Les dictons météorologiques

1 septembre 2018, 17 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

« font-ils la pluie et le beau temps »

Les dictons météorologiques sont une série de représentations simples tirées d'observations du climat et d'événements météorologiques. Ils étaient utilisés autrefois comme méthode de mémorisation pour prévoir à court ou moyen terme le temps, bien avant l’arrivée de l’évolution de la prévision météorologique moderne (XIXe siècle). Celle-ci mettra fin progressivement à la pratique des dictons.

Nos grands-parents se servaient des dictons pour "prévoir le temps" et adapter les périodes de semailles et de récoltes.
Ils sont nés d'un intérêt vital pour la météo, mais attention: ils ne sont pas à prendre au pied et à la lettre, même si certains d'entre eux ont une part de vérité...
 

Chaque jour un dicton

Affichage aggrandi: Fig. 2: Gelée matinale
Fig. 2: Gelée matinale

Pour les Anciens, chaque jour du mois ou de la semaine avait sa tournure propre: tel jour était favorable au labour, tel autre défavorable aux récoltes.

Les dictons du jour faciles à retenir sont souvent en rapport avec les fêtes religieuses et les Saints du calendrier. Voici quelques dictons rapporté mois par mois.
 

Janvier: « S'il gèle à la Saint-Raymond, l'hiver est encore long. »

Février: « Si le soleil luit pour Sainte-Eulalie, pommes et cidre à la folie. »

Mars: « A Sainte-Cunégonde le tonnerre, annonce un deuxième hiver. »

Affichage aggrandi: Fig. 3: Champs inondés
Fig. 3: Champs inondés

Avril: « Avril entrant comme un agneau, s'en retourne comme un taureau. »

Mai: « À la Sainte-Denise, le froid n'en fait plus à sa guise. »

Juin: « Pluie de Saint-Révérien, belles avoines, maigre foin. »
 

Affichage aggrandi: Fig. 4: Orage estival
Fig. 4: Orage estival

Juillet: « Juillet, orage de nuit, peu de mal, mais que de bruit. »

Août: « Quand août est pluvieux, septembre est radieux. »

Septembre: « Le coq, en septembre, chantant la matinée, annonce une abondante rosée. »
 

Octobre: « À la Saint-Firmin, l'hiver est en chemin. »

Novembre: « Soleil rouge le matin, fait trembler le marin. »

Décembre: « Si à la Saint-Éloi tu brûles ton bois, tu auras froid pendant trois mois. »     

 

Il convient de rappeler que pour prévoir le temps, comme pour comprendre le comportement de l’atmosphère, on ne peut isoler une petite région, il faut au contraire envisager l’évolution d’ensemble des éléments atmosphériques sur une vaste étendue, à la fois horizontalement et verticalement.

C’est la raison pour laquelle la météorologie a tant tardé à se développer. Le progrès dépend aussi de l’existence d’un bon réseau international de stations d’observation. Il exige une coordination entre les États. Aujourd’hui avec les moyens dont disposent les météorologues, les prévisions à brève échéance sont plus que satisfaisantes, tandis que les prévisions à moyenne et  longue échéance restent plus aventureuses.
 

Commentaires (17)

  1. jeannine, 13.10.2018, 18:47

    Les dictons m'ont touiours amusés. A l'époque j'achetais le Messager boiteux, merci à vous de nous faire revivre un peu du passé.

  2. Rose, 30.09.2018, 22:14

    Rose au matin chagrin. Rose au soir espoir. Mais en vain puisque pluie du matin n effraye pas le pèlerin.

  3. Michel, 03.09.2018, 22:28

    Des infos à ce sujet et des dictons dans le livre « Les Saints de Glace St-Medard et les autres ». Et aussi dans « Le Climat des Romands »

  4. Jbfasel, 03.09.2018, 00:38

    Merci pour la publication de mon commentaire. Vos certitudes finiront par vous étouffer 😂

  5. WEBER Eric, 02.09.2018, 10:46

    Si le merle chante en mai, c’est qu’avril est terminé !

    Bon dimanche, merci pour votre travail, et meilleures salutations.
    E. Weber

  6. Ariane, 02.09.2018, 09:54

    J'adore les dictons ! Merci pour ce sujet qui en parle. On voit aussi que la météo était déjà capricieuse et qu'ils pensaient pouvoir s'attendre à telle évolution en cas de pluie, de gel ou de sécheresse. Savoir à quel moment semer ou quand récolter. Ils levaient les yeux et ressentaient les éléments. On doit aussi continuer à le faire malgré toute la technologie à disposition aujourd'hui. Bravo pour votre blog et vos prévisions si précises !

  7. Jeannine, 02.09.2018, 09:08

    Les dictons, souvent très poétiques, se révèlent bons pronostiqueurs, mais uniquement au niveau régional à mon avis. Par contre ils sont intéressants pour notre connaissance d’une société autrefois principalement agricole et ponctuées par les fêtes des saints, donc aux croyances chrétiennes. Demandez aujourd’hui à un passant d’une trentaine d’année qui est saint Médard... Avec des salutations très fraîches du sud de la France où le vent procure un ressenti de temps d’automne même si le soleil est bien chaud!

    1. Vivi Debienne, 23.09.2018, 14:32

      S’il pleut à la Saint Médard (8 juin), il pleut 40 jours plus tard sauf si la Saint Barnabé (11 juin) vient lui couper le nez. A part ça, je sais qu’il était évêque en Picardie, mais pour le reste il faut que j’aille consulter wiki ou un de mes vieux dictionnaires papier.

  8. Gerda Claes, 01.09.2018, 22:00

    Bon soir. C'est vrai que les prévisions météorologiques sont beaucoup amélioréés depuis le 19ième siècle, surtout à court terme. Mais le 19ième siècle était le temps de l'industrialisation en Europe. Est-ce-que les problèmes du climat et du réchauffement de la terre n'auraient -ils pas là leur origine?
    C'est probablement naïf, que dans le passé les gens voyaient les Saints comme les responsables pour leurs problèmes météorologiques, mais ils étaient peut-être plus heureux?

  9. Eric Déjardin, 01.09.2018, 20:51

    Je ne connaissais aucun de ces dictons ; merci.

  10. Joelle, 01.09.2018, 18:11

    Vous pourriez nous en mettre un chaque jour dans vos prévisions météo . Merci .

  11. Claude Guignard, 01.09.2018, 13:29

    Ces dictons n'ont qu'un intérêt anecdotique. Ils ne correspondent à rien de réel et n'ont strictement aucune base scientifique, tout au plus découlent - ils d'observations. Parfois ils ont pu sembler se réaliser mais c'était purement fortuit. Heureusement qu'on a réalisé quelques progrès depuis le temps de leur utilisation. On est passe d'un stade empirique à un stade scientifique.

  12. Virgile Woringer, 01.09.2018, 12:39

    Je connais cependant in proverbe qui n'a jamais été démenti: " neige en novembre, Noël en décembre ".

  13. boj, 01.09.2018, 11:09

    J'ai personnellement connu un sage qui disait : s'il ne pleut avant la mi août alors il pleuvra après......

  14. Jbfasel, 01.09.2018, 10:43

    Bonjour et merci pour votre article. Je pense que nos anciens avaient une connaissance plus intuitive que scientifique. Mélange également de croyances populaires et de soumission au diktat de la religion. Elle a fait au long de l'histoire ses preuves sans empêcher néanmoins les famines et autres malheurs. Et qu'en est-il de notre science adorée, nouveau Dieu? Comme l'arroseur arrosé, elle tente de se justifier et de légitimer son absolutisme qui nous conduit, où à propos ?😂 reste que vos articles sont intéressants. Jbfasel

    1. Virgile Woringer, 05.09.2018, 20:19

      On ne peut pas laisser passer ! La science vise à expliquer la réalité, simplement, donc elle est potentiellement partout, même s'il lui arrive de se tromper. On n'est pas obligé d'y croire, mais elle permet de prévoir, et cela peut se vérifier: c'est ce qui fait sa force.

    2. Lolo, 14.09.2018, 09:35

      La science une nouvelle religion, quel non-sens ! Contrairement aux religions, elle n’énonce pas de vérités dogmatiques mais étaie ses propos d’arguments et d’observations que chacun est en mesure de vérifier, comprendre, puis d’être ou pas en accord avec la conclusion.
      Cela me semble bien l’opposé d’une religion