Contenu

Un été chaud et plutôt ensoleillé

24 août 2020, 11 Commentaire(s)
Thèmes: Climat

Avec un dépassement de la norme 1981-2010 de 1 °C, l’été 2020 est l’un des dix étés les plus chauds depuis le début des mesures il y a 155 ans. Après un début d’été avec des températures dans la moyenne, de fortes chaleurs se sont produites au cours de la première quinzaine d’août. Des précipitations moyennes ou excédentaires ont été principalement enregistrées sur la partie centrale et orientale des versants nord des Alpes, ainsi que sur une partie du Valais. La plupart des régions du pays ont connu un ensoleillement estival supérieur à la moyenne.

Temps ensoleillé et très doux en montagne à la fin du mois de juillet en Valais. Photo : Stephan Bader.
Temps ensoleillé et très doux en montagne à la fin du mois de juillet en Valais. Photo : Stephan Bader.

Pour l'été 2020, la température moyenne nationale devrait se situer entre 14 et 14,5 °C. Ce chiffre est supérieur d'environ 1 °C à la norme de 1981-2010. Bien que cela ne fasse pas de l'été 2020 l'un des plus chauds, il poursuit la série d'étés très chauds des trois dernières décennies. Avant le fort réchauffement estival des années 1990, les étés suisses avec des températures supérieures à 14 °C étaient très rares dans la moyenne nationale.

Affichage aggrandi: Figure 1. La température estivale (moyenne juin-août) en Suisse depuis le début des mesures en 1864. Les lignes rouges indiquent les moyennes sur 30 ans 1871-1900 (11,7 °C) et 1991-2020 (13,9 °C). La ligne verte discontinue indique la norme 1981-2010 (13,3 °C).
Figure 1. La température estivale (moyenne juin-août) en Suisse depuis le début des mesures en 1864. Les lignes rouges indiquent les moyennes sur 30 ans 1871-1900 (11,7 °C) et 1991-2020 (13,9 °C). La ligne verte discontinue indique la norme 1981-2010 (13,3 °C).

De la moyenne à la forte chaleur

Juin 2020 a atteint une moyenne nationale de 11,8 °C, ce qui est exactement conforme à la norme 1981-2010. De Genève au Sud des Alpes en passant par Sion et Viège, 1 à 3 journées tropicales ont été comptabilisées en juin, ce qui correspond plus ou moins à la norme 1981-2010. Dans le reste de la Suisse, seul Fribourg a enregistré une journée tropicale en juin.

En juillet, la chaleur estivale est restée modérée, avec des conditions météorologiques souvent changeantes. Il n'y a eu que quelques journées tropicales jusqu'à la fin du mois. Une période plus longue de chaleur estivale prononcée ne s'est pas installée avant les derniers jours de juillet. Au Sud des Alpes, la première vague de chaleur de l'été a commencé le 28 juillet. Elle a duré jusqu'au 2 août. En Valais et en région genevoise, la vague de chaleur a duré du 30 juillet au 1er août. La moyenne nationale pour le mois de juillet a été de 15,4°C, soit 1,2 °C au-dessus de la norme 1981-2010.

Vague de chaleur en août

Le mois d'août a commencé par une Fête Nationale très chaude. Les températures maximales journalières ont dépassé 34 °C au Nord, alors qu’au Sud, elles sont restées juste en dessous de 34 °C. Le temps est resté très chaud au Sud le 2 août également. Il s'en est suivi quelques journées extrêmement fraîches des deux côtés des Alpes.

Au Sud des Alpes, une deuxième vague de chaleur plus longue s'est installée à partir du 6 août, au Nord à partir du 7 août. La période, avec des valeurs quotidiennes de 30 °C et plus a duré 6 à 7 jours selon les régions.

Deux autres journées tropicales à l’échelle nationale ont suivi les 20 et 21 août. Au Sud des Alpes, la chaleur a persisté jusqu'au 23 août.

