Aperçu sur tous les records de température

28 juin 2019, 32 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Depuis le 25 juin, les records de température tombent les uns après les autres. 54 stations sur 85 qui disposent de données homogénéisées ont battu des records de chaleur pour un mois de juin. Parmi celles-ci, 15 ont connu un record de chaleur tous mois confondus. Cela montre l’intensité remarquable de la vague de chaleur qui est en cours.

Indice de chaleur le 27 juin à 17h00 (modélisé par COSMO-1)
Indice de chaleur le 27 juin à 17h00 (modélisé par COSMO-1)

Des records pour un mois de juin surtout en montagne, mais parfois en plaine aussi.

La liste des stations qui ont battu un record devenant tellement longue, nous avons renoncé à les présenter sous la forme d’un tableau comme dans les articles du 27 juin et du 26 juin. On trouvera ci-dessous, sous forme de carte, les stations qui ont battu un record de chaleur pour un mois de juin.

Affichage aggrandi: Tous les records de température maximale pour un mois de juin. Les stations surlignées en jaune sont celles qui ont connu un record jeudi 27 juin ; celles en jaune clair ont connu un record mercredi 26 juin.
Tous les records de température maximale pour un mois de juin. Les stations surlignées en jaune sont celles qui ont connu un record jeudi 27 juin ; celles en jaune clair ont connu un record mercredi 26 juin.

Des records de chaleur absolus dans 15 stations

Parmi ces stations, 15 ont mesuré un record de chaleur tous mois confondus :

  • Koppigen BE (485 m) : 36.5 degrés (précédent record 36.4 degrés le 7 juillet 2015, données homogénéisées depuis 1960)
  • Piotta TI (990 m): 35.4 degrés (précédent record 34.0 degrés le 13 août 2003, données homogénéisées depuis 1970)
  • Robbia GR (1078 m) : 34.3 degrés (précédent record 33.1 degrés le 27 juillet 1983, données homogénéisées depuis 1959)
  • Disentis GR (1197 m): 33.3 degrés (précédent record 32.9 degrés le 31 juillet 1983, données homogénéisées depuis 1959)
  • Scuol GR (1304 m): 33.3 degrés (précédent record 33.1 degrés le 4 août 2003, données homogénéisées depuis 1971)
  • Santa Maria GR (1386 m) : 31.7 degrés (précédent record 30.6 degrés le 28 juillet 1983, données homogénéisées depuis 1976)
  • Montana VS  (1427 m) : 31.0 degrés (précédent record 31.0 degrés le 31 juillet 1983, données homogénéisées depuis 1959)
  • Grächen VS (1605 m) : 30.6 degrés (précédent record 30.6 degrés le 31 juillet 1983, données homogénéisées depuis 1967)
  • Davos GR (1594 m) : 29.8 degrés (précédent record 29.3 degrés le 5 juillet 2015, données homogénéisées depuis 1889)
  • Cimetta TI (1661 m) : 29.7 degrés (précédent record 26.2 degrés le 11 août 2003, données homogénéisées depuis 1982)
  • Buffalora GR (1968 m) : 28.1 degrés (précédent record 27.7 degrés le 8 août 1992, données homogénéisées depuis 1976)
  • Moléson FR (1974 m) : 25.8 degrés (précédent record 25.8 degrés le 31 juillet 1983, données homogénéisées depuis 1982)
  • Gd-St-Bernard VS (2472 m) : 21.6 degrés (précédents records 21.6 degrés le 19 août 2012 et le 12 août 2003, données homogénéisées depuis 1864)
  • Säntis AR (2502 m) : 21.0 degrés (précédent record 20.6 degrés le 27 juillet 1983, données homogénéisées depuis 1901)
  • Piz Corvatch GR (3302 m) : 13.3 degrés  (précédent record 13.2 degrés le 3 août 2013, données homogénéisées depuis 1979)

Egalement plein de records sur les températures minimales les plus chaudes

34 stations ont relevé la température minimale la plus élevée pour un mois de juin. Elles se situent essentiellement en montagne, aussi bien dans les Alpes que dans l’Arc jurassien. On trouvera ci-dessous, sous forme de carte, les stations qui ont battu un record de température minimale pour un mois de juin.

