nouvelle norme, plus actuelle comme vous le dites, mais pourquoi ne pas conserver en parallèle une ancienne norme (1961-1990 par exemple) dans un but de comparaison à long terme, afin que le lecteur ait une meilleure idée de l'évolution climatique de la Suisse depuis le siècle passé? Sinon le lecteur aura toujours la fausse impresssion que finalement le climat ne se réchauffe guère.
    Qu'en pensez-vous?

    Réponses

    Répondre à Pierre Lambert

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 16.06.2020, 14:52

      Bonjour, la norme 1981-2010 est surtout utilisée pour des analyses du climat actuel tels que les bilans mensuels par exemple. Pour des analyses de l'évolution à long terme, l'Organisation météorologique mondiale recommande de continuer à utiliser la norme 1961-1990. La période de référence préindustrielle (1871-1990 pour la Suisse) est également utilisée. Cette norme couvre une période où l'influence de l'homme sur le climat était encore limitée.

      Vous trouverez plus d'informations sur les pages dédiées à ce sujet : https://bit.ly/2AFFmBG et https://bit.ly/3hyetQN.

      (Vous devez passer par notre site internet afin de pouvoir cliquer sur les liens, cela n'étant pas possible depuis l'application.)

  2. MarionJ, 14.06.2020, 15:01

    Qu’en est-il du permafrost dans les régions de Sibérie après cette douceur exceptionnelle?

    Réponses

    Répondre à MarionJ

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 15.06.2020, 20:09

      Les températures élevées sur un mois n'ont que peu d'influence sur le permafrost. C'est par contre la succession d'étés plus chauds que la norme et une saison hivernale qui tend à raccourcir qui font progressivement fondre le permafrost.

  3. Marc Schneider, 14.06.2020, 09:41

    Pas de chaleurs sous nos latitudes ? Vite on trouve un record de température ailleurs dans le monde...
    Savez-vous que dans les années 1890 il faisait très chaud en Europe ? Des températures similaires à ceux qu'on vit actuellement et même us élevé ? 40 degré en juillet ! Alors vos références de 1980-2000 sont une référence quelconque qui n'est représentatif que pour cette période et ne peut en AUCUN CAS être une référence absolue.

    Réponses

    Répondre à Marc Schneider

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 15.06.2020, 20:01

      Il s'agit là d'un simple bilan climatologique mensuel global. Il n'y a pas de recherche de record. La norme 1981-2010 n'est pas une référence quelconque, elle permet d'analyser les anomalies (positives et négatives) par rapport au climat actuel. Vu que cette norme n'est plus vraiment actuelle, elle sera bientôt remplacée par la norme 1991-2020. En Suisse, les années 1897 à 1900 ont effectivement été relativement chaudes par rapport à la moyenne de l'époque. Par rapport au climat actuel, elles ont plutôt été fraîches avec température moyenne de 0,5 à 1° plus basse que la moyenne 1981-2010.

    2. Sylvain, 28.06.2020, 08:48

      Il a aussi fait très froid dans ces années-là: le lac léman pouvait encore geler dans la rade de Genève. Depuis combien d'années n'avons nous plus vu ce phénomène marqueur de très grand froid?

    3. MétéoSuisse, 29.06.2020, 11:37

      Nous vous orientons sur un article de la Tribune de Genève. http://bit.ly/1cpeHH4
      La dernière fois que la Rade de Genève a gelé en partie remonte à 1963. Quelques ports lémaniques ont bien gelé en février 2012, mais pas la Rade.

  4. Pascal_fr_39, 10.06.2020, 19:06

    Au rythme où la Sibérie et l'Asie centrale accumulent les écarts positifs considérables depuis le début d'année, elles vont pulvériser tous les records de chaleur cette année, impressionnant.

    Réponses

    Répondre à Pascal_fr_39

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension