Contenu

Chaleur extrême en juin

23 juin 2017
Thèmes: Climat

Avec une température moyenne nationale de 15.1 degré, juin 2017 sera le deuxième mois de juin le plus chaud depuis le début des mesures en 1864. Juin 2003 avait été nettement plus chaud encore avec une température de 17.3 degrés. L’actuelle période caniculaire qui s’est mise en place depuis le 19 juin reste loin des records.

Chaleur estivale persistante

Juin 2017 a surtout été caractérisé par la persistance de températures élevées. Au cours des 3 premiers jours du mois déjà, les températures moyennes journalières se situaient 3 à 4 degrés au-dessus de la norme 1981-2010. A partir du 11 juin, elles étaient de 5 à 7 degrés au-dessus de la normale et à partir du 20 juin, de 7 à 10 degrés au-dessus de la norme. Le temps ensoleillé et très chaud provient d’une situation anticyclonique persistante avec un anticyclone qui s’étendait de l’Atlantique à l’Europe centrale. Ces derniers jours, l’anticyclone était véritablement installé au-dessus de l’Europe centrale et de l’air très chaud en provenance d’Afrique a afflué vers l’Europe.

Comment sera l'été ?

Est-ce que juin 2017 annonce-t-il un été aussi extrême que celui de 2003 ? Quelle sera l’évolution en juillet et en août ?  Tout est encore possible et aucune affirmation fiable n’est encore possible. Il est encore trop tôt pour comparer l’année actuelle avec la chaleur extrême de juin 2003 et d’août 2003, ainsi qu’avec juillet 2003 qui avait également été chaud.

Pas de vague de chaleur extrême jusqu'à présent

La période caniculaire actuelle avec des températures maximales supérieures 30 degrés s’est mise en place le 19 juin. Jusqu’au 25 juin, la barre des 30 degrés sera probablement franchie tous les jours d’après les prévisions que nous avons à disposition pour ces 7 prochains jours. Ainsi, la température moyenne maximale sur 7 jours n’atteindra pas des valeurs extrêmes. Les valeurs moyennes sur 7 jours les plus élevées seront de l’ordre de 32 à 33 degrés.  Les valeurs record se situaient plutôt entre 36 et 37 degrés (voir illustration ci-dessous).

Périodes caniculaires les plus intenses sur 7 jours avec des températures maximales moyennes supérieures ou égales à 30 degrés. La période caniculaire actuelle (19 au 25 juin) est représentée en rouge.

Des vagues de chaleur de plus en plus fréquentes

Après avoir analysé les étés caniculaires 2003 et 2015, il apparaît clairement que les vagues de chaleur deviennent de plus en plus fréquentes au cours des dernières décennies. Pour les régions qui ont toujours été touchées par des vagues de chaleur comme la Suisse romande, les intervalles entre ces vagues de chaleur deviendront de plus en plus courts. Les régions qui n’ont quasiment pas enregistré des vagues de chaleur dans le passé doivent également s’attendre à être quelque fois affectées. Selon les scénarios climatiques actuels, une forte augmentation des vagues de chaleur est très probable en Suisse d’ici la fin du siècle.

Informations supplémentaires

Scénarios climatiques

Commentaires (0)