Contenu

Allergies au pollen et prévisions polliniques

19 mars 2020, 1 Commentaire

Au printemps, le pollen des arbres en fleurs est le déclencheur d’allergies. Les plus importants sont les bouleaux et les frênes. La saison du pollen de frêne a déjà commencé, et celle du pollen de bouleau devrait débuter dans les prochains jours. Les cartes de pronostique des concentrations polliniques de bouleau du modèle numérique de prévision COSMO-ART permettent d’anticiper la gestion des allergies au pollen.

Les personnes allergiques au pollen de bouleau et de frêne souffrent de nos jours de concentrations croissantes de pollen. Les deux espèces d’arbres sont anémophiles (pollinisation par le vent). Ils doivent produire de grandes quantités de pollen pour assurer la pollinisation des fleurs.

Affichage aggrandi: Carte de concentration du pollen de bouleau d'après le modèle COSMO-ART le 19 mars à 00 h UTC. La carte illustre les fortes concentrations de pollen de bouleau au Tessin, le début de la floraison dans les régions du lac Léman et de Bâle, ainsi que les zones du Plateau encore exemptes de pollen de bouleau.
Carte de concentration du pollen de bouleau d'après le modèle COSMO-ART le 19 mars à 00 h UTC. La carte illustre les fortes concentrations de pollen de bouleau au Tessin, le début de la floraison dans les régions du lac Léman et de Bâle, ainsi que les zones du Plateau encore exemptes de pollen de bouleau.

Cartes de prévisions des concentrations du pollen de bouleau

Les modèles numériques de prévision du pollen comme COSMO-ART utilisent les conditions météorologiques pour prévoir la dispersion du pollen. Un élément important est le vent qui transporte et répand le pollen. Les températures élevées et l’ensoleillement favorisent la libération du pollen, tandis que les précipitations et les basses températures l’inhibent. La sédimentation et le lavage (lixiviation) par la pluie sont également calculés.

Les cartes de prévisions de COSMO-ART, mises à jour quotidiennement, sont accessibles via le site web ou l’application MétéoSuisse. Les cartes montrent qu’en plaine du Sud des Alpes, on peut déjà s’attendre à une forte hausse des concentrations de pollen de bouleau. Avec la bonne direction du vent, le pollen peut être transporté jusqu’aux vallées du versant sud des Alpes. Cependant, même avec de forts vents du sud, le pollen n’est guère transporté par-dessus les Alpes, car dans ce cas, les précipitations par barrage le lave de l’air.

Le début de la floraison au Nord des Alpes est prévu entre le 20 et le 30 mars. Dans un premier temps, les bouleaux fleuriront dans la région du lac Léman et de Bâle, puis dans le reste du Plateau. Cette évolution peut être suivie en détail dans l'espace sur le site web ou dans l'application MétéoSuisse.

Affichage aggrandi:

Début très précoce de la saison pollinique

3 semaines plus tôt que la normale. Le début prévu de la saison du pollen de bouleau se produit environ 10 jours plus tôt que la moyenne. Il n’y a que quelques années où le bouleau a commencé à fleurir encore plus tôt, par exemple en 1990 avec le mois de février le plus chaud depuis le début des mesures, ou en 1994 avec le mois de mars le plus chaud. En 2014 et 2017, un début de saison de pollen de bouleau aussi précoce a été enregistré, similaire aux prévisions actuelles. En moyenne, la période pendant laquelle de fortes concentrations de pollen de bouleau peuvent être mesurées dure trois à quatre semaines, bien que par le passé la saison ait généralement duré plus longtemps avec un début précoce qu’avec un début tardif.

Affichage aggrandi: Des bouleaux comme protection contre le vent pour l’agriculture dans la vallée du Rhône à Aigle (VD).
Des bouleaux comme protection contre le vent pour l’agriculture dans la vallée du Rhône à Aigle (VD).

Où se trouvent les bouleaux en Suisse?

En tant qu’espèce pionnière, le bouleau est un arbre peu compétitif et il nécessite suffisamment de lumière. Il pousse donc principalement dans des endroits extrêmes tels que les pentes raides et sur des sols acides. En Suisse, il est principalement localisé au Sud des Alpes et dans les Alpes, en particulier en Valais. Au Nord des Alpes, on le trouve rarement dans les forêts, mais il est très souvent planté dans les agglomérations ou le long des routes ou des chemins de campagne. Le pollen de bouleau a une taille de 25 à 30 microns et est facilement transporté sur de longues distances. Ce transport est clairement visible dans le modèle de prévision du pollen COSMO-ART. Il est possible que le pollen de bouleau soit transporté des vallées vers les montagnes encore enneigées, en fonction des conditions météorologiques. Cependant, les concentrations de pollen dans les montagnes sont beaucoup plus faibles que dans les régions centrales. Cependant, cela peut suffire à déclencher une réaction allergique.

Commentaires (1)

  1. Durussel j-m, 10.04.2020, 17:13

    Je ne sais pas depuis combien de temps, la collecte d'observation polénique scientifique se fait. J'ai un refuge en France très voisine (Morez) sur une arête rocheuse (1083m) depuis plus de 25ans. J'ai souvenir d'avoir vu souffrir une de mes filles du rhume des "foins" au mois de janvier dans un demi mètre de neige. Je fais les relevés non scientifique depuis que je possède ma maison, je dois dire qu'on a souvent la mémoire courte. Rien de tel que l'écrit. J-M.D.