Contenu

Evolution de la limite des chutes de neige pour l'événement en cours

12 janvier 2021, 52 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

L'événement en cours qui se poursuivra jusqu'à vendredi pose de nombreuses questions concernant l'évolution de la limite des chutes de neige, d'un point de vue synoptique d'abord, mais également d'un point de vue local où une multitude de facteurs concourent à la déterminer. Petit tour d'horizon de ce casse-tête dans ce blog.

S'il est bien un sujet qui fâche en météo, c'est la limite des chutes de neige. Ceux qui attendent la neige avec impatience la souhaitent le plus bas possible et ceux qui redoutent la neige le plus haut possible. Dans l'ensemble, en cas d'erreur de prévision, ceux qui attendent la neige crient plus fort que ceux qui la redoutent... mais nous ne nous laissons pas impressionner ! Afin d'essayer de calmer le jeu, nous vous invitons à un petit voyage dans la prévision de la limite des chutes de neige ; comprendre la complexité d'un sujet est un premier pas - décisif - vers la tolérance.

La carte qui ouvre cet article montre la proportion de neige dans les précipitations (en %) ce mardi soir entre 15 et 18 UTC. On y devine déjà trois influences majeures sur la limite des chutes de neige :

- l'altitude : les précipitations dans la vallée du Rhin au nord de Bâle contiennent moins de 10 % de neige, contrairement aux Vosges à l'ouest et à la Forêt Noire à l'est, surélevées et avec des précipitations encore clairement sous forme de neige.

- la nature de la masse d'air : pour une altitude similaire, la France à l'ouest du Jura et le Plateau suisse ont des types de précipitations différents. En effet, la France voisine est sous l'influence d'un secteur chaud tempéré d'origine atlantique alors que le Plateau se maintient dans un lac d'air froid polaire d'origine continentale amené par la bise de ces derniers jours.

- l'influence des lacs : la présence de lacs d'une taille suffisante a clairement une influence sur la température de la masse d'air  qui les borde et par conséquent sur la limite des chutes de neige. Les principaux lacs suisses ressortent donc bien sur cette carte.

Affichage aggrandi: Limite des chutes de neige sur l'Europe occidentale mardi 12 janvier à 18 UTC. La différence de masse d'air entre le Plateau suisse et la France voisine est ici mise en évidence ; le coin d'air chaud transitant au-dessus de la Suisse romande tend à surmonter le lac d'air froid qui y stagne depuis plusieurs jours.
Limite des chutes de neige sur l'Europe occidentale mardi 12 janvier à 18 UTC. La différence de masse d'air entre le Plateau suisse et la France voisine est ici mise en évidence ; le coin d'air chaud transitant au-dessus de la Suisse romande tend à surmonter le lac d'air froid qui y stagne depuis plusieurs jours.
Source : IFS@NinJo-MétéoSuisse

Pour les régions situées au nord du Jura, comme l'Ajoie ou la région de Bâle, l'air du secteur chaud aura tendance à remplacer assez facilement la masse d'air préexistante, le vent d'ouest pénétrant facilement ces régions. Pour le Plateau et le bassin lémanique en revanche, l'évacuation du lac d'air froid dépendra de deux facteurs supplémentaires :

- l'épaisseur du lac d'air froid : un lac d'air froid très épais mettra du temps à se faire raboter par le vent d'ouest tempéré soufflant au-dessus. En l'occurrence, sur le profil atmosphérique de mardi à 00 UTC, l'épaisseur de ce lac d'air froid était d'environ 1500 m, ce qui laisse une bonne marge.

- l'orientation et la force du vent : le gradient de pression entre la France voisine est le nord de la Suisse est un facteur important. S'il est très marqué, le vent d'ouest aura tendance à être fort à basse altitude également et à repousser le lac d'air froid en direction de la Suisse alémanique. En l'occurrence ce gradient atteint ce mardi des valeurs de 6 à 8 hPa, ce qui est considérable. C'est donc de ce paramètre que pourrait venir la surprise, l'air doux en provenance de la France pénétrant précocement sur le Plateau par le Bassin lémanique. En Valais central, l'absence de vent et la présence d'un solide lac d'air froid garantiront jusqu'à ce soir les chutes de neige jusqu'en plaine.

- l'intensité des précipitations : comme nous l'avons à maintes reprises mentionné dans ce blog, des précipitations très intenses refroidissent l'atmosphère en fondant, abaissant du même coup la limite du 0°C (chercher "isothermie" dans le moteur de recherche). Cela nécessite cependant des vents faibles : ce paramètre ne devrait donc pas intervenir aujourd'hui car les vents resteront bien présents.

Affichage aggrandi: Orientation et force du vent mesurée mardi 12 janvier à 12 UTC. On remarque que le vent pour certaines stations de montagne est orienté à l'ouest ou au nord-ouest dans le secteur chaud de la perturbation alors que le vent au sol est en sud-ouest dans le lac d'air froid.
Orientation et force du vent mesurée mardi 12 janvier à 12 UTC. On remarque que le vent pour certaines stations de montagne est orienté à l'ouest ou au nord-ouest dans le secteur chaud de la perturbation alors que le vent au sol est en sud-ouest dans le lac d'air froid.
Source : Climap@MétéoSuisse

Lorsque la position des masses d'air est bien déterminée, la limite des chutes de neige n'est donc pas gravée dans le marbre pour autant, mais obéit au contraire à de multiples facteurs parfois très locaux.

Mais il faut également garder à l'esprit que la limite des masses d'air elle même n'est pas forcément bien déterminée. A titre d'exemple, l'image ci-dessous montre la taille de la perturbation qui s'avancera vers l'est dans la nuit de mercredi à jeudi, entraînant à sa suite de l'air plus doux : 3000 km de long pour 600 km de large. La limite des chutes de neige maximale envisageable en Suisse romande est d'environ 1600 m, mais jusqu'où s'avancera cette limite ? L'ouest lémanique, la région de Fribourg, Zürich ? Faites vos jeux !

Affichage aggrandi: Carte de la limite des chutes de neige en Europe jeudi 14 janvier à 00 UTC. La couleur bleue indique une limite de la neige entre 1000 et 1500 m, les couleurs blanche à rose entre la plaine et 1000 m.
Carte de la limite des chutes de neige en Europe jeudi 14 janvier à 00 UTC. La couleur bleue indique une limite de la neige entre 1000 et 1500 m, les couleurs blanche à rose entre la plaine et 1000 m.
Source : IFS@NinJo-MétéoSuisse

Commentaires (52)

  1. Laurent, 13.01.2021, 21:11

    Dans la plaine du Rhône plus de 30 cm mesuré entre Sion et Sierre sur la rive gauche le 12 janvier! Impressionnant, il a neigé à gros flocon depuis 16h30-17h jusque vers 22h-23h.

  2. Raoult, 13.01.2021, 14:46

    Genève 2 cm de neige et ensuite pluie. 😏😔

  3. Jean-Michel, 13.01.2021, 12:22

    Quelle drôle de journée. A Fribourg, Pérolles, altitude 630 m, hier après-midi, pluie. A Estavayer-le-Lac, près de 15 cm de neige, altitude 448 m. Partout dans le gros de Vaud, beaucoup de neige et ici chez nous, pluie.....et pourtant 1 seul et petit degrés.

  4. David, 13.01.2021, 12:10

    Bonjour, tout d'abord un grand merci pour vos articles intéressants et très bien documentés. J'aurais une question concernant l'épisode neigeux d'hier. La ville de Fribourg n'a pas vu un seul flocon bien que située aux alentours des 600m. d'altitude. Les précipitations sont tombées directement sous forme de pluie alors qu'à une dizaine de km au sud-ouest (région de Romont), il neigeait à gros flocons. Quelle est l'explication? Un effet de foehn local? D'avance merci pour votre réponse.

    1. MétéoSuisse, 13.01.2021, 14:33

      Le blog de ce jour, 13 janvier, "Neige : bilan et perspective" revient sur ce phénomène. Bonne lecture.

  5. Jacques, 13.01.2021, 11:38

    Merci pour votre super-blog, très intéressant !

    Phénomène intéressant hier: il a neigé sur la plus grande partie du plateau et il a plu à Fribourg (pourtant situé à 650 msm) avec très peu de précipitation, comme vous l'aviez d'ailleurs prévu.
    Il est assez rare qu'il pleuve à Fribourg alors qu'il neige sur l'arc lémanique et ailleurs en plaine. Une explication sur ce qu'il s'est passé hier ?

    Bonne année 2021, avec beaucoup de neige !

    1. MétéoSuisse, 13.01.2021, 14:35

      Le blog de ce jour, 13 janvier, "Neige : bilan et perspective" revient sur ce phénomène. Bonne lecture.

