Contenu

Chaleur estivale

16 mai 2022, 25 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Alors que les températures ont déjà dépassé les 25 °C à plusieurs reprises depuis le début du mois, le seuil des 30 °C devrait être franchi cette semaine. Des valeurs très élevées pour la saison qui accentueront l'excédent thermique de ce mois de mai 2022.

Les orages dans les Alpes dimanche 15 mai 2022 étaient visibles depuis le Plateau, comme ici à Crissier (VD). Source : "Observations Météo" – App MétéoSuisse
Les orages dans les Alpes dimanche 15 mai 2022 étaient visibles depuis le Plateau, comme ici à Crissier (VD). Source : "Observations Météo" – App MétéoSuisse

Température tropicale et orages

Hier dimanche, pour la première fois de l’année une température de 30 °C a été mesurée en Suisse. Le thermomètre a atteint exactement 30,0 °C à Viège, une valeur à partir de laquelle on parle de journée tropicale. À cette saison, les températures maximales se situent en moyenne entre 19 et 22 °C.

Des orages se sont développés dans les Alpes et ont été parfois forts en Suisse centrale avec de la grêle.

L’été en mai

Des conditions estivales plus stables persisteront ces prochains jours avec des températures en hausse jusqu’à vendredi. La Suisse se trouvera dans un courant de sud-ouest entre une vaste dépression sur l’Atlantique et une zone de haute pression centrée entre l’Italie et l’Europe de l’Est. Cette configuration continuera de faire remonter de l’air subtropical depuis l’Afrique de l’Ouest.

Affichage aggrandi: Géopotentiel (=~pression, en décamètres) et température (en °C) à 850 hPa (~1500 m) le jeudi 19 mai 2002 à 12 h UTC. B = Basse pression / H = Haute pression. Modèle IFS.
Géopotentiel (=~pression, en décamètres) et température (en °C) à 850 hPa (~1500 m) le jeudi 19 mai 2002 à 12 h UTC. B = Basse pression / H = Haute pression. Modèle IFS.
Source : ECMWF - IFS

Le pic de chaleur est attendu pour vendredi avec une température à 850 hPa (vers 1500 m) qui devrait approcher les 20 °C. Les températures devraient passer la barre des 30 °C en plaine avec des pointes à ~33 °C dans les régions les plus chaudes (par exemple, Sion, Genève, Bâle). Avec les températures prévues actuellement (18-19 °C à 850 hPa), les records de chaleur pour un mois de mai ne devraient pas être battus, ou alors seulement ponctuellement. La plupart des records de mai datent du 25 mai 2009. À l’époque, une température de 20,5 °C à 850 hPa. avait été mesurée par le ballon-sonde de Payerne.

Affichage aggrandi: Températures maximales absolues (en °C) mesurées en mai. Début des mesures entre 1864 et 1991 selon les stations.
Températures maximales absolues (en °C) mesurées en mai. Début des mesures entre 1864 et 1991 selon les stations.
Source : MétéoSuisse

L’évolution à partir du week-end est plus incertaine. Des scénarios entrevoient le retour d’un courant d’ouest plus instable avec une baisse progressive des températures, alors que d’autres modélisent la formation d’une goutte froide sur la péninsule Ibérique. Ce scénario aurait comme conséquence de faire encore monter les températures, une situation similaire à celle de 2009.

Affichage aggrandi: Température (en °C) à 850 hPa (~1500 m) au niveau de Genève du lundi 16 au mercredi 25 avril 2022. Les courbes représentent les différents scénarios du modèle IFS. Plus les courbes sont dispersées, plus la fiabilité est mauvaise.
Température (en °C) à 850 hPa (~1500 m) au niveau de Genève du lundi 16 au mercredi 25 avril 2022. Les courbes représentent les différents scénarios du modèle IFS. Plus les courbes sont dispersées, plus la fiabilité est mauvaise.
Source : ECMWF - MétéoSuisse

Même si nous ne sommes qu’à la moitié du mois, il est déjà possible de dire que la température moyenne de ce mois de mai 2022 sera en dessus de la norme. Il faudrait un refroidissement extrême la semaine prochaine pour que cela ne soit pas le cas. La probabilité qu’il soit parmi les cinq mois de mai les plus chauds depuis le début des mesures en 1864 est très élevée. En l’absence d’un refroidissement significatif la semaine prochaine, il pourrait même détrôner mai 1868 (qui avait été chaud du début à la fin). Ce mois avait été enivron 1 °C plus chaud que les quatre autres mois de mai les plus chauds (2009, 2011, 2001 et 2018).

