Contenu

Retour d'est au Sud des Alpes

21 septembre 2022, 4 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Alors qu’au Nord des Alpes le courant d’est à nord-est nous vaut un temps de bise sec et frais, au Sud des Alpes cette situation s’est traduite par la formation d’une masse nuageuse compacte de l’Adriatique jusqu’au Piémont en passant par le Tessin.

Animation satellite et vent vers 800 m/sol

L’humidité associée au temps perturbé de mardi (20.09.2022) au Nord des Alpes, de l’Autriche à la Suisse orientale, a franchi la crête principale des Alpes. Cette zone humide en arrivant sur l’Adriatique encore chaude dans la nuit de mardi à mercredi, a pris de l’ampleur avec la formation rapide d’une masse nuageuse étendue. Dans le même temps, les vents de secteur est qui se sont levés et renforcés de l’Adriatique à la plaine du Pô, puis jusqu’au Piémont, ont rapidement ennuagé tout le Sud des Alpes, Tessin compris.

Barrage d’est le long du Piémont et aux portes du Val d’Aoste

La nébulosité de "barrage" du Piémont aux portes du Val d’Aoste s’est même accompagnée de quelques précipitations.

Diminution du vent d’est et dissipation des nuages

Avec l’affaiblissement du courant d’est, l’afflux d’air humide depuis l'Adriatique va se tarir et permettre une dissipation de cette masse nuageuse.

(Evolution du modèle Cosmo-1E, nuages bas et vent vers 700 m)

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (4)

  1. Claude w, 21.09.2022, 21:55

    Il peut se produire en effet des situations inhabituelles. La météo sait nous réserver des surprises..., pour nous simples amateurs du moins. Merci de nous les décrire. .

    Réponses

    Répondre à Claude w

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Alain, 21.09.2022, 15:29

    Bonjour. Merci pour vos commentaires et analyses toujours très complets. Concernant les tendances au-delà de 5-6 jours, je me réjouis que vous fournissiez ces jours une fourchette de températures. Mais alors que la plupart du temps vous vous contentez d'une convenue mention de l'évolution de température "supérieure à la moyenne", pourquoi ne mentionnez-vous jamais une évolution inférieure à la moyenne ? N'y a t-il jamais de tendance inférieure à la moyenne, ou êtes-vous contraint vous aussi au langage réchauffiste actuel? Ce serait dommage...
    Bien à vous

    Réponses

    Répondre à Alain

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 22.09.2022, 12:28

      Bonjour, il est évident que si une température inférieure à la moyenne est prévue dans les perspectives à 7-10 jours, nous allons le mentionner. Le fait est que ces dernières semaines, ou même mois, la perspective était systématiquement de voir des températures supérieures à la moyenne.

    2. Marc S, 23.09.2022, 04:51

      Rappelons aussi que la période de référence a été avancée: une température annoncée comme inférieure à la moyenne de la période de référence actuelle pourrait bien être supérieure à la norme précédente vu que la période de référence actuelle est plus chaude que la précédente ! Le changement de période de référence se justifie au niveau scientifique mais peut sous estimer le réchauffement climatique.