  6. Claude Guignard, 13.01.2021, 10:06

    Votre blog du 11.1 s'est parfaitement vérifié. 9 cm de neige à Genève-Cointrin et 0 cm à Vandoduvres, proche de Jussy. J'ai lu avec surprise dans votre blog du 12 que l'isothermie est causée par l'évaporation de la neige.... J'ai toujours pensé et pense encore qu'elle est causée par la perte de chaleur de l'air absorbée par la fonte de la neige qui tombe.

    1. MétéoSuisse, 13.01.2021, 14:28

      Vous avez raison partiellement raison. En effet le refroidissement est essentiellement dû à la fonte de la neige. Cependant, une part non négligeable du refroidissement peut également être imputée à la sublimation de la neige (passage de l'état solide à l'état gazeux) si l'atmosphère n'est pas encore saturée en humidité. Le terme choisi dans le texte n'est pas adéquat et a donc été corrigé.

  7. cochet kenzo, 13.01.2021, 09:33

    Bonjour,
    J'ai observé cela hier soir.
    Il neige sur morat et la neige tient au sol pourtant en remontant cela tient aussi dans les petits village jusqu'à Cressier FR où c'est plus de la pluie que de la neige. En l'espace de quelques centaines de mètres je suis passé de neige à pluie. Cressier étant plus élevé j'ai trouvé cela très étonnant.
    Cordialement

  8. Marc, 13.01.2021, 08:50

    Bravo pour votre blog avec des articles fouillés et très intéressants 👍🏻

  9. Phil, 13.01.2021, 07:09

    Bonjour.
    Je comprends mieux pourquoi il est si difficile de déterminer une limite pluie/neige, merci pour votre article ! Ce mardi 12 la neige tombait abondamment à Orbe mais ne tenait pas vraiment au sol, tandis qu'à Yverdon, à une dizaine de km de là, la couche de neige devait atteindre les 6 ou 7 cm (En Chamard,ZI).
    Salutations !

  10. Gui, 12.01.2021, 23:34

    Bonjour MeteoSuisse et d'abord merci pour vos articles !

    Étonnamment pendant ce premier épisode de mardi soir, alors qu'en Valais la LPN devait rester majoritairement en plaine durant toute la nuit, à la limite un peu plus haut dans le Chablais, je ne comprend pas pourquoi au Châble, dans le Val de Bagnes, à 850m d'altitude la.pluie est arrivée dès 21h du soir, avec une T°C d'environ 0.3 °C. Alors qu'à Sion il a neigé, en T°C négatives, pendant toute la période. Y aurait-il une explication au fait que malgré l'altitude et la vallée le réchauffement ce soit fait beaucoup plus rapidement et marqué que prévu ?

    1. MétéoSuisse, 13.01.2021, 14:44

      Le blog de ce jour, 13 janvier, "Neige : bilan et perspective" revient en partie sur ce phénomène. La masse d'air dans certaines vallées a été brassée par les vents tempétueux d'altitude et localement l'air froid présent dans les basses couches a été rapidement remplacé par l'air maritime plus doux.

  11. ADN, 12.01.2021, 23:26

    Bonsoir, merci pour cet article très instructif. Il est tombé jusqu'à maintenant (23h15) 23cm à 500m dans le pays de Gex !
    Je me réjouis de vous lire pour les prochains évènements similaires !

  12. Daniel Cotting, 12.01.2021, 23:05

    Bonsoir,
    Dès 14h00 et ce soir, dans la région de Romont FR, il a neigé sans arrêt. Une bonne couche de neige est tombée. Alors que pendant la même période, à Fribourg et Marly qui se trouvent à 23 km au nord-est de Romont, il n’y avait aucune chute de neige voire aucune précipitation même sous forme de pluie.
    Pourquoi un tel phénomène sur une si petite distance?
    Sinon, nous vivons un magnifique hiver, à Romont, avec un froid vif et une belle neige qui tient au sol.

    PS pourquoi ne pas créer une carte de la neige gisant et fraîche au sol pour la Suisse comme ça se fait au Canada (Meteomedia, au Québec)?

    1. MétéoSuisse, 13.01.2021, 14:45

      Le blog de ce jour, 13 janvier, "Neige : bilan et perspective" revient sur ce phénomène. Bonne lecture.
      PS Le site internet du SLF met à disposition des cartes de neige gisante et fraîche, mais c'est davantage focalisé sur la région alpine. https://www.slf.ch/fr/bulletin-davalanches-et-situation-nivologique/cartes-de-neige.html

  13. Derrière La Colline, 12.01.2021, 22:39

    Bonjour depuis La Vallée de La Brévine (1100m)

    Sujet très intéressant et bien rédigé !

