Contenu

Bise de septembre

19 septembre 2022, 22 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Une bise faible à modérée se lève sur le Plateau, elle nous accompagnera jusqu'à mercredi.

Caméra de la plage du Vengeron, près de Genève, lundi 13h. Source : vengeron.roundshot.com
Caméra de la plage du Vengeron, près de Genève, lundi 13h. Source : vengeron.roundshot.com

Bise modérée

Affichage aggrandi: Prévision du vent à 10 mètres du modèle COSMO-2E (contrôle) pour mercredi à 6z, la force du vent est indiqué en couleur.
Prévision du vent à 10 mètres du modèle COSMO-2E (contrôle) pour mercredi à 6z, la force du vent est indiqué en couleur.
MétéoSuisse

Ce lundi, la bise s'est levée sur le Plateau, elle est même modérée autour du Léman. On parle de vent modéré en plaine lorsque les rafales sont comprises entre 20 et 40 km/h. Cette situation devrait persister jusqu'à mercredi avec des rafales qui pourraient atteindre 40 km/h dans la région genevoise. Si la bise est attendue pour les trois prochains jours, la croyance populaire qui dit que la bise dure 3, 6 ou 9 jours n'a jamais été vérifiée. La région de Neuchâtel est généralement épargnée lorsque les vents sont orientés au nord-est. Avec des températures maximales attendues proches de 18 °C, la sensation de frais sera renforcée.

Ce courant de bise est généré sur le flanc sud d'un anticyclone qui s'étend des Açores au Danemark. Dès jeudi, le courant s'orientera progressivement à l'ouest mettant fin à la bise et faisant remonter les températures. Une perturbation est attendue pour la fin de la semaine.

La prévision ci-dessus montre que la bise sera surtout marquée sur la région de Morges en raison du courant orienté au nord en altitude.

Statistique

Affichage aggrandi: Roses des vents à Genève-Cointrin pour les mois d'août et de septembre. Moyenne horaire des vents de 2010 à 2021. En jaune les vents inférieurs à 18 km/h, en rouge, les vents compris entre 18 et 32 km/h et en bleu les vents supérieurs à 32 km/h.
Roses des vents à Genève-Cointrin pour les mois d'août et de septembre. Moyenne horaire des vents de 2010 à 2021. En jaune les vents inférieurs à 18 km/h, en rouge, les vents compris entre 18 et 32 km/h et en bleu les vents supérieurs à 32 km/h.
MétéoSuisse.

La fin de l’été et le début de l’automne marquent le retour des situations de bise. Sur la rose des vents ci-dessus, on peut voir que les cas de bise augmentent significativement entre le mois d’août et le mois de septembre. La proportion de vents faibles n'augmente que peu car en août, les brises diurnes (séchard) sont fréquentes, la différence est surtout visible pour les vents plus marqués.

L’histogramme ci-dessous montre les cas de bise à Genève, c’est-à-dire quand les rafales horaires ont dépassé 50 km/h. On remarque bien le creux en été puis les cas augmentent à nouveau avec la saison froide.

La plus forte rafale de bise enregistrée à Genève en septembre depuis 1981 était de 69.8 km/h le 24 septembre 2018. Sur l’année, la plus forte rafale de bise a été enregistrée le 14 novembre 2004 avec 95.4 km/h à noter que cette valeur se situe au 8e rang des rafales les plus fortes à Genève, la palme revenant à une rafale d’orage le 29 juillet 2005 avec 130.3 km/h.

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (22)

  1. MDW, 20.09.2022, 22:23

    Bonsoir,
    J’aurais deux questions à vous poser.
    1. J’ai souvenir que vous nous avez expliqué pourquoi la bise a tendance à diminuer en fin de journée pour, le cas échéant, reprendre en début de journée suivante. Pourriez-vous nous l’expliquer à nouveau?
    2. Il me semble que cette tendance (diminution en soirée, reprise en matinée) s’est peu vérifiée cet été. Est-ce correct et si oui, pourquoi?
    Avec mes remerciements anticipés et meilleures salutations.

    Réponses

    Répondre à MDW

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 22.09.2022, 11:53

      Bonjour,
      les vents ont tendance à diminuer la nuit en raison de la formation d'un lac d'air froid, par rayonnement nocturne. De ce lac d'air froid résulte une inversion de température, qui agit comme un couvercle et empêche les échanges entre les vents en altitude et la "couche-limite" (ou le lac d'air froid) en dessous de l'inversion. Ce processus est moins systématique dans le cas de la bise, qui est souvent associée à l'arrivée d'air froid, et donc moins propice à la formation d'une inversion.

  2. foehn aux abonnés absents, 20.09.2022, 17:38

    Re, merci pour votre excellente réponse et retour 👍

    Réponses

    Répondre à foehn aux abonnés absents

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. foehn aux abonnés absents, 20.09.2022, 16:54

    Bonjours, à orsières ces derniers mois, j'ai rien eu du foehn ou très peu. En parlant de bise, comment une dépression située au sud de notre pays provoque une situarion de bise et non de foehn ? Je comprendrais si la dépression serait située en Allemagne au nord de notre pays, vu que la bise bien du nord. Comment comprendre ce phénomène ?

