Contenu

Plus de soleil en hiver sur le Plateau suisse ?

23 novembre 2020, 7 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Les données climatologiques sont claires. L’ensoleillement sur le Plateau suisse en hiver a nettement augmenté depuis la fin des années 90, gagnant entre 50 et 60 heures pour la période novembre à février.

Photo : Lionel Fontannaz
Photo : Lionel Fontannaz

Augmentation de l’ensoleillement annuel

Affichage aggrandi:
Source : MétéoSuisse

Depuis les années 1980, l’ensoleillement en Suisse montre une augmentation d’environ +20%. La figure ci-dessus montre l'ensoleillement relatif à la norme 1961-1990 pour les années 1971 à 2019. Malgré une variabilité interannuelle, les années avec un ensoleillement excédentaire deviennent nettement plus fréquentes.

+20 % depuis 1980

Affichage aggrandi:

Source : OFEV - MétéoSuisse

Ratio d'ensoleillement entre la norme 1981-2010 et la norme 1961-1990

Affichage aggrandi: Rapport de la durée moyenne d'ensoleillement entre la période 1981 - 2010 et la période 1961 - 1990. La couleur jaune reflète l'augmentation de l'ensoleillement sur la période 1981 - 2010 par rapport à la période 1961 - 1990.
Rapport de la durée moyenne d'ensoleillement entre la période 1981 - 2010 et la période 1961 - 1990. La couleur jaune reflète l'augmentation de l'ensoleillement sur la période 1981 - 2010 par rapport à la période 1961 - 1990.
Source : MétéoSuisse

Le rapport entre la norme 1961-1990 et la norme 1981-2010 montre plus spécifiquement une augmentation de l’ensoleillement en région de plaine, notamment sur le Plateau Suisse.

Neuchâtel, Genève : près de 50 à 60 heures de plus par hiver

Affichage aggrandi: Total des heures d'ensoleillement à Genève sur les hivers (NDJF) 1960-1961 à 2019-2020. Les lignes horizontales indiquent les moyennes des hivers 1960-1990 (bleu) et 2000-2020 (orange).
Total des heures d'ensoleillement à Genève sur les hivers (NDJF) 1960-1961 à 2019-2020. Les lignes horizontales indiquent les moyennes des hivers 1960-1990 (bleu) et 2000-2020 (orange).
Source : MétéoSuisse

La somme de l’ensoleillement hivernal de la période du 1er novembre à fin février montre une nette augmentation depuis la fin des années 1990. Si à Neuchâtel le gain d’ensoleillement est de 56 heures entre la moyenne 1960-1990 et la moyenne 2000-2020, il atteint presque 60 heures à Genève.

L’ensoleillement à la Dôle (1670 m) entre l’hiver 1973-1974 et 2019-2020 ne montre en revanche pas de variation significative.

C’est donc bien en plaine, et sur le Plateau, que l’ensoleillement hivernal a fortement augmenté, lequel peut être relié à la diminution d’occurrence des brouillards ou des stratus sur le Plateau.

Il est difficile d’apporter une réponse univoque sur cette diminution qui dépend de multiples facteurs à différentes échelles. Elle pourrait être en partie être liée à la tendance de réchauffement climatique ou à l’amélioration graduelle de la qualité de l’air. Pour l'heure, les causes principales ne sont pas totalement déterminées et font encore l'objet de recherches.

Commentaires (7)

  1. Françoi Pont, 26.11.2020, 19:31

    50-60 heures sur 4 mois... ça fait 12-15 heures par mois. C’est à dire 2 jours. C’est tout ça de pris 😁 mais on comprend bien pourquoi y a autant de plaques GE VD NE sur nos routes valaisannes le week-end. Venez nombreux, au plaisir de vous accueillir!

  2. Descombes Jean-Francois, 24.11.2020, 08:18

    Merci beaucoup pour toutes ces informations toujours intéressantes !

  3. Claude Guignard, 23.11.2020, 21:36

    L'augmentation de l'ensoleillement en plaine peut trouver bien sûr son origine dans la diminution des brouillards et stratus, liée peut-être à la réduction de la polution de l'air. Mais la diminution des jours de gel, de la neige et autres résultent presque sans doute du réchauffement climatique. Les hivers actuels n'ont aucune comparaison avec ceux que nous avons souvent connus, même si une exception peut encore survenir. Nous nous trouvons dans une situation qui 'est devenue complètement nouvelle.

  4. madame promène son chien sur les remparts de varsovie, 23.11.2020, 15:42

    Bonjour, elle est très jolie la photo de Lionel Fontannaz, j'adore. Quelle superbe bonne nouvelle par rapport au nombre augmenté du soleil sur le plateau . Donx moins de stratus à vrai dire ? Dites en plus

    1. MétéoSuisse, 23.11.2020, 17:56

      Bonjour, comme expliqué dans l'article, le nombre de jours de brouillard a tendance à diminuer sur le Plateau. Vous trouverez plus d'explications sur notre site internet : https://bit.ly/3nQivpQ

  5. Casper, 23.11.2020, 15:37

    Pourquoi selon vos prévisions, il fera plein soleil mardi et dans la brume toute la journée de mercredi à Terre Bonne ? Qu’est-ce qui conditionne ce changement alors qu’il n’y a pas de changement au niveau du vent ? Quel phénomène est à l’origine de cette situation si contrastée entre deux journées consécutives ? Merci beaucoup par avance.

    1. MétéoSuisse, 23.11.2020, 17:52

      Bonjour, il s'agit de prévisions en grande partie automatiques. Les nuages bas (brouillard et stratus) sont difficiles à prévoir et ces pictogrammes ne correspondent pas toujours à la réalité. En complément, vous pouvez également lire notre bulletin, qui ne donne pas une prévision par localité, mais fournit une estimation de l'étendue de ces nuages sur le Plateau et leur limite supérieure. Il n'y a pas de grande différence entre mardi et mercredi, il est possible d'avoir dans bancs de nuages bas les deux jours, surtout le matin.