    Beaucoup de neige ici depuis 11h ce matin. Environ 25cm qui s’ajoutent au 45cm déjà présents. Beaucoup de vent aussi, secteur OSO. Nombreuses congères. Redoux sensible ce soir avec environ 0 degrés.

    Concernant le redoux de demain, vos prévisions me font penser que ici la pluie remplacera la neige demain en soirée. Sur COSMO on voit l’ISO 0 s’élever vers 1500m sur cette partie du Jura. Avec le vent qui devrait faiblir, une isothermie est-elle possible ? Les précipitations semblent continues et plutôt modérées. A voir.

  14. Daaaaaaaavid, 12.01.2021, 21:36

    Chez nous à Eilard (BE) il y a 25cm de neige à 21:30. Dont environs 10-15 cm sont de neige fraiche. Ça me rends tellement heureux!

  15. Sylvain, 12.01.2021, 21:35

    Pour répondre à Pascal, à 18h30 j'ai relevé 12cm de neige à 500m, au pied du Jura, 10km à l'ouest de l'aéroport de Genève. +4cm depuis, et il continue de neiger faiblement, bien humide.

    Merci MétéoSuisse pour ce blog instructif et plaisant!

  16. François Bocherens, 12.01.2021, 20:54

    Merci pour ce blog passionnant. On est donc, si j'ai bien compris, exactement dans l'axe du jet-stream qui sépare l'air froid de l'air chaud, et quelques centaines de kilomètres modifient la situation du tout au tout en matière de limite des chutes de neige. Je me souviens de situations assez similaires en février 1999 (mois extrêmement neigeux dans les Alpes). Le 9, une dépression secondaire (onde chaude) apportant de la neige abondante à l'est d'Aigle mais de la pluie sur le bassin lémanique. Un peu plus tard, du 18 au 21, il neige jusqu'à 1300 m dans le canton de Glaris mais à plus de 2000 m dans les Alpes vaudoises, avant qu'un nouveau front froid ne ramène la neige en plaine. Mais une nouvelle fois, je me demande si les Alpes occidentales, plus exposées aux incursions chaudes, ne vont pas voir la neige remonter à plus de 1500 m lors de plus fortes précipitations ! Mais une chose est sûre, cet hiver 2020-2021 est déjà nettement plus rigoureux que le précédent !

  17. Ruthie, 12.01.2021, 20:37

    bonjour,

    j'ai une question: pourquoi tant de personnes ont cette croyance, qu'à moins de zéro degré il ne peut pas neiger? il me semble que j'ai vu neiger à -10...? (en montagne en tout cas)

    est-ce vrai? si oui, quelle serait l'explication?

    merci beaucoup pour votre réponse

    1. MétéoSuisse, 13.01.2021, 14:56

      Il s'agit en effet d'une croyance. Il peut neiger avec des températures largement négatives. Cependant, plus l'air est froid, moins il pourra contenir d'eau. A 0°C, cette quantité est d'environ 5g/m3, à -10°C elle baisse à 2g/m3 et elle est de moins de 1g/m3 à -20°C. Par conséquent, plus il fera froid, plus les précipitations seront faibles.

  18. il neige, 12.01.2021, 20:00

    Bonjour, premièrement merci pour cette article. Deuxièmement est-ce qu'il y a une explication au fait que les prévisions annoncent de la pluie alors que les températures prévues peuvent aller jusqu'à parfois -3 degrés?

    1. MétéoSuisse, 13.01.2021, 15:01

      Les températures données dans l'application représentent les températures minimales et maximales de la journée. Il peut donc geler par -3°C le matin et pleuvoir par +3°C l'après-midi.

  19. L0ik, 12.01.2021, 18:43

    La semaine s'annonce plus froid et avec plus de neige ou peut-être de l'air du pôle nord?

    1. MétéoSuisse, 13.01.2021, 15:14

      Je vous laisse consulter nos bulletins qui sont régulièrement mis à jour.

  20. Pascal_fr_39, 12.01.2021, 18:05

    Petit aperçu pour les plateaux du Jura Français à 600 m d'altitude. Il est tombé 7 à 8 cm aujourd'hui ( à 18h), une neige très humide après 13h, température entre 0,5 et 1 degré cet après midi avec un vent de sud - ouest soutenu. Et quelle est la situation à la même altitude côté bassin Lėmanique?