    Réponses

    Répondre à foehn aux abonnés absents

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 20.09.2022, 17:06

      Bonjour. Ca dépend de la position de cette dépression: si on est à l'arrière, elle transporte un courant d'est sur la Suisse. Plus d'infos dans cet article: https://www.meteosuisse.admin.ch/home/actualite/meteosuisse-blog/meteosuisse-blog-recherche.subpage.html/fr/data/blogs/2016/3/bise-soutenue-et-chutes-de-neige.html?query=bise+noire&topic=0&timerange=&dateFrom=&dateTo=&pageIndex=0&tab=search_tab

  4. Abigail, 20.09.2022, 10:40

    Bonjour et merci pour vos blogs toujours si instructifs!
    Est-ce juste une impression ou la bise est-elle beaucoup plus fréquente sur le bassin lémanique que dans ma jeunesse, dans les années 60 à 80 ?

    Réponses

    Répondre à Abigail

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 20.09.2022, 14:40

      Bonjour. Aucune étude montre cette tendance, il s'agit probablement d'une impression.

  5. Thibault M., 20.09.2022, 10:30

    Bonjour,

    J'ai un peu de mal à comprendre ce que représente l'ordonnée du dernier tableau ? Le titre annonce " nombre d' heures de bise.." alors que la légende : "nombre de cas" ?

    Et si on prend le mois de mars "3" , avec près de 700h de bise par mois, cela voudrait dire, presque 100% de vent !?

    Serait-ce le nb de jours avec min. "x" heures de bise >50kmh durant les 40ans de mesure ?

    Réponses

    Répondre à Thibault M.

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 20.09.2022, 14:39

      Bonjour. Il s'agit du nombre d'heures durant lesquelles au moins une rafale de bise de plus de 50 km/h a été mesurée durant les 40 ans de mesures.

  6. Corinne, 20.09.2022, 09:37

    J'aimerais bien savoir pourquoi la Bise souffle en rafales par rapport au vent venant d'autres directions.....

    Réponses

    Répondre à Corinne

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 20.09.2022, 14:36

      Bonjour. Les rafales sont simplement une conséquence du vent à plus haute altitude qui pose momentanément au sol. Cela arrive pour tout type de vent et dépend principalement de la stabilité des basses couches de l'atmosphère. Il se peut que comme le vent est souvent fort en altitude dans des situations de bise, vous ayez l'impression qu'il y ait plus de rafales.

  7. Christine, 20.09.2022, 09:04

    Cet été il y a eu beaucoup plus de bises que les autres années en juillet et aussi en aout plusieurs jours d'affilée, c'est nettement plus que les autres années.

    Et le retour de froid est il définitif ? car vraiment trop tôt et trop violent

    Réponses

    Répondre à Christine

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 20.09.2022, 14:26

      Bonjour. Les températures vont probablement rester légèrement en dessous des normes jusqu'à la fin du mois.

  8. Claude Guignard, 20.09.2022, 00:08

    La croyance populaire qui donne aux périodes de bise des durées de 3, 6 ou 9 jours pourrait trouver un eertain fondement, pour 3 jours, dans les zones de basses pressions qui se creusent sur le golfe de Gênes et mettent souvent 3 jours pour se combler ou se déplacer vers
    ('Est. De la bise en septembre peut aussi souvent créer des conditions de onstitution de brouillard élevé rarement souhaiteees

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  9. jurassien, 19.09.2022, 22:38

    Merci pour votre leçon quotidienne de climatologie, un vrai bonheur ! Question: ces régimes de bise sont-ils toujours générés par un anticyclone entre les Açores et le Danemark, comme vous le mentionnez, ou y a-t-il d'autres cas de figure ? Personnellement, j'ai l'impression que la bise est de plus en plus fréquente au fil des décennies. Y a-t-il des statistiques ou une publi sur le sujet? Cordiales salutations.

    Réponses

    Répondre à jurassien

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 20.09.2022, 14:22

      Bonjour. Non, d'autres situations peuvent donner un courant de bise: par exemple la fameuse bise "noire" qui a lieu quand une dépression est située sur le Golfe de Gêne. Nous ne connaissons pas d'étude sur la fréquence de la bise ces dernières décennies.

  10. Regis, 19.09.2022, 20:33

    La température de l'air ne donne pas trop envie de faire des baignades, mais la bise, il me semble, a tendance à faire remonter la température de l'eau du Léman à Genève, qui à plus de 19°C en ce moment est tout à fait apte pour la baignade (un peu rafraîchissante, certes).

    Réponses

    Répondre à Regis

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  11. L’éphémère, 19.09.2022, 19:50

    Yes! La bise c'est la vie! Elle purifie nos atmosphères, Elle vivifie. Nos poumons en sont accro, elle nous rend contemplatif tellement c'est beau dehors 🌬

    Réponses

    Répondre à L’éphémère

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  12. Raoul, 19.09.2022, 18:00

    Comment s'explique le fait qu'il y ait plus de bise provoquant des rafales supérieures à 50 km/h en septembre qu'en octobre ? C'est le seul mois qui ne suit pas la tendance générale !

    Réponses

    Répondre à Raoul

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 20.09.2022, 14:16

      Bonjour. Cela pourrait indiquer, qu'il y a climatologiquement plus de situations avec une forte bise en septembre qu'en octobre. Cependant, une étude plus approfondie est nécessaire pour vérifier cette hypothèse.

  13. foehn aux abonnés absents, 19.09.2022, 15:52

    Bonjour, merci pour votre blog, est ce que vous auriez une date de quand arrivera la prochaine situation de foehn dans les alpes ? Sachant que le week-end prochain, un courant du sud-ouest se mettra en place. Bientot cinq mois sans foehn, êtes vous d'accord avec moi ?

    Réponses

    Répondre à foehn aux abonnés absents

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 20.09.2022, 14:14

      Bonjour. Ce week-end, une tendance au foehn s'installe, mais ça ne sera à priori pas une forte situation de foehn. Il y a eu des situations de foehn ces cinq derniers mois.