Contenu

Fiona

20 septembre 2022, 7 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

La nuit dernière, l’ouragan Fiona s’est renforcé et a été classé en catégorie 3. Il est ainsi devenu le premier ouragan majeur de la saison cyclonique 2022 dans le bassin atlantique nord. Il se situe actuellement au nord de la République Dominicaine.

Image visible de l'ouragan Fiona lundi 18h UTC. Source : GOESE
Image visible de l'ouragan Fiona lundi 18h UTC. Source : GOESE

Le début de saison cyclonique 2022 a été exceptionnellement calme dans le bassin atlantique nord. Aucune tempête tropicale n’a été nommée entre le début du mois de juillet et la fin du mois d’août (cf. notre blog du 28 août dernier : Saison cyclonique). Depuis le début du mois de septembre, trois ouragans se sont formés coup sur coup, Danielle (catégorie 1), Earl (catégorie 1) et maintenant Fiona. Fiona a débuté son développement sur l’Atlantique tropical central le 15 septembre et devient très vite une tempête tropicale. C’est sous cette forme qu’elle a atteint les Antilles françaises. 
 

Fiona a alors dévasté la Guadeloupe avec des pluies torrentielles. La région de Basse-Terre a essuyé d’énormes quantités de précipitations provoquant glissements de terrain et inondations. Il est tombé plus de 500 mm d'eau (500 litres par mètre carré) sur les contreforts de la Soufrière en 24h entre vendredi 16 et samedi 17 septembre. Les régions côtières ont également enregistré des précipitations exceptionnelles avec des quantités comprises entre 350 et 480 mm en 24h.
 

La tempête tropicale Fiona a ensuite été reclassée en ouragan de catégorie 1 le 18 septembre alors qu’elle passait au sud de Porto-Rico. Sur cette île également, les pluies ont été dévastatrices. Des lames d’eau entre 15 et 25 pouces, 381 et 635 mm ont été mesurées sur le sud et le centre de l’île provoquant d’important dégâts. En plus de la pluie, des rafales de plus de 140 km/h ont été mesurées. 

 

La nuit dernière, l’ouragan Fiona s’est encore renforcé et a été classé en catégorie 3, devenant ainsi le premier ouragan majeur de la saison cyclonique 2022 dans le bassin atlantique nord. Ses vents dépassent les 100 kt, soit 185 km/h. Fiona a touché la République Dominicaine et se déplace actuellement en direction des îles Turques et Caïques, un petit archipel britannique d’outre-mer puis des Bahamas et des Bermudes. Et les prévisions sont pessimistes, Fiona pourrait assez rapidement être classé en catégorie 4 avec des vents de 145 kt en rafales dès demain, soit 270 km/h.
 

Fiona deviendra une tempête extra-tropicale en fin de semaine. Elle pourrait avoir une pression exceptionnellement basse en son centre avec moins de 940 hPa et déferler sur la Nouvelle Angleterre, Saint-Pierre-et-Miquelon et la Nouvelle Ecosse entre samedi et dimanche. Mais cela reste à confirmer.
 

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (7)

  1. Claudio, 21.09.2022, 13:16

    Bonjour,

    Pourquoi la plupart des ouragans prennent une trajectoire nord-nord-est en évitant la Floride ou le Golfe du Mexique ?

    Il me semble que par le passée, la trajectoire était différentes dans ce type de phénomènes.

    Merci de votre réponse

    Réponses

    Répondre à Claudio

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 22.09.2022, 12:21

      Bonjour,
      Il y a en permanence une zone de haute pression sur l'Atlantique au niveau des tropiques (anticyclone des Açores). Les ouragans se forment sur le flanc sud de cet anticyclone et se déplacent d'est en ouest (dans l'alizé). Une fois arrivé au niveau des Caraïbes, les ouragans se retrouvent sur le flanc ouest de l'anticyclone et sont entraînés vers le nord, puis vers l'est une fois arrivés sur le flanc nord de l'anticyclone dans ce qu'on appelle le courant d'ouest. Leur trajectoire peut passer par la Floride, le golfe du Mexique ou rester en retrait. Celà dépend de l'emplacement exact de l'anticyclone.
      Voyez notre blog du 18 septembre, où une carte résume les trajectoires d'une trentaine de tempêtes tropicales atlantiques.

  2. Claude Guignard, 20.09.2022, 19:28

    L'ouragan Fiona se dirige étonnamment direction nord au .leu d'obliquer vers le nord-ext. En fonction des courants il pourrait être repris dans le courant général ouest-est et atteindre .pour une fois les côtés européennes sans avoir perdu trop de force.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. stedi, 20.09.2022, 19:07

    Pour info le nord de la Rep Dom n'a pas pratiquement pas été touché, en revanche, la région de Punta Cana, higuey beaucoup plus.

    Réponses

    Répondre à stedi

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  4. Pascal_fr_39, 20.09.2022, 18:39

    Un rapide calcul fait que l’on peut estimer autour de 400 à 420 millions de mètres cubes la quantité de pluie déversée sur la Guadeloupe par Fiona en prenant une lame d’eau moyenne de 250 mm. Cela correspondrait à 2 fois et demi le volume du lac de Joux, ou pour vos concitoyens qui connaissent, les 2/3 du lac artificiel de Vouglans dans le Jura. Une manière de se représenter les énergies mises en œuvre sans considérer le vent, et d’imaginer ce que l’humanité devrait dépenser en énergie si elle devait transporter ces volumes d’eau. Si quelqu’un à un ordre d’idée !

    Réponses

    Répondre à Pascal_fr_39

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  5. foehn aux abonnés abents, 20.09.2022, 17:39

    Bonjour est ce que cet ouragan, aura un réel impact sur nos prévisions en suisse pour ce weekend ? Merci, bien à vous

    Réponses

    Répondre à foehn aux abonnés abents

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 20.09.2022, 18:47

      Bonjour. Un tel ouragan aura un impact sur les courants atmosphériques de large échelle dans les moyennes latitudes une fois qu'il se sera transformé en cyclone extratropical ce week-end sur l'est du Canada. L'impact sur les prévisions en Suisse sera probablement plus important la semaine prochaine.