Contenu

Pourquoi les orages sont-ils si difficiles à prévoir?

5 août 2022, 31 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Parce qu’ils sont le résultat de processus complexes qui se déroulent sur une zone géographique limitée. Les modèles numériques de prévision du temps sont cependant de précieuses aides pour déterminer le risque d’orages.

Des phénomènes complexes

Les processus physiques à l'origine des orages sont complexes et font intervenir de nombreux " ingrédients " atmosphériques : la température de l'air en surface et en altitude (et à quel rythme cette température diminue), la variation du vent selon l'altitude et l'humidité de l'air près du sol et en altitude. Outre l'état de l'atmosphère, leur formation dépend beaucoup des conditions locales très variables de température et d'humidité des sols, influencées par la nature du sol, la présence de neige sur les sommets,  le type de végétation, mais aussi la configuration du relief.
Un orage évolue sur une courte durée (de quelques dizaines de minutes à quelques heures) et concerne une zone géographique limitée (quelques dizaines de kilomètres).
Un orage peut se déplacer très rapidement ou stationner au même endroit, ce qui rend difficile la prévision de la localisation de ce phénomène.

Affichage aggrandi: Photo de cumulonimbus
Photo de cumulonimbus

Une aide précieuse

La modélisation mathématique et numérique du temps s’est développée depuis le milieu du 20e siècle et consiste à prévoir l’état futur de l’atmosphère projeté sur une grille de calcul grâce à des modèles mathématiques et physiques. Elle s’appuie sur la connaissance des lois de la physique de l’atmosphère et la connaissance des conditions initiales (où l’on va prendre connaissance de toutes les données et mesures possibles, et elles sont nombreuses et diverses, pour représenter l’état de l’atmosphère à l’instant présent). Elle permet de déterminer si la région ou le pays se trouve dans une situation météorologique où des orages violents pourront se développer.

Ces modèles numériques de prévision du temps ne représentent ainsi que partiellement les phénomènes de petite taille ; en effet la grille de calcul sur laquelle est projeté l’état futur de l’atmosphère est de l’ordre de plusieurs kilomètres (6 km par exemple pour le modèle européen du ECMWF), alors que les orages peuvent s’étendre sur une distance inférieure, de l’ordre de 500 m par exemple. Les modèles permettent d'identifier les zones géographiques qui réunissent les conditions favorables au développement des cumulonimbus (nuages associés aux orages) et donc le déclenchement des orages, mais pas de déterminer leur localisation avec une grande précision, ni leur intensité. Les modèles récents, à plus haute résolution permettent cependant de progresser dans la prévision des orages. Grâce à une maille de 1 km, le modèle COSMO prend mieux en compte les effets du relief et de la nature des sols, les diverses observations disponibles et en particulier celles issues des radars de précipitations. Il décrit aussi plus précisément les processus physiques responsables du déclenchement des orages. Leur développement et leur évolution sont ainsi simulés de manière plus réaliste, et la zone concernée de l'ordre de quelques dizaines de kilomètres.

Affichage aggrandi: Représentation simplifiée d'un modèle numérique de prévision du temps
Représentation simplifiée d'un modèle numérique de prévision du temps

Les alertes et préalertes de danger

L'estimation du niveau de danger est réalisée par les prévisionnistes de MétéoSuisse à l'aide de critères définis en collaboration avec les autorités.
Une préalerte orange pour orages violents possibles signale des dangers liés aux orages violents (vent, foudre, pluie intense, grêle) touchant aujourd’hui l'ensemble du Nord des Alpes et du Valais.

Dans la journée, lorsqu'un orage se formera, sa localisation, sa trajectoire et son intensité pourront être déterminées par les échos radar et les informations satellitaires et il sera alors possible d'avertir plus précisément par des avis d’orage (ce que nous appelons des flash-orages) les communes se trouvant sur la trajectoire d'un orage violent.

On peut s’abonner gratuitement aux flash-orages pour des lieux spécifiques en configurant l’app de MétéoSuisse : entrez votre localité favorite dans l'écran d'accueil avec la commande «+», tout en bas. Vous recevrez ainsi automatiquement (par défaut) toutes les alertes  à partir du degré 3 (sauf : avalanches du degré 4, incendie de forêt désactivé, séismes non pris en charge) pour cette localité, à condition d'avoir activé la fonction push.