Affichage aggrandi: Tous les records de température minimale pour un mois de juin. Les stations surlignées en jaune sont celles qui ont connu un record jeudi 27 juin ; celles en jaune clair sont connu un record mercredi 26 juin (pour le Napf, il s’agit d’un record qui a été mesuré mardi 25 juin).
Tous les records de température minimale pour un mois de juin. Les stations surlignées en jaune sont celles qui ont connu un record jeudi 27 juin ; celles en jaune clair ont connu un record mercredi 26 juin (pour le Napf, il s’agit d’un record qui a été mesuré mardi 25 juin).

Parmi ces stations, 12 ont connu la température minimale la plus élevée, tout mois confondus :

  • Lugano (273 m) : 24.2 degrés (précédent record  23.9 degrés le 22 juin 1870, données homogénéisées depuis 1864)
  • Chaumont NE (1136 m) : 21.7 degrés (précédent record  21.6 degrés le 26 juin 2019, données homogénéisées depuis 1963)
  • La Dôle VD (1670 m) : 19.9 degrés (précédent record  19.9 degrés le 19 août 2012, données homogénéisées depuis 1973)
  • Moléson FR (1974 m) : 19.3 degrés (précédent record 19.1 degrés le 31 juillet 1983, données homogénéisées depuis 1982)
  • Pilate OW (2106 m) : 19.0 degrés (précédent record 18.6 degrés le 26 juillet 1983, données homogénéisées depuis 1981)
  • Adelboden BE (1322 m) : 18.7 degrés (précédent record 18.7 degrés le 17 septembre 1975, données homogénéisées depuis 1966)
  • Santa Maria GR (1386 m) : 18.7 degrés (précédent record 17.4 degrés le 14 juillet 1987, données homogénéisées depuis 1976)
  • Gütsch ob Andermatt UR (2283 m) : 16.1 degrés (précédent record 14.5 degrés le 19 août 2012, données homogénéisées depuis 1959)
  • Säntis AR (2502 m) : 16.0 degrés (précédent record 15.4 degrés le 26 juillet 1983, données homogénéisées depuis  1901)
  • Gd-St-Bernard VS (2472 m) : 15.1 degrés (précédent record 14.2 degrés  le 28 août 1865, données homogénéisées depuis 1864)
  • Weissfluhjoch GR (2691 m) : 13.8 degrés (précédent record  12.8 degrés le 26 juin 2019, données homogénéisées depuis 1971)
  • Piz Corvatch GR (3302 m) : 10.9 degrés  (précédent record 8.4 degrés le 19 août 2012, données homogénéisées depuis  1979)

Et un dernier record pour la route

La nuit dernière, c'est du côté de Locarno-Monti qu'il a fait très chaud avec une valeur de 24.3 degrés. Le précédent record était de 24.2 degrés mesuré le 11 août 2003 (données homogénéisées depuis 1901).

Pour celles et ceux qui souffrent de la chaleur, cap sur la Haute-Engadine où la température minimale relevée la nuit dernière à Samedan (près de Saint-Moritz) est descendue jusqu’à 7.9 degrés !

Commentaires (32)

  1. Eric, 30.06.2019, 10:23

    Bonjour, je trouve votre carte très trompeuse car on voit bien que les records sont pour la plupart pour des stations qui n’existaient pas lors des records de 1947 et 1950. Si elles avaient existé, pensez-vous que nous aurions réellement ces soit disant nouveaux records ?
    De plus pour le Gd-St-Bernard vous indiquez un record pour cette année alors qu’il y a déjà eu deux fois cette température depuis le début des mesures, ce n’est donc pas un nouveau record.
    Merci d’avance pour votre réponse, Eric

    1. MétéoSuisse, 03.07.2019, 08:13

      Il est vrai que les données homogénéisées ne sont disponibles que depuis 40 à 60 ans pour la plupart des stations. Cependant, pour certaines stations, les mesures homogénéisées sont disponibles depuis plus de 100 ans, comme à Davos (depuis 1889) ou au Säntis (depuis 1901). Ainsi, cela montre le caractère exceptionnel de la masse d’air qui a recouvert la Suisse. Pour le Gd-St-Bernard, le record de 21.6 a été égalé pour les températures maximales. Pour la nuit la plus chaude, il s’agit d’un record depuis le début des données homogénéisées en 1864.