    1. MétéoSuisse, 12.01.2021, 18:38

      Bonjour, à 18h30 il y a 8 cm de neige fraîche à l'aéroport de Genève, la situation est probablement similaire sur la Côte et il y probablement plus à 600 m en direction du Jura. Au sud du canton de Genève il n'y a pas de neige, la majorité des précipitations se sont faites sous forme de pluie.

    2. Pascal_fr_39, 12.01.2021, 20:00

      Ainsi, la prévision du blog d'hier, rive droite rive gauche, s'est parfaitement vérifiée, du très beau travail de microc-limatologie, bravo!

    3. Chris, 12.01.2021, 20:24

      À 20h00,18cm à La Rippe (VD). 525 m

    4. Gionata, 13.01.2021, 07:51

      2 constats : 1) plateau, vers Payerne. Hier absence de précipitations jusqu'à env. 14h00 ensuite vents de modéré à forts ayant amené une couche d'environ 4cm de neige. À partir de 16h30 la neige s'est muée en pluie.
      2) préalpes, vers Bulle. Précipitations à caractère nuageux dès 11h00 déjà. D'abord intenses et ensuite faibles. Dès 16h00 on est passé d'une légère neige à un mix de pluie et neige et ce jusqu'à 18h30 environ... Après j'ai arrêté de regarder par la fenêtre :)

  21. David Robin, 12.01.2021, 17:57

    C'est assez incroyable et rageant, il neige à gros flocons à Saint Maurice avec presque 10cm à 17h, et malheureusement il pleut chez moi à Massongex alors que la température est négative...en 1km on passe à un temps totalement différent.Pourquoi la région Montheysanne forme une zone de pluie en plaine alors que la neige est présente partout autour ?

    1. MétéoSuisse, 12.01.2021, 18:41

      Bonjour, cela résulte sûrement d'un petit effet de foehn d'ouest similaire à celui du Salève comme expliqué dans le blog du 11 janvier. En amont de Saint-Maurice, la couche d'air froid est plus épaisse et la vallée est plus étroite, ce qui limite cet effet.

  22. Alex, 12.01.2021, 17:56

    Nouveau raté a Fribourg ou il pleut par 2°,pour la suite(Jeudi) arrêtons de se voiler la face, l'épisode touchera sûrement la région de Zurich voir celle de Bern mais pour Fribourg, on connaît la musique...

    1. MétéoSuisse, 13.01.2021, 15:12

      Pluie à Fribourg, neige à Payerne, Lausanne et Genève... L'avis était dans l'ensemble correct. Je vous laisse lire le blog de ce jour, 13 janvier, "Neige : bilan et perspective" qui revient sur ces phénomènes locaux. Bonne lecture.

    2. Alex, 13.01.2021, 15:43

      Comme d'habitude, flopbourg tient bien son nom,vos prévision était correcte mais celle des modèles très loin, notamment Arome et cosmo.Pour demain Jeudi,rien à attendre de nouveau.

      Je critiquais pas votre travail ,qui est excellent contrairement aux organisme nationaux de pays voisin.

      Merci MétéoSuisse !

  23. Cicéro, 12.01.2021, 17:38

    Bravo et un grand merci pour toutes les vulgarisation. J'ai également apprécié le blog au sujet de la neige sur une rive du Rhône et la pluie sur l'autre.
    Continuez, on vous lit !

  24. pourquoi çà fâche ? voici la réponse, 12.01.2021, 17:11

    Bonjour, moi ce que je trouve impressionnant, c'est qu' à la base de mardi a vendredi la neige devait rester en plaine, et aujourd hui déjà, on voit que la limite va s'élever en début de soirée, demain 1300 puis 1500 mètres l'après midi. Jeudi je crois que c'est même plus haut, alors c'est assez bizarre, on à de la peine a savoir la limite de la neige de manière constante sur l'épisode. Ici en Valais il a commencé a neiger vers 16h30, mais selon votre prévision ca devrait commencer à la mi journée .

  25. Fabrice, 12.01.2021, 16:08

    « Comprendre la complexité d’un sujet est un premier pas - décisif - vers la tolérance ». Cette maxime vient à point dans la période que nous traversons. Météo, poésie et philosophie font bon ménage.
    Merci pour vos explications qui correspondent autant à ceux qui souhaite de la vulgarisation que ceux qui ont besoin de données plus pointues.