Avec une moyenne nationale de 15,7 °C, soit 1,7 °C de plus que la norme 1981-2010, on peut s'attendre à l'un des mois d'août les plus chauds depuis le début des mesures en 1864. Seul le mois d'août 2003, record, a été beaucoup plus chaud, avec une moyenne nationale de presque 18 °C.

Juin humide, juillet sec

Les précipitations estivales sont souvent restées inférieures à la norme 1981-2010, surtout au Sud des Alpes et dans le Jura. Des précipitations moyennes ou excédentaires ont été mesurées en particulier sur la partie centrale et orientale des versants nord des Alpes, ainsi que dans certaines parties du Valais.

Affichage aggrandi: Figure 2. Distribution spatiale des précipitations totales de l'été 2020 (état au 23 août 2020). L’écart (en %) à la norme 1981-2010 est montré.
Figure 2. Distribution spatiale des précipitations totales de l'été 2020 (état au 23 août 2020). L’écart (en %) à la norme 1981-2010 est montré.

En juin, les précipitations ont été largement supérieures à la moyenne. En juillet, cependant, les précipitations sont restées dans la plupart des régions bien en dessous de la norme 1981-2010.

Pour le mois d'août, les précipitations devraient être, en de nombreux endroits, de l'ordre de la norme ou légèrement excédentaires. Dans certaines régions, les valeurs seront également bien supérieures à la norme, comme dans la région de Schaffhouse ou sur la partie centrale des versants des Alpes. En revanche, au Sud des Alpes et en Valais, les précipitations du mois d'août pourraient être nettement déficitaires dans certaines régions (état au 23.08.2020).

Juin gris, juillet et août plutôt ensoleillés

La plupart des régions de Suisse ont connu un ensoleillement estival supérieur à la moyenne. Selon les prévisions, les valeurs devraient atteindre 110 à 120 % de la norme 1981-2010 au Nord des Alpes et dans le Jura, 105 à 110 % de la norme au Sud des Alpes (état au 23.08.2020).

En juin, l'ensoleillement est resté inférieur à la normale. Le mois de juillet a été très ensoleillé, avec un taux d'ensoleillement généralement supérieur à 115 % de la norme 1981-2010. Le mois d'août a été tout aussi ensoleillé en de nombreux endroits, avec un taux d'ensoleillement de 110 à 120 % de la norme.

 

Le bulletin définitif de l'été 2020 sera disponible à partir du 10 septembre 2020 dans la rubrique rapports climatiques.

Commentaires (11)

  1. Starlord, 01.09.2020, 09:04

    Il faut arrêter de polluer si tout le monde fait un petit effort pour la planète il y aurait plus le réchauffement climatique !! Svp faites un effort pour sauver notre terre si ça continue comme ça nous allons cuir !!

    1. Franck, 02.09.2020, 14:21

      Bonjour,
      Le climat n'est qu'un des paramètres sur lequel l'homme peut agir. Pour ma part, je pense que tout ce que l'humanité déverse dans la nature est tout aussi, voire plus dangereux que la hausse des températures. Voir les temps de dégradation des diverses matières : https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/eco-consommation-duree-vie-dechets-707/

      Mais nous nous éloignons de la hausse des températures et de la sécheresse qui touche toute la chaine jurassienne depuis quelques années.

  2. Michael, 28.08.2020, 21:57

    Merci pour toute cette science! Vous êtes passionnant à lire, même si c’est flippant de voir à quel point nous sommes en train de vivre un tournant.

  3. Guignard Christine, 25.08.2020, 08:26

    Merci encore et toujours pour vos supers renseignements, ce site est très instructifs.

    Par contre je suis très étonnée, car j'ai trouvé l'été très moyen, avec beaucoup d'orages et de nuages, des journées très ventées avec de la bises, des températures qui variaient énormément, parfois froid même.