  2. Fabio Rosetti, 30.06.2019, 00:07

    J’ai trouvé excellent que les images satellites de la Suisse et de l’Europe puissent être vues presque en direct avec des échéances à 10 min pour l’ Europe et presque tous les 15 minutes pour la Suisse.
    J’ai trouvé que pour les Alpes, les images toutes les 3 heures manquaient de précision en temps réel et un œil averti en météo peut beaucoup apprendre sur une photo image satellite !
    Je remarque que maintenant même pour les Alpes les images sont disponibles toutes les 10 minutes avec en plus une bonne interprétation du risque d’orages en mouvement !
    Merci beaucoup pour ce service très pratique et avis aux amateurs, je vous invite à consulter les images satellites pour les Alpes ! Vous en apprendrez beaucoup et presque plus besoin d’autres choses pour prévoir le temps : compléter aux images radar c’est l’outil idéal pour les prévisions à court terme, souvent les plus indispensables.
    Merci

  3. Samy, le vrai, 29.06.2019, 13:05

    Bonjour, une expression revient souvent dans vos articles ces derniers jours, il s'agit des "donneés homogénéisées". De quoi s'agit-il exactement ?

    1. MétéoSuisse, 03.07.2019, 08:04

      En quelques mots, il s’agit d’une méthode qui permet de comparer les mesures actuelles avec celles du passé (parce que les instruments de mesures ont changé ou parce que la station a changé d’emplacement). Pour tout savoir sur les valeurs homogénéisées et l’homogénéisation, nous vous prions de lire la page suivante : https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/le-climat-suisse-en-detail/donnees-homogeneisees-depuis-1864/homogeneisation-de-series-de-mesures-climatiques.html

  4. alice, 29.06.2019, 12:32

    Quelle est la ville la plus chaude en Suisse

    1. MétéoSuisse, 03.07.2019, 08:04

      En 2019, la ville la plus chaude jusqu’à présent est celle de Sion avec 37,0 °C.

  5. Michel Karlen, 29.06.2019, 11:01

    Vous parlez souvent de « températures homogénéisées ». En deux mots arrivez-vous à expliquer en quoi cela consiste ? J’imagine qu’il s’agit d’une méthode qui évite toute erreur ?

    1. MétéoSuisse, 03.07.2019, 08:01

      En quelques mots, il s’agit d’une méthode qui permet de comparer les mesures actuelles avec celles du passé (parce que les instruments de mesures ont changé ou parce que la station a changé d’emplacement). Pour tout savoir sur les valeurs homogénéisées et l’homogénéisation, nous vous prions de lire la page suivante :
      https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/le-climat-suisse-en-detail/donnees-homogeneisees-depuis-1864/homogeneisation-de-series-de-mesures-climatiques.html

  6. Francesco, 29.06.2019, 09:47

    Toujours sympa vos stats. MERCI
    On comprend mieux pourquoi tous les jardiniers de Samedan ont construit ces belles serres pour planter tomates, aubergines et poivrons.

  7. René Rappaz, 28.06.2019, 23:20

    Bonjour,
    Le rapport climatologique de Météosuisse du 11 juin mentionne que le mois de mai dernier fût le plus froid depuis 30 ans. Avec une canicule comme celle que nous connaissons actuellement, est-ce que juin compensera le mois de mai?
    Merci pour tous vos blogs et salutations

    1. MétéoSuisse, 03.07.2019, 07:59

      Oui, c’est largement compensé ! En moyenne suisse, l’écart à la norme 1981-2010 a été de -2,4 °C en mai, de +3,4 °C en juin).

  8. Mark, 28.06.2019, 20:02

    Y a-t-il un problème avec la mesure de température à la Dôle (courbe en dents de scie un peu surprenante)?

    1. MétéoSuisse, 03.07.2019, 07:50

      C’est probablement les mesures en montagne qui engendrent ces courbes en dent de scie. Les stations du Chasseral ou du Moléson montrent le même phénomène.

  9. Alex, 28.06.2019, 19:14

    Quelle est la définition de "données homogénéisées"?

    1. MétéoSuisse, 03.07.2019, 07:45

      Pour tout savoir sur les valeurs homogénéisées et l’homogénéisation, nous vous prions de lire la page suivante :
      https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/le-climat-suisse-en-detail/donnees-homogeneisees-depuis-1864/homogeneisation-de-series-de-mesures-climatiques.html

  10. bob, 28.06.2019, 19:05

    Les températures étaient-elles déjà exprimées comme vous le faites?.. ou "juste" mesurées à l'ombre...ce vendredi 28 juin vous indiquez de nouveau 31 comme max pour Genève alors qu'on cuit! Il faut regarder les journaux suisses pour avoir des températures plus proches de la rélatité (33 pour Matin et TdG) et surtout du côté des Français dont les températures dont beaucoup plus élevées pour des localités toutes proches. Même si il fait encore plus chaud dans l'ilot de chaleur genevois..