Affichage aggrandi: Carte du préavis d'orages violents possibles du 05.08.2022
Carte du préavis d'orages violents possibles du 05.08.2022
MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (31)

  1. Fred, 08.08.2022, 11:18

    Oui, bonne illustration dimanche soir 8 août. Avertissement d'orage de degré 4 "très violent" pour Sion (c'est rare). Quelques gouttes de pluie seulement et c'est Nendaz qui a tout pris. Merci pour ces articles très instructifs!

    Réponses

    Répondre à Fred

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. MétéoSuisse, 06.08.2022, 18:12

    Principalement pour les rendre plus courts et ainsi éviter des textes trop longs.

    Réponses

    Répondre à MétéoSuisse

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. Michel Karlen, 06.08.2022, 17:24

    Intéressant votre article sur la difficulté à prévoir un orage. À Château-d’Oex il semblait d’après vos prévisions qu’on passerait entre les gouttes, mais on a eu droit effectivement à un copieux arrosage de plusieurs heures. Fait intéressant : deux personnes âgées ont très bien su reconnaître l’arrivée de la pluie, mieux que votre écho radar ;0) Comme quoi, l’expérience des années d’observation...
    Merci pour votre travail.

    Réponses

    Répondre à Michel Karlen

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 06.08.2022, 19:46

      Oui, alors l'extrapolation des échos radars est bel et bien une prévision basée sur divers outils qu'il faut prendre avec un certain recul, surtout en ce qui concerne les évolutions orageuses qui sont difficiles à simuler. Mieux vaut se fier surtout à la mesure radar (heure écoulée jusqu'au moment présent), qui représente bien la réalité. Vous avez raison, l'observation humaine reste souvent déterminante dans la prévision à court terme d'une trajectoire orageuse.

  4. Eric Videlier, 06.08.2022, 14:15

    La prévision des orages est un art difficile... et sans doute davantage depuis quelques années. Habitant le Gros-de-Vaud, il était relativement aisé de prévoir un orage en observant attentivement le ciel dès le matin et en regardant où les CB se trouvaient.
    Désormais, toutes les cartes semblent avoir été brassées...! Hier encore, 5 août, le ciel était partout menaçant et dans ce cas nous aurions eu des orages assez forts; là, une fois de plus, cela s'est terminé par quelques éclairs dans les nuages, quelques gouttes et... plus rien!
    Le ciel n'est plus aussi "lisible" qu'autrefois, c'est certain. En raison du dérèglement climatique? Ce ne serait pas surprenant...

    Réponses

    Répondre à Eric Videlier

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 06.08.2022, 18:49

      Les orages ont toujours été difficiles à prévoir au niveau de leur localisation exacte. Cet été, compte tenu des situations souvent très sèches au nord des Alpes, les orages ont eu davantage de difficulté à se former. Et lorsque un peu d'humidité était en fin présente, au vu des situations peu dynamiques en altitude, les orages ont eu davantage tendance à longer les reliefs plutôt que de déborder en région de plaine... Cela contraste grandement avec le régime d'altitude qui était en place l'été dernier avec des épisodes orageux à répétition, autant le long des reliefs qu'en région de plaine.

  5. Picard Louis, 06.08.2022, 04:08

    Disraeli n'écrivait-il pas : il y a les petits mensonges, les gros mensonges, et..... les statistiques ? Ceci dit, une fois l'intrication quantique (bien) maîtrisée, exemple : la factorisation d'un nombre de 1000 chiffres en 77 mn env. (au lieu de 10 Milliards 230 millions d'années env. utilisant tous les PC et mainframes dont nous disposons sur notre globe), vous devriez y arriver. Courage !

    Réponses

    Répondre à Picard Louis

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  6. Damien, 05.08.2022, 22:59

    Bonsoir, merci pour la qualité de vos articles. Quelques questions sur les modèles numériques de prévision :
    - Est-ce des modèles par éléments finis ou encore différents de ce type de simulation ?
    - Est-ce que ceux-ci sont développés spécifiquement par Météo Suisse ou il s'agit de logiciels qui sont simplement paramétrés avec les conditions locales du pays ?
    - Questions similaire sur le maillage, réduit aujourd'hui à 1km contre 6 auparavant si j'ai bien compris: est-ce une spécificité propre à la Suisse ? j'imagine que c'est utile ici avec nos gros gradients de conditions météorologique/topographique, est-ce que d'autres régions du monde ont des résolutions comparables ?

    Merci

    Réponses

    Répondre à Damien

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 08.08.2022, 19:42

      Bonjour, oui ils s'agit de modèles par éléments finis. Le modèle COSMO est développé par plusieurs services météorologiques nationaux en Europe. La version que nous utilisons pour la région alpine est paramétrée par MétéoSuisse. Il existe d'autres modèles avec une maille de 1 ou 2 km utilisés en Europe, mais également dans d'autres régions du globe..

  7. Nathalie, 05.08.2022, 22:24

    J'ai fait la danse de la pluie et les orages sont ENFIN arrivés au bord du lac de Bienne (sud). Du moins une bonne rincée de 30 minutes environ. De quoi nettoyer les hydrocarbures sur la route et nettoyer l'air des pollens et poussières.
    Bon, notre chat n'a pas voulu entendre nos appels en début de soirée et il est resté dehors, il doit probablement être sous un arbre, tans pis pour lui ;)
    Jamais dans ma vie je n'avais autant attendu la pluie!

    Réponses

    Répondre à Nathalie

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  8. Marion Paege, 1168/VD, 05.08.2022, 22:14

    En attente d'une rafraîchissement, et encore en vaine.. Pas une goutte, même pas de vent. Et rien en vue pour la prochaine semaine. La situation devient critique pour les plantes et même pour les arbres des alentours. Pour quand il y a un changement de programme prévu ?

    Réponses

    Répondre à Marion Paege, 1168/VD

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 06.08.2022, 18:33

      Nous n'attendons hélas pas de grands changements côté précipitations au nord des Alpes ces prochains jours... hormis une tendance orageuse un peu plus marquée pour dimanche, les jours suivants s'annoncent sec avec de la bise. En fin de semaine prochaine, la tendance orageuse pourrait à nouveau augmenter un peu mais cela reste à confirmer.

  9. James Forsyth, 05.08.2022, 22:01

    Merci pour vos blogs toujours passionnants. Pensez-vous qu’un jour nous pourrions prévoir les orages de manière plus précise?

    Réponses

    Répondre à James Forsyth

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 06.08.2022, 18:29

      Alors les orages sont difficiles à prévoir dans le temps et l'espace car il s'agit de phénomènes localisés. Ils dépendent d'ingrédients spécifiques pour se former mais parfois aussi de facteurs difficiles à anticiper à l'avance, tels la collision de deux lignes de convergences issues elles-mêmes de courant descendants autres orages en cours... les modèles de prévision ont beaucoup de peine à anticiper exactement où les orages se formeront car souvent ils ne maîtrisent pas suffisamment bien ces petites subtilités qui parfois les font démarrer. Il semble peu probable que les modèles de prévisions arriveront à les prévoir de manière précise (à 10 minutes près à un endroit précis) à l'avenir, car l'atmosphère reste assez chaotique à ces petits échelles et les modèles maîtrisent mal ces processus qu'ils n'arrivent pas à résoudre.

  10. Jurassien, 05.08.2022, 19:50

    Bonsoir ! Vos blogs sont tous très intéressants et c'est un vrai plaisir de vous lire, grand merci! Ma mémoire de la météo n'est pas bonne, cependant j'ai l'impression que le Jura neuchâtelois était en été un haut lieu d'orages en fin de journée durant mes jeunes années (1970-1990) et qu'à l'inverse, le bas du canton était plutôt préservé. Et maintenant, j'ai le sentiment que c'est un peu l'inverse... Meilleures salutations !

    Réponses

    Répondre à Jurassien

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  11. Frederic, 05.08.2022, 19:45

    Bonjour, rien à voir avec l’article, je me demandais simplement pourquoi le bulletin de météo est toujours rédige sans verbes conjugués, en style “télégraphique”? Merci

    Réponses

    Répondre à Frederic

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 06.08.2022, 18:12

      Principalement pour les rendre plus courts et ainsi éviter des textes trop longs.

  12. Virgile Woringer, 05.08.2022, 19:41

    Ce soir complètement raté sur Lausanne !

    Réponses

    Répondre à Virgile Woringer

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Jean-Marc Zaugg, 06.08.2022, 00:30

      Je compatis avec votre observation (Ouest lausannois) qui devient belle lurette habituelle chez Meteosuisse. La crédibilités des alertes Météo a encore frappé... par leur absence flagrante de résultat concret. Triste époque.

  13. baba, 05.08.2022, 19:30

    Coucou inutile!🤫La photo (locale?) du cb est magnifique: on dirait 1 dessert du chef Denis Martin! baba

    Réponses

    Répondre à baba

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  14. Alec, 05.08.2022, 18:24

    Merci pour ces explications

    Réponses

    Répondre à Alec

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  15. Claude Guignard, 05.08.2022, 18:05

    Je ne dirais pas que les orages sont globalement difficiles à prévoir. Mais si les nombreuses conditions nécessaires sont réunies, il n'est pas certain que le petit élément indispensable à la formation de l'orage sera lui bien présent au moment et à l'endroit requis A défaut, l'orage ne se déclenchera pas.ou trouvera plus loin ce qui lui manquait. Je pense qu'il ne sera jamais possible de déterminer à l'avance l'emplacement précis où un orage se produira tant il restera toujours, du moins sous nos latitudes, d'élément atmosphérique imprevisible.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  16. Jérémie Le maine coon, 05.08.2022, 17:17

    Encore une alerte pour le vallon de st imier inutile pour une averse de 10-20 minutes mais vos blog sont vraiment interessant

    Réponses

    Répondre à Jérémie Le maine coon

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Emma, 05.08.2022, 20:56

      Il n'y a pas d'alertes inutiles. Je pense que vous avez mal lu ou mal compris cet article.

    2. Sébastien Huguelet, 05.08.2022, 23:39

      Pareil sur Nidau où il tombe encore 3 gouttes depuis quelques secondes. Ici, comme sur Genève et ailleurs, nous avons aussi l'impression que les pluies orageuses nous snobent soit par le nord (Plateau de Diesse, Chasseral) soit par le sud (collines entre le lac de Bienne et Aarberg,/Lyss). Rien d'étonnant cela dit, ça me paraît logique selon mes connaissances.

    3. Jérémie Le maine coon, 10.08.2022, 23:55

      On avait lors des derniers orages (je ne me souviens guère de la date) où dans mon vallon meteo suisse avait émis une alerte de degrés trois et tout ça pour quoi?!? Une bonne averse de 10-20 minutes (dont ça avait du bien) et même lors de cette fameuse alerte ou le blog est paru il n’y avait juste une bonne averse qui a fait du bien mais par rapport à d’autre region de Suisse cette « alerte » m’a paru dérisoire et inutile (pour moi) je ne dis pas que meteo suisse font du mauvais travail bien au contraire mais les gens peuvent ne plus preter attention aux alertes meteo pour les orages et se mettre en danger

    4. Jérémie Le maine coon, 10.08.2022, 23:59

      Pour répondre à M. Hugelet : dans le vallon de St Imier, ça part soit sur les Franches-Montagne/Jura soit sur le Plateau. Les derniers orages (en tout cas ceux avec une forte activité électrique) sont rapidement passés sur mon vallon pour « lâcher » sur le Plateau et la vallée de Tavannes

  17. G.S., 05.08.2022, 16:06

    Alerte orages violents niveau 3 autour du Léman, mais précipitations annoncées... 0mm (16h) il s'agit d'un danger de foudre ?

    Réponses

    Répondre à G.S.

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.08.2022, 18:22

      Bonjour, comme écrit dans l'article, il s'agit d'une préalerte pour des orages violents possibles. Il n'est pas possible de prévoir exactement où et à quelle heure ils vont se développer. Une préalerte signifie qu'il y a une probabilité entre 40 et 70 % qu'un orage violent se forme sur les régions averties..

  18. Cattani Philippe, Roche (VD), 05.08.2022, 15:10

    Bonjour et merci pour vos explications que je ne capte pas complétement. Vous faites un travail admirable.

    J'ai tout fermé, en fonction de vos prévisions de ce matin, mais rien ne c'est passé, ici grand soleil, pas une brique de vent.

    Comme quoi, nul ne maitrise la nature.

    Encore un grand merci pour vos compétences.

    Réponses

    Répondre à Cattani Philippe, Roche (VD)

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.08.2022, 16:07

      Bonjour, la journée n'est pas terminée, des orages peuvent encore se développer jusqu'en soirée.