  26. Guilhem, 12.01.2021, 15:48

    En live d'Eglisau (ZH) à 400m d'altitude tout près du Rhin: Chutes de neige continues qui ont été fortes autour de 14h. Ca fait plaisir de voir de la vraie neige bien drue, avec de gros flocons, comme en montagne. On a eu de bonnes rafales de vent.
    Elle tient, on a déjà bien 5cm au sol.
    A Zürich idem, chutes de neige continues et très marquées.

    Donc pour l'instant, côté Suisse Alémanique, c'est plutôt une bonne surprise (pour l'amateur de neige que je suis, vous l'aurez compris).
    Pourvu qu'elle tienne bon jusqu'à la fin des précipitations, tard ce soir.

  27. Patrick, 12.01.2021, 15:41

    Je mise tout sur le Plateau car j'aime quand la neige perturbe la vie des humains de plaine !

  28. Jaquet Nicolas, 12.01.2021, 15:10

    Sujet très intéressant, qui me permettra, de par vos explications, d’alimenter les discussions et de parler d’autre chose que de virus...
    Habitant en Gruyère, je constate très souvent que nous sommes aux premières loges lorsqu’un radoucissement (ou réchauffement) est annoncé. C’est frustrant pour moi qui apprécie voir tomber la neige jusqu’à Bulle. Quelles en sont les raisons? Merci de vos éclaircissements et bravo pour la qualité de vos articles.

  29. Francesco Lucano, 12.01.2021, 14:57

    À chaque saison le temps qu'il lui convient. En hiver la neige doit être présente et un hiver sans neige c'est un hiver bien triste. Merci pour l'excellent article.

  30. Manu, 12.01.2021, 14:54

    Bonjour,
    En Gruyère et particulièrement en Haute-Gruyère, la limite des chutes de neige est fréquemment 200 à 300 m. plus élevée que sur le plateau et ce principalement lors de fronts en provenance du sud-ouest ou de l'ouest. Avez-vous une explication ?
    Merci d'avance pour votre réponse et pour votre blog très intéressant.

    1. MétéoSuisse, 12.01.2021, 17:40

      Bonjour, il s'agit probablement d'un petit effet de foehn local provoqué par les Préalpes à l'ouest. Le même phénomène se produit souvent dans la région de Lucerne.

  31. Scherly J, 12.01.2021, 14:18

    Bonjour,

    Merci super blog !

    Petite question: Pourquoi le vent empêche le phénomène d'isothermie ? Ici, le vent d'ouest nous apporte de l'air doux, certes, mais pourquoi le phénomène d'isothermie ne s'applique pas ?

    1. MétéoSuisse, 12.01.2021, 17:36

      Bonjour, s'il y a du vent l'air est constamment brassé et donc réchauffé dans les basses couches si la température en altitude est relativement douce (par exemple 0° à 1500 m). L'absence de vent évite le brassage de l'air et permet aux précipitations de refroidir toute la colonne d'air et il peut faire 0° de 400 à 1500 m.

  32. Benji, 12.01.2021, 13:47

    Bonjour,

    Vous oubliez l'orographie, en l'occurrence le Jura qui fait barrage aux précipitations, pour des modèles comme COSMO les font passer et d'autre que marginalement?

    1. MétéoSuisse, 12.01.2021, 17:26

      Bonjour, pour la situation de ce mardi, les précipitations se sont étendues à presque tout le Plateau.

    2. sylvia, 12.01.2021, 18:08

      Alors là ,bravo mèteo Suisse ,
      Chez moi (Grandevent) bcp,bcp de neige.
      Paysage magnifique, moins sympa sur les routes. Prudence

    3. Hess Catherine, 13.01.2021, 11:26

      Votre explication sur neige en rive droite pluie en rive gauche s’est totalement vérifiée hier après-midi et soir: je suis partie de Chêne-Bourg à 18h il pleuvait après 2h de petits flocons ...pour me rendre à Bossy. Je passe le pont du Mt-Blanc et... les quais des Pâquis sont tout blancs ! Avant Bellevue les embouteillages commencent grâce aux voitures qui patinent ds chaque petite montée ! À Bossy il y a 15 cm de neige !!! Et au retour, ... immense deception : dès le Jardin anglais jusqu’à Chêne-Bourg , il n’y a plus un pet de neige!!!
      Merci pr vos explications très claires mais la déception reste. Comme vs l’écriviez ‘c’est injuste’!!...