    1. MétéoSuisse, 03.07.2019, 07:43

      Il s’agit de températures mesurées à l’ombre. Mais si jusqu’à samedi il a fait moins chaud sur les bords du Léman qu’ailleurs, c’était à cause du lac qui est encore frais. Il a tempéré les excès de chaleur. Cela n’a plus été le cas dimanche, car le courant a tourné au sud-ouest et l’air ne venait plus du lac.

  11. Claude Guignard, 28.06.2019, 18:57

    Davantage qu'une pluie, c'est un orage de records. Mais la légère bise entraîne maintenant des masses d'air un peu moins chaudes sur notre pays. Au nord et à l'est les températures maxima n'ont plus tout à fait atteint les sommets d'hier, du moins en plaine.

  12. sylvain, 28.06.2019, 17:26

    Concernant les 25.2° de minima à vevey/corseaux hier donc plus qu'à Lugano, ce n'est pas un record ?!

    1. MétéoSuisse, 28.06.2019, 17:34

      La station (avec données homogénéisées) qui a connu la nuit la plus chaude en Suisse depuis le début des mesures se situe à Meiringen BE. La température n’était pas descendue en dessous de 25.3 degrés le 19 juin 2013.

    2. Sylvain, 28.06.2019, 18:07

      Bien, cependant ça reste un record pour la station de Vevey/Corseaux chose que vous n'avez pas notée.

  13. Sylvain, 28.06.2019, 17:08

    Selon vos relevés de ces précédentes nuits (valeurs mesurées à la station Vevey Corseaux), les températures à Vevey ne semblent pas être descendues en dessous de 24 voire 25 degrés entre lundi et jeudi avec de vraies nuits tropicales.

    Comme vous ne le mentionnez pas, il n y a donc pas eu de record à ce niveau ?

    1. MétéoSuisse, 28.06.2019, 17:30

      Nous n’avons pris que les records des stations disposant de données homogénéisées. Il s’agit de toutes les stations qui sont sur les cartes disponibles dans cet article. Or, la station de Vevey n’y figure pas, car elle est très récente (données depuis 2015). Le 26 juin, la température minimale à Vevey a été de 24.1 degrés. Le 27 juin, elle a été de 25.2 degrés. Il s’agit des deux nuits les plus chaudes depuis l’ouverture de la station.

  14. Mathieu, 28.06.2019, 16:51

    Bonjour
    Avez vous les données pour le Mont Blanc ?
    Merci !

    1. MétéoSuisse, 28.06.2019, 17:20

      Non, la station du Mont-Blanc n’est pas en Suisse et nous ne recevons pas ses mesures dans notre base de données.

    2. Maximiliano Herrera, 29.06.2019, 00:13

      Hallo
      The Col Major station located in Italy recorded +6.8C , which would be a record.
      But keep in mind there also the problem of possible overheating when the sun is reflected on the ice/snow and than into the temperature sensor.
      Above 3500m it's a big problem everywhere, except where there is no snow at that elevation (like in Tibet in summer).

  15. Maurizio, 28.06.2019, 15:55

    Bonjour, pourriez-vous ajouter la donnée manquante du grand Saint Bernard ? L'ancien record de la minimale était..?
    Merci

    1. MétéoSuisse, 28.06.2019, 16:22

      Merci pour votre remarque. La ligne pour le Gd-St-Bernard a été complétée.

    2. Nicolas, 30.06.2019, 22:43

      Bonjour
      J ai été surpris de constater qu il n y a eu que 6 degrés d amplitude journalière au grand St Bernard ces jours de records. Étonnant...
      Merci en tout cas pour vos blogs

  16. Fabio Rosetti, 28.06.2019, 15:34

    J’ai remarqué que des stations de moyenne altitude comme Montagnier et les Marecottes ont eu aussi des valeurs très hautes: Montagnier autour des 35 degrés...
    N’est-ce pas aussi des records ?
    Merci pour votre réponse

    1. MétéoSuisse, 28.06.2019, 15:45

      Ces deux stations n’existent pas depuis très longtemps. On évite de parler de records pour des stations qui ne possèdent que quelques années de mesures. Pour Montagnier, il a fait 34.8 degrés le 27 juin. C’est la valeur la plus élevée depuis l’ouverture de la station en 2017. Pour les Marécottes, il a fait 31.2 degrés le 27 juin. C’est la deuxième valeur la plus élevée depuis l’ouverture de la station en 2015, derrière les 31.3 degrés mesurés le 3 août 2017.