Affichage aggrandi: Évolution de l’anomalie de température moyenne en Suisse du 1er au 31 mai 2022 par rapport à la norme 1991-2020. Mesures du 1er au 15 mai et prévisions du 16 au 31 mai.
Évolution de l’anomalie de température moyenne en Suisse du 1er au 31 mai 2022 par rapport à la norme 1991-2020. Mesures du 1er au 15 mai et prévisions du 16 au 31 mai.
Source : MétéoSuisse
MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (25)

  1. Alain Piquerez, 17.05.2022, 18:59

    Bonjour,
    Sur les médias sociaux on voit fleurir des informations parlant d'un dôme de chaleur qui pourrait se mettre en place sur la péninsule Ibérique cette fin de semaine avec des températures atteignant les 37 degrés. Cette information est elle crédible ?

    Réponses

    Répondre à Alain Piquerez

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 18.05.2022, 08:06

      Bonjour, le terme dôme de chaleur est "à la mode" et est apprécié des médias depuis la canicule au Canada l'été dernier. Il s'agit d'un anticyclone (géopotentiels élevés) accompagné d'air très chaud, une situation fréquente en été autour de la Méditerranée. La situation attendue en cette fin de semaine sur la péninsule Ibérique (et également en France et en Suisse) va effectivement engendrer des températures très élevées pour la saison avec des records mensuels de chaleur qui pourraient être battus.

  2. Casper, 17.05.2022, 13:53

    Les villes que vous citez pour passer les 30 degrés sont Bâle, Genève, Sion, Viège, toutes des villes dans des « cuvettes », largement urbanisées et bétonnées et avec très peu de verdure. Je ne trouve rien d’étonnant à avoir ce genre de valeurs quand tout est réuni pour faire des points chauds dès qu’il y a un rayon de soleil.
    Il serait plus parlant de donner ces informations pour des zones non urbaines où les mesures ne sont pas influencées par l’urbanisation intensive. Le record de 1868 est lui bien plus parlant car l’urbanisation était très faible à cette époque et on n’avait aucun réchauffement climatique…

    Réponses

    Répondre à Casper

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.05.2022, 16:42

      Bonjour, comme nous vous l'avons déjà expliqué, les séries de données sont homogénéisées afin que les valeurs d'aujourd'hui soient comparables avec celles d'il y a 150 ans. Vous trouverez plus d'explications sur l'homogénéisation sur notre site internet : https://bit.ly/39vx93V.

      Toutes nos stations enregistrent régulièrement des records de chaleur, peu importe où elles sont situées (ville, campagne, montagne, crêtes, ...).

    2. Casper, 18.05.2022, 09:54

      Bonjour, je ne parle pas d’homogénéisation des données, mais des lieux considérés pour mettre en avant des valeurs records de températures. 30 degrés à Genève plainpalais n’a rien de surprenant, mais vous ne les aurez pas dans le parc du jardin botanique ou dans le parc Mon Repos au bord du lac. Mon propos est qu’il convient d’être très prudent dans l’annonce de records de températures y compris dans des villes « cuvettes » car cela ne reflète pas forcément la réalité.

    3. MétéoSuisse, 18.05.2022, 10:19

      La station de mesure de Genève se situe à l'aéroport à une distance suffisante des zones construites pour respecter les normes de l'OMM. La température que nous annonçons à Genève correspond à celle qui pourrait être mesurée à cet emplacement. Même chose pour toutes nos stations. Nous n'avons d'ailleurs pas annoncé de records si ce n'est que ponctuellement. À Genève, il n'est (pour le moment) pas prévu que le record de 33,8 °C de mai 2009 soit battu.

      Aucune de nos stations n'est située au centre ville. À Bâle par exemple, la station se trouve dans un parc. Vous pouvez consulter l'emplacement de nos stations sur map.meteoschweiz.ch

      Il est encore intéressant de relever que les températures en ville de Genève la journée en été sont en moyenne légèrement plus basses qu'à l'aéroport en raison de la proximité du lac et de la brise. Par contre, la nuit elles sont nettement plus élevées en ville. Source : https://bit.ly/3wnxD58

  3. Fabrice, 17.05.2022, 08:07

    Bonjour.
    Quelles sont les prévisions pour jeudi après-midi dans la région de Crans-Montana. Attendons nous des orages si oui à quelle heure environ.
    C’est important car il nous faut du beau temps pour les foins.
    Merci pour vos précieuses informations

    Réponses

    Répondre à Fabrice

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.05.2022, 10:09

      Bonjour, nous ne fournissons pas de prévisions détaillées dans les commentaires du blog. Vous pouvez vous référer à notre bulletin qui pour jeudi indique "Assez ensoleillé avec des passages nuageux et des cumulus. Quelques averses isolées déjà possibles en matinée au Nord des Alpes. L'après-midi, développement de cumulus en montagne, suivi d'une activité orageuse, surtout dans les Alpes." Vous pouvez également obtenir les prévisions automatiques par localité sur notre site internet et notre application ainsi qu'obtenir des prévisions par téléphone au 0900 162 666 (CHF 2.90 par minute à partir d'un poste fixe).

  4. Marie.D, 17.05.2022, 06:11

    Bonjour,
    Si l'été est en Mai, pouvons nous espérer que l'automne sera en juillet !
    Savez-vous si nous allons vers un décalage des saisons, ou cela reste exceptionnel ? Merci et bon courage pour les jours prochains de chaleur...

    Réponses

    Répondre à Marie.D

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.05.2022, 10:03

      Bonjour, avec le réchauffement climatique le printemps et l'été ont tendance à débuter plus tôt alors que l'automne et l'hiver arrivent plus tardivement. La saison estivale est donc rallongée et la saison hivernale réduite. Cependant, il y a et il y aura toujours une grande variabilité d'une année à l'autre.

  5. Jérémie Le maine coon, 16.05.2022, 19:34

    J’ai une question concernant la photo avec les grelons : est ce authentique? Car ce genre de grelon se trouve généralement dans la tornado alley

    Réponses

    Répondre à Jérémie Le maine coon

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 16.05.2022, 21:09

      Bonjour,
      Après vérification, la photo avec les grêlons à Sachseln (OW) date finalement de juin 2021. Elle a été publiée hier sur notre App, mais l’algorithme qui vérifie les images a considéré la photo comme authentique. Par conséquent, nous avons retiré la photo du blog.

    2. Jérémie Le maine coon, 16.05.2022, 23:06

      Dans ce cas avec les orages de juin de l’année dernière je peux facilement le croire mais pour cette année j’aurai eu beaucoup de peine à y croire malgré l’instabilité il y a de la grêle mais pas assez de puissance (par rapport à juin 2021) pour faire de gros dégât (mais sait on jamais des orages violents en Suisse allemande et la secheresse)

    3. MétéoSuisse, 16.05.2022, 23:38

      Du côté du Lac des Quatre-Cantons, des grêlons d’un diamètre de 3-4 cm ont été interpolés par les images radars. Mais nous avons plutôt reçu des reports avec des grêlons d’un diamètre jusqu’à 2 cm.

    4. Jérémie Le maine coon, 18.05.2022, 14:37

      Merci avec cette chaleur précoce et un risque convectif annoncer dans un autre article doit on craindre un risque de grêle plus élever vu qu’il y a assez d’energie pour creer des cumulonimbus?

    5. MétéoSuisse, 18.05.2022, 15:18

      Bonjour. Une quantité importante d'énergie disponible pour la convection est une condition nécessaire pour de gros grêlons, mais pas suffisante: le vent et le dynamisme de la cellule orageuse sont déterminants pour la formation de gros grêlons.

  6. Pascal_fr_39, 16.05.2022, 18:59

    Bonjour,
    A l'heure où les modèles convergent vers un pic de forte chaleur pour la seconde partie de semaine, ne pourrait-on pas enregistrer en de nombreuses stations du Jura jusqu'à moyenne altitude, et du plateau Suisse, la date la plus précoce avec une journée à plus de 30°? Ce serait le cas pour ma région du premier plateau Jurassien, puisque cette date est au 24 mai 2009 avec 31,6°.
    D'autre occurrences ont pu pousser le mercure dans votre pays à ce seuil encore plus tôt, peut-etre le 11 mai 2012, (29° pour moi), en 1998 ou 1945. A suivre vendredi.

    Réponses

    Répondre à Pascal_fr_39

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 16.05.2022, 22:45

      Bonjour,
      Le 30 °C le plus précoce à Genève s’est produit le 11 mai 2012. A Bâle et à Lucerne, les premiers 30 °C ont été enregistrés les 10 mai 1945, respectivement 13 mai 1945. A Neuchâtel, Payerne, Berne et Zurich, les premiers 30 °C se sont produits le 24 mai 2009. Pour certaines stations donc, on pourrait s’acheminer vers la date la plus précoce avec une journée à plus de 30 °C.

  7. valazza, 16.05.2022, 18:51

    Cette semaine de mai estivale au Tessin change notre habitude de mois de mai pluvieux. Est ce correct: mai, le plus beau mois au Nord, mais très pluvieux au Sud (dépression méditerranéenne). Cette année, beau au Nord et au Sud. Une impression ne correspond pas toujours à la réalité. En Belgique, il se chantait en mai: "C'est le mois de Marie...c'est le mois le plus beau... Merci.

    Réponses

    Répondre à valazza

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 16.05.2022, 22:56

      Bonjour,
      La réalité est un peu plus différente. Au Nord des Alpes, ce sont souvent les mois de juillet et août qui sont les plus ensoleillé. En montagne, certaines stations sont souvent dans les nuages. Ainsi, au Säntis, c’est en mai et juin qui a la moins de soleil (en valeur relative, car les journées sont longues durant ces mois).
      Pour le Tessin, ce sont les mois de d’octobre et de novembre qui présente l’ensoleillement relatif le plus faible à Locarno (49 %). Il est suivi par mai et octobre avec 51 %. Pour les précipitations, les mois les plus arrosés sont août, octobre, novembre et septembre pour Locarno. En revanche, pour Lugano, mai est effectivement le mois le plus arrosé.

  8. Claude Guignard, 16.05.2022, 18:50

    Pour en finir avec les orages d'hier, l'évolution s'est rapidement emballée en fin de journée, ce que vous aviez d'ailleurs envisagé, pour finalement largement dépasser par le sud celle d'orages stationnaires et constituer un front orageux actif qui est remonté vers le nord-est à travers les Alpes. Avec les orages il y a presque toujours des surprises... Les températures prévues pour cette semaine nous rappellent une fois de plus combien, d'une année à l'autre, les conditions peuvent être différentes. Nul, en mai 2021, aurait cru que mai 2022 serait ce que nous observons ces jours. Et le mois n'est pas terminé. Les hautes températures et les développements orageux pourraient bien ne pas se terminer de sitôt même si pour le moment règne l'incertitude.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  9. Fabien DeFabiani, 16.05.2022, 18:33

    Bonjour
    Très intéressant. J’aurais deux questions qui m’interpellent. La première: je suis surpris par la taille des grêlons! Pouvez-vous estimer leur diamètre? Et est-on certain que la photo est fiable car il me semble apercevoir en arrière-plan un grêlon qui paraît avoir la taille d’un melon?! Où est-ce tout simplement possible que ces grêlons se sont fusionnés à l’impact en faisant des sortes de gros grêlons?
    Et la deuxième, elle concerne les valeurs médianes pour mai. J’ai bien compris qu’il y a désormais une valeur référence temps prévu par l’OMM..(1990-2021…) et une autre que vous possédez grâce à des relevés méthodiques et précis qui remontent à très loin ( je pense un record mondial pour MeteoSwiss ;)), bravo), et qui montre une valeur étonnante si j’ai bien compris: le record mensuel daterait de 1872 si je me souviens bien..?! Y’a t’il une explication à un mois de mai si chaud au 19è siècle.. et à contrario aussi des records moyens de froid?
    Et pouvez-vous nous expliquer plus précisément ce dernier schéma que je trouve extrêmement intéressant/ plus particulièrement la partie tout à droite avec des années records, et quelles étaient les principales stations météo de référence pour remonter si loin dans le temps?
    Merci pour vos réponses.

    Réponses

    Répondre à Fabien DeFabiani

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 16.05.2022, 23:58

      Bonjour,
      Pour votre 1ère question, se référer aux réponses données à Jérémie Le maine coon.
      Pour votre 2e question, c’est mai 1868 qui a été le plus chaud en Suisse jusqu’à présent, et mai 1902 qui a été le plus froid. En fait, mai 1868 s’est avéré continuellement chaud avec 12 journées estivales (25 °C ou plus) mesurées à Genève, dont 2 journées tropicales (30 °C ou plus). Selon les réanalyses, on constate qu’un courant de sud-ouest a dirigé de l’air très chaud de la péninsule Ibérique vers les Alpes pendant plusieurs jours, notamment vers la fin du mois. II s’agit d’une situation à peu près analogue à cette qui est attendue cette semaine.
      Ce qui indiqué à droite sur le graphique, c’est une boîte à moustache (boxplot) contenant les écarts de températures en mai entre 1864 et 2021 avec les 5 mois de mai les plus chauds et les 5 les plus froids. La médiane (trait noir) est plus basse que la norme 1991-2020, ce qui est normal dans un contexte de changement climatique. Pour avoir plus d’explication sur la température moyenne suisse et les stations de référence utilisées, vous pouvez consulter la page suivante : https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/le-climat-suisse-en-detail/temperature-moyenne-suisse.html (lien à cliquer depuis le site internet de MétéoSuisse, pas depuis l’App).

  10. Jean, 16.05.2022, 16:54

    Si un été caniculaire est plus que probable, ne serait-il pas judicieux de prendre des mesures préventives dès maintenant ? Ou cet écart ne donne pas d'indice sur les mois qui vont suivre ?

    Réponses

    Répondre à Jean

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 16.05.2022, 23:00

      Bonjour,
      Pour l’instant, on ne sait pas encore si l’été à venir s’annonce caniculaire ou pas. Les très fortes chaleurs se produisent généralement entre mi-juin et fin août. Entre fin mai et début juin, de nombreuses communes envoient un courrier aux personnes âgées pour rappeler les gestes à entreprendre en période de forte chaleur.