    Peut-être le fait d'avoir chaque fois eu mes congés à ces périodes, mais honnêtement quand il faut constamment regarder la météo pour ne pas se ramasser un orage je ne trouve pas cela agréable...

    1. MétéoSuisse, 25.08.2020, 08:41

      Avec la succession d’étés chauds que nous venons de connaître depuis 2015, notre perception devient biaisée. Si un été moyen (par rapport à la norme 1981-2010) devait se produire dans le futur, il nous paraîtrait comme « pourri ». En fait, le climat estival en Suisse n’est pas du tout aussi stable que sur les rivages de la Méditerranée par exemple. Les orages sont fréquents en été, surtout en montagne. Les changements de température sont aussi une signature classique des étés en Suisse.

  4. Lauener Jean-Pierre, 24.08.2020, 17:45

    Il me semble qu'au siècle passé, le Jura avait la réputation d'une région plutôt humide. Depuis quelques années, j'ai l'impression que cette réputation ne se justifie plus. Mais je sais qu'en météorologie, il faut se méfier de ses impressions. Qu'en est-il?

    1. Pascal_fr_39, 24.08.2020, 21:21

      Permettez-moi d'apporter une réponse vue du premier plateau versant occidental, Météo Suisse complétera peut être pour leur canton. Pour cet été 2020, en région de Clairavux les Lacs ou Champagnole, le bimestre juillet août s'annonce comme le plus sec depuis au moins 1945 avec pour le moment 60 mm en moyenne, le record datant de 1949 avec 85 mm environ, et la norme étant de 230 mm. C'est un fait récurrent, l'été 2015 fut tres sec, 2018 également. De plus, les températures estivales ont marqué un ascendant plus que remarquable depuis 2015, si bien que le milieu naturel est en souffrance à chaque été depuis 2015 (voir l'état des forêts), exception faite de 2017. Vous avez raison, les eaux vives du Jura sont devenues intermittentes ces derniers étés, (cascades du Hérisson sans eau ou si peu!) leur derniere manifestation durable date de 2014.

    2. MétéoSuisse, 25.08.2020, 08:11

      Effectivement, depuis 2015, les étés (juin-juillet-août) ont systématiquement été trop secs dans l’Arc jurassien. En 2019, le déficit pluviométrique a toutefois été un peu moins marqué. Cette succession d’étés secs et chauds n’est pas conséquence sur la végétation, comme dans les hêtraies. Selon les scénarios climatiques CH2018 pour l’Arc jurassien, d’ici 2060, les précipitations pourraient baisser en été par rapport à la norme 1981-2010. La brochure « Scénarios climatiques pour la Suisse » montre un exemple à la page 7 pour La Chaux-de-Fonds. https://www.nccs.admin.ch/dam/nccs/fr/dokumente/website/klima/CH2018_broschure.pdf.download.pdf/CH2018_broschure.pdf (à cliquer et télécharger depuis le site internet classique de MétéoSuisse)

  5. olivier marthaler, 24.08.2020, 15:39

    Que dire des précipitations dans l'arc jurassien?

    1. MétéoSuisse, 24.08.2020, 16:19

      La Figure 2 montre que les précipitations sont bien déficitaires dans l’Arc jurassien au cours de l’été 2020.

  6. Claude Guignard, 24.08.2020, 15:19

    Si l'on "oublie" le réchauffement climatique, il semble bien que l'on se dirige globalement en Suisse vers un bel été, comme on les veut. Selon les régions peut-être un peu sec pour le sol ou trop souvent arrosé pour le tourisme... Mais voilà, pour nos régions un tel été se serait révélé autrefois totalement hors normes. Il est clair que pour un climat par historiquement peu agréable le réchauffement climatique est bienvenu. Mais il s'agit d'une situation inattendue et anormale et qui, ailleurs dans le Monde, est au contraire souvent très négative. Et même ici avec nos glaciers. Et de cela il faut bien se souvenir.