Contenu

Conférence européenne sur les radars, ERAD2022

3 septembre 2022, 5 Commentaire(s)

Cette semaine a eu lieu à Locarno la 11ème conférence européenne sur les radars météorologiques et hydrologiques "ERAD2022", avec la participation de plus de 300 experts et 8 exposants venus de plus de 30 pays. A l'ordre du jour : échanges sur les nouvelles technologies et présentation de résultats de 380 articles de recherche.

La communauté radar est une grande famille avec des membres dispersés dans de nombreuses régions du monde. La collaboration internationale est essentielle et permet à chacun de tirer parti des inventions et des solutions des autres. La météorologie ne connaît pas de frontières, il y a trop de défis techniques à résoudre individuellement; le partage est la clef de voûte pour mieux les appréhender.

Affichage aggrandi: Fig. 1 Apertura conferenza ERAD2022.
Fig. 1 Inauguration de la ERAD2022, 29.08.2022

Une semaine intense

La semaine dernière, du 29 août au 2 septembre, a été intense pour les spécialistes de la division "Radar, Satellite et Nowcasting" de MétéoSuisse à Locarno-Monti et du Laboratoire de télédétection environnementale (LTE) de l’EPFL, pour les organisateurs de la conférence ERAD à Locarno, ainsi que pour tout le personnel travaillant dans les coulisses. 

L’idée de créer une plate-forme d'échanges est née à Locarno en 1998 lors du séminaire final du projet européen de coopération des radars météorologiques (COST75). A cette époque, un petit comité avait été formé pour préparer les réunions futures. 

La première édition de l’ERAD s’était tenue en 2000 à Bologne, puis a été pertétuée à un rythme biennal, de manière itinérante, traversant le continent européen du nord au sud et d’est en ouest. À l’occasion du 20e anniversaire, elle devait se tenir là où l'idée avait émergé, mais en raison de la pandémie, elle avait dû être reportée à cette année. 

Lors de l'inauguration lundi dernier, l'émotion était aussi au rendez-vous pour ceux qui organisaient la conférence et partageaient leurs connaissances avec les jeunes participants présents pour la première fois cette année. Il y a 24 ans, certains organisateurs étaient eux-même doctorants, tout juste accueillis dans la famille de la communauté radar.

 

De retour à Locarno

L’ERAD a toujours eu pour objectif de créer un pont entre les universités menant des activités de recherche, les services météorologiques gérant les réseaux radar opérationnels et l’industrie, entre les experts et les jeunes chercheurs, devenant un lien central pour l’échange de connaissances et de compétences.

L’utilisateur en Suisse

Quels sont les impacts pour l’utilisateur des radars météorologiques en Suisse? Tout d’abord, un approvisionnement stable en produits radar de haute qualité, y compris l’animation radar très appréciée de nos utilisateurs sur l’application MétéoSuisse, la mesure des précipitations, les avertissements de tempête et de fortes pluies et la surveillance de la grêle. La gestion du réseau radar et l’innovation continue nécessitent des ressources considérables, MétéoSuisse et l’EPFL profitent des échanges au sein de la communauté internationale pour rester à la pointe et contribuer à leur tour aux recherches de solutions innovantes.

 

Affichage aggrandi:

Pour plus d'infos, notamment sur les sujets présentés lors de la conférence ERAD à Locarno, merci de consulter le site web: www.erad2022.ch

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (5)

  1. Dominique Rhême, 05.09.2022, 21:03

    Merci beaucoup pour vos blogs, toujours si intéressants.
    À propos des radars météo de Suisse, avez vous déjà présenté leurs caractéristiques essentielles et la carte de leur position ? En fait je ne connais que celui de la plaine morte. Les autres ? Sûrement vu quelque uns, mais où ?

    Réponses

    Répondre à Dominique Rhême

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 06.09.2022, 13:45

      Actuellement, 5 radars météorologiques sont opérationnels en Suisse : à La Dôle, à l'Albis, au Monte Lema, au Weissfluh et à la Plaine Morte. Vous trouverez une description de nos radars sur le site internet de MétéoSuisse en suivant ce lien :
      https://www.meteosuisse.admin.ch/home/systemes-de-mesure-et-de-prevision/atmosphere/le-reseau-suisse-de-radars-meteorologiques.html?query=radar&pageIndex=0&tab=search_tab

  2. Roland-Alexandre Gross, 03.09.2022, 20:11

    Merci de votre réponse et encore merci et bravo de votre article.
    Cordialement.

    Réponses

    Répondre à Roland-Alexandre Gross

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. Roland-Alexandre Gross, 03.09.2022, 16:23

    Merci de ce compte-rendu fort intéressant.
    Y avait-il des délégations venant de la Chine, de la Russie, de pays d’Amérique du Sud, etc ou de l’Europe uniquement ?

    Réponses

    Répondre à Roland-Alexandre Gross

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 03.09.2022, 18:21

      Bonjour, les participants (sur place ou en ligne) venaient de pratiquement tous les pays européens, mais aussi d'Amérique (USA, Canada, Mexique, Brésil, Argentine, Equateur, d'Asie (Japon, Corée du sud, Chine, Inde, Taïwan, Hong-Kong, Israël) et d'Océanie (Australie, Nouvelle-Zélande). Les pays secs sont évidemment peu/pas représentés.