Contenu

Pétrichor, l'odeur qui nous manque

4 août 2022, 64 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Après des semaines de sécheresse, on espère que ça sentira enfin la pluie ce vendredi ! Au sens propre comme au figuré ! Enfin peut-être pas partout, mais on a un petit espoir…

Un front orageux étant prévu pour cette fin de semaine, les sols très secs devraient dès les premières gouttes nous permettre d’humer cette odeur familière, généralement appréciée, au parfum terreux et légèrement humide. Les occasions de la sentir cet été ont été rares. Saviez-vous que cette odeur a même un nom ? Pétrichor ! 

Si ce terme vous est moins familier que l’odeur elle-même, c’est probablement normal : peut-être qu’il n’existait même pas encore lorsque les plus anciens de nos lecteurs se trouvaient sur les bancs d’école. En effet, le terme pétrichor a seulement été introduit en 1964 par deux scientifiques australiens, Isabel Bear et Richard Thomas (Nature 993/2), qui dénommaient ainsi le liquide huileux qui coule de certaines roches pendant les périodes sèches, et qui, après la pluie, dégage une odeur agréable.

Il a ensuite été généralisé par l'usage à l'odeur de la terre après la pluie. Il est formé à partir du grec "petros", pierre et "ichor*, le sang des dieux et des immortels dans la mythologie grecque.

D’où vient l’odeur ?

Les gouttes de pluie sont faites d’eau, c’est-à-dire de H2O, et celle-ci est connue pour être inodore. Cependant, après une période sèche, seules quelques gouttes de pluie suffisent que cette « odeur de pluie » se dégage de la terre.

Lors d’une longue période de temps sec, les plantes sécrètent certaines huiles essentielles qui empêchent les autres plantes environnantes de pousser. Cela leur donne un avantage dans les phases de pénurie d’eau. Les huiles ne sont pas seulement absorbées par les plantes, mais aussi par le sol. Là, elles sont stockées puis relâchées quand il pleut.

En plus de l’huile d’origine végétale, les bactéries dans le sol sont également responsables de l’odeur. Elles se retirent pendant les périodes de sécheresse et réduisent en quelque sorte leur « métabolisme ». Quand il commence à pleuvoir, les bactéries redeviennent actives et sécrètent, entre autres, une substance odorante terreuse, la géosmine. C’est une molécule alcoolique que nous pouvons percevoir même en très faibles quantités. Enfin, c’est la combinaison de cette géosmine et des huiles essentielles des plantes qui donne l’odeur de pétrichor.

Les gouttes de pluie comme « catapulte »

La composition de l’odeur est donc connue depuis un certain temps. Jusqu’à ces dernières années, cependant, on ne savait pas exactement comment les substances pénètrent dans l’air. Ce n'est qu'en 2015 que des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) se sont chargés de cette tâche et ont étudié plus en détail la mