Nuages

Les nuages sont une agglomération de gouttelettes d’eau ou de petits cristaux de glace de différentes tailles en suspension dans l’air

Afin que des gouttelettes d’eau ou des cristaux de glace puissent se former dans un nuage, deux conditions doivent être remplies :

  • le taux d’humidité doit avoir atteint le point de saturation. L’humidité relative de l’air doit être de 100%.
  • des noyaux de condensation doivent être suffisants dans la masse d’air. Les noyaux de condensation peuvent être par exemple des particules de pollen, des particules de poussière, des particules de sel ou des particules de pollution de l’air.

Selon les conventions internationales, on distingue 10 principales classes ou espèces de nuages : 

  1. Cirrus
  2. Cirrocumulus
  3. Cirrostratus
  4. Altocumulus
  5. Altostratus
  6. Nimbostratus
  7. Stratocumulus
  8. Stratus
  9. Cumulus
  10. Cumulonimbus

Cirrus

Nuages élevés en forme de filaments blancs, de bandes étroites, de virgules ou crochets, composés de cristaux de glace dispersés. Ces nuages montrent une apparence fibreuse ressemblant à des cheveux, un éclat soyeux ou les deux ensemble. Après un orage, le cirrus peut être inégal et si dense que le soleil peut être complètement obscurci derrière, gris ou complètement caché.

Cirrocumulus

Banc, nappe ou couche mince de nuages élevés sans ombre qui peuvent être d’aspect ondulé ou moutonné et qui peuvent être disposés plus ou moins régulièrement. La plupart des nuages ont une largeur apparente inférieure à 1 degré.

Cirrostratus

Voile nuageux élevé, transparent et blanchâtre, d’aspect fibreux ou lisse, couvrant partiellement ou totalement le ciel. Il est constitué de cristaux de glace et donne lieu généralement à des phénomènes de halo (solaire ou lunaire).

Altocumulus

Banc, nappe ou couche de nuages gris et/ou blanc, ayant généralement des ombres propres, composés de balles, galets ou rouleaux, d’aspect parfois fibreux ou diffus, soudés ou non. Les altocumulus donnent souvent au ciel un aspect moutonné. Un altocumulus apparaît rarement seul. La plupart des nuages sont disposés régulièrement avec une largeur apparente comprise entre 2 et 5 degrés (largeur de 2 à 3 doigts).

Signe avant-coureur d’orages : l’altocumulus castellanus se compose de tourelles blanchâtres qui sont disposées en rangées et qui ont une ligne de base relativement simple, se prolongeant verticalement par une impression crénelée. Il n’apparaît seulement que pendant une brève période, au maximum quelques heures, avant de se dissiper. On l’aperçoit souvent tôt le matin d’une journée estivale. Il indique des mouvements verticaux convectifs importants dans l’étage moyen de l’atmosphère et, quelques heures plus tard, des cumulus et cumulonimbus se forment avec de l’activité orageuse.

L‘altocumulus lenticularis est particulier pour son changement continu. Il se reforme en permanence du côté du vent et se dissout de l'autre côté, réalisant un nuage stationnaire contrastant avec le vent horizontal fort à cette altitude qui devrait le déplacer rapidement. Entre les bancs nuageux, des parties lumineuses apparaissent, voire même du ciel bleu.

Situations météorologiques associées : surtout par situation de foehn, à la fin d’une période de beau temps et dans les secteurs chauds, par courant de sud à sud-ouest à l’avant d’un front froid s’approchant. Egalement par situation de foehn du nord au Sud des Alpes.

 

Altostratus

Nappe ou couche nuageuse grisâtre ou bleuâtre, d’aspect strié, fibreux ou uniforme, couvrant totalement ou partiellement le ciel. Lorsque l’altostratus est translucide, le soleil (ou la lune) apparaît comme à travers un verre dépoli. Il ne présente pas de phénomène de halo.

Nimbostratus

Couche nuageuse grise, épaisse et sombre, dont l'aspect est rendu flou par des chutes plus ou moins continues de pluie ou de neige, qui, dans la plupart des cas, atteignent le sol. L'épaisseur de cette couche est partout suffisante pour masquer complètement le soleil. Ce nuage est constitué de gouttelettes d'eau surfondue, de gouttes de pluie, de cristaux de glace, de flocons de neige ou un mélange de tous. Il existe fréquemment, au-dessous de la couche, des nuages bas déchiquetés, soudés ou non à elle.

Stratocumulus

Banc, nappe ou couche de nuages gris et/ou blanchâtre, ayant presque toujours des parties sombres, composés  de dalles, galets ou rouleaux, d’aspect non fibreux.  La plupart des éléments (soudés ou non) ont une largeur apparente supérieure à 5 degrés.

Stratus

Couche nuageuse généralement grise, dense et uniforme avec une limite inférieure plutôt uniforme produisant de la bruine, des prismes de glace ou de la neige en grains. La limite inférieure du stratus est habituellement clairement délimitée. Si le soleil apparaît à travers les nuages, alors son contour est clairement visible.

Parfois le stratus se présente  sous forme de bancs déchiquetés lorsqu’il est un nuage d’accompagnement sous un nimbostratus (nuage de pluie ou de neige), le long de coteaux montagneux ou en cas de dissipation du brouillard.

Cumulus

Nuages isolés, généralement denses et à contours nettement définis, se développant verticalement en forme de mamelons, de dômes ou de tours, dont la partie supérieure bourgeonnante ressemble à un chou-fleur. Les flancs de ces nuages éclairés par le soleil sont le plus souvent blanc éclatant; leur base relativement sombre est pratiquement horizontale. Les cumulus sont parfois déchirés.

Cumulonimbus

Nuage dense et puissant, à extension verticale considérable, en forme de montagne ou d’énormes tours. Le cumulonimbus est la forme aboutie d’un cumulus. Alors que la base est clairement définie, le gonflement arrondi rend la partie supérieure du nuage moins bien définie avec des contours qui deviennent fibreux formant parfois une enclume (cumulonimbus capillatus incus). Sous la base nuageuse sombre, on trouve souvent des nuages bas en lambeaux qui peuvent s’agglomérer avec le nuage principal. Les précipitations provenant de l’enclume sont souvent des virga.

Déterminer la largeur apparente des nuages

1 degré : C’est environ la largeur du petit doigt bras tendu. 5 degrés, c’est la largeur de 3 doigts bras tendus. Informations utilisées pour déterminer la largeur apparente des nuages.

Virga

Forme de précipitations n’atteignant pas le sol (par exemple à cause de l’évaporation).

Phénomènes de halo

Phénomène optique de forme circulaire apparaissant autour du soleil ou de la lune, provenant de la déviation des faisceaux de lumière dans les cristaux de glace.