Contenu

Neige en plaine inexistante

29 janvier 2020, 13 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

De nombreuses régions de plaine n’ont pas encore enregistré la moindre neige au sol cet hiver. Cette situation convient probablement à bon nombre de personnes, alors que les amateurs de sensations hivernales doivent commencer à s’impatienter. À Neuchâtel, le record de première neige la plus tardive est déjà battu.

Un hiver sans neige dans de nombreuses régions de plaine jusqu’à présent. La pluie a par contre fait son retour, ici à Neuchâtel mercredi 29.01.2020. Source : Tourisme neuchâtelois – roundshot.com
Un hiver sans neige dans de nombreuses régions de plaine jusqu’à présent. La pluie a par contre fait son retour, ici à Neuchâtel mercredi 29.01.2020. Source : Tourisme neuchâtelois – roundshot.com

Situation inédite à Neuchâtel

Depuis le début des mesures de neige au sol à Neuchâtel en 1931, il y a neigé chaque hiver au moins une fois 1 cm ou plus. C’est en 1939 que la neige la plus précoce fut mesurée, le 26 octobre. Le (précédent) record de première neige la plus tardive date lui du 28 janvier 1990. À ce jour (29 janvier 2020), encore aucune neige au sol n’a pu être mesurée à cette station depuis le début de l’hiver. Le jour où il neigera, il s’agira d’un nouveau record de première neige la plus tardive depuis 1931. S’il ne neige pas d’ici la fin de l’hiver (ou au printemps), il s’agira également d’un record, mais de la première année sans chutes de neige (depuis 1931).

D'autres graphiques sont également disponibles dans le blog du 2 janvier 2020 ainsi que sur notre site internet.

Affichage aggrandi: Date de la première neige au sol (>1 cm) mesurée à Neuchâtel (485 m) de 1931 à 2018. L'axe vertical représente les mois (novembre à mars). Une petite barre (de l'histogramme) signifie une neige précoce (et inversement).
Date de la première neige au sol (>1 cm) mesurée à Neuchâtel (485 m) de 1931 à 2018. L'axe vertical représente les mois (novembre à mars). Une petite barre (de l'histogramme) signifie une neige précoce (et inversement).
Source : MétéoSuisse

Le froid fait également défaut

Cet hiver est pour l’instant non seulement marqué par une neige rare en plaine, mais également par des températures minimales relativement élevées. Par exemple, le minimum de l’hiver jusqu’à présent à la station d’Aigle (381 m) est de -4,7°. À cette station où les données sont disponibles depuis 1981, le record de température minimale la plus élevée de l’hiver date de 2018/2019 avec -4,9°. À l’inverse, le record de froid est de -25,1°, mesuré le 6 janvier 1985.

Le graphique ci-dessous montre les températures minimales journalières mesurées à Aigle du 1er novembre 2019 au 28 janvier 2020. On peut voir que même si la température minimale absolue n’est pas très basse, il y a gelé tous les jours du 29 décembre au 27 janvier.

Affichage aggrandi: Température journalière minimale (en °C) mesurée à Aigle (381 m) du 1er novembre 2019 au 28 janvier 2020.
Température journalière minimale (en °C) mesurée à Aigle (381 m) du 1er novembre 2019 au 28 janvier 2020.
Source : MétéoSuisse

L'hiver n'est pas fini

Il est cependant encore trop tôt pour tirer des conclusions sur l’hiver en terme de froid, la situation peut évoluer en février et mars. Quant à la neige, elle peut encore tomber jusqu’au mois d’avril à Neuchâtel. Sinon pour en trouver aujourd’hui à basse altitude, il faut se rendre dans la région de Coire (550 m) où 8 cm ont été mesurés ce mercredi matin.

Affichage aggrandi: La neige est tombée à Coire ce mercredi matin (29.01.2020).
La neige est tombée à Coire ce mercredi matin (29.01.2020).
Source : Kantonsspital Graubünden – roundshot.com

Ou en montagne où il est par endroit tombé déjà plus de 50 cm depuis mardi.

Affichage aggrandi: Hauteur de neige fraîche (tombée en 24 heures) en fin de matinée mercredi 29.01.2020.
Hauteur de neige fraîche (tombée en 24 heures) en fin de matinée mercredi 29.01.2020.
Source : MétéoSuisse

Perspective pour les prochains jours

Ce n’est pas ces prochains jours que la neige et le froid vont faire leur apparition. Après les chutes de neige de ce jour en montagne, la température va rapidement monter jeudi au passage d’un front chaud. La limite pluie-neige devrait s’élever vers 1800 à 2000 m. Des précipitations sont à nouveau attendues pour le week-end avec une limite-pluie neige qui pourrait s’élever jusque vers 2400 m dimanche. L’isotherme du 0° devrait même remonter vers 3500 m vendredi, mais sans précipitations.

Un refroidissement pourrait se produire en milieu de semaine prochaine, mais cela reste largement à confirmer.

Affichage aggrandi: Isotherme du 0° prévu par le modèle COSMO-E au niveau de plusieurs stations du mercredi 29 janvier au samedi 1er février 2020.
Isotherme du 0° prévu par le modèle COSMO-E au niveau de plusieurs stations du mercredi 29 janvier au samedi 1er février 2020.
Source : MétéoSuisse

Commentaires (13)

  1. mr, 30.01.2020, 23:36

    Et dire que j'ai campé avec un sac de couchage normal un jour de janvier pour une visite en Apenzell. 7 Degré le Matin c'est Chaud

  2. Benji, 30.01.2020, 10:18

    Et cela est pas près de s'arranger vu les projection mensuelles des différents modèles, L'AO vue positive un bon bout de temps et un vortex polaire troposphérique toujours très compact, on surveillera effectivement la petite coulée au alentours du 4/5 février mais celle-ci déjà entrain de s'écraser sur 'est de l’Europe comme d'habitude. Peut être un petit ralentissement des vents zonaux en strato vu par certains, qui pourrait donner de plus amples ondulations fin février début mars?

  3. Luca, 30.01.2020, 00:59

    La personne qui a volé l'hiver est priée de le rendre au plus vite, merci ! ^^

    J'ai habité toute ma vie au même endroit et je n'ai jamais vu ça... Entre les abeilles en décembre, les pollens en janvier, un temps et des températures souvent plus automnal voir printanier qu'hivernal cette année parait, de prime abord en tout cas, assez "folle".
    Je sais que je ne verrai plus notre lac de Bienne gelé entièrement et autre, mais ce qui est surtout triste c'est la diminution de la biodiversité que le réchauffement implique. Quant à moi qui n'aime pas le chaud mais le froid, la pluie, la neige, le brouillard, je fais petit à petit mon deuil.

    1. Kevin, 30.01.2020, 18:31

      Au contraire c’est plutôt positif pour la faune et la flore le fait qu’on passe direct de l’automne au primptemps. En tout cas en Suisse après c’est sûr que pour les pays déjà chauds toute l’année ça risque d’être tendu pour eux.

  4. Francesco, 29.01.2020, 17:57

    Merci
    Stats compréhensibles et pedagogiques
    Classe

  5. Johann, 29.01.2020, 17:09

    Les températures sur la côte entre Lausanne et Montreux me remémorent mes jeunes années lorsque je passais mes hivers dans un magnifique village près de Gênes,
    nous sommes le 29 janvier et toujours pas une trace ni de neige ni de gel sur les rives, c'est forcément une première n'est-ce pas?

    1. MétéoSuisse, 30.01.2020, 09:19

      Probablement, mais nous n'avons pas suffisamment de données disponibles pour cette région pour le confirmer.

  6. Julien, 29.01.2020, 16:36

    A Fribourg il a neigé en ville et ça tenu sur la route mais la neige à vite fondue

  7. Ales, 29.01.2020, 16:23

    Bonjour,
    Il faut aussi noter que Fribourg(650 m, éloigné des lacs, proche des préalpes) n'as pas encore connu de première neige (>1 cm) sûrement un record, vous confirmez

    1. MétéoSuisse, 30.01.2020, 09:17

      Effectivement, il s'agit aussi d'un record à Fribourg (début des mesures en 1965). Tout comme à Neuchâtel, le précédent record date du 29.01.1990 avec 1 cm mesuré (neige tombée entre le 28 à 6 h UTC et le 29 à 6 h UTC). Cette année là il y avait encore neigé une fois 1 cm le 1er mars.

  8. Casper, 29.01.2020, 15:06

    l’hiver est loin d’être passé !

    1. beber, 30.01.2020, 12:43

      L'hiver météo va du 1er décembre au 1er mars...donc les 2/3 de l'hiver sont passés. Nous arrivons déjà en février, les jours rallongent, le soleil commence à remonter dans le ciel...la probabilité d'avoir un vrai épisode hivernal diminue de jour en jour. Et comme les prévisions donnent des températures supérieures à la moyenne quasiment jusqu'à mi-février...je commence à penser que nous n'aurons pas de réel hiver cette année !

  9. Claude Guignard, 29.01.2020, 15:05

    Nous nous étions bien rendu compte que cet hiver ne se déroulait pas comme d'habitude. Vos informations en donnent confirmation. Il est difficile de dire si le réchauffement climatique est en cause ou s'il s'agit d'une conjugaison fortuite de diverses circonstances exceptionnelles. Un peu des deux sans doute. Il n'y a jamais eu d'allux direct d'air polaire, des hautes pressions interminables ont réduit l'opportunité de précipitations neigeuses en plaine. Et souvent nous nous sommes trouvés, et ces prochsins jours encore, sois l'influece d'air doux provenant du sud-ouest. Il sera intéressant de suivre les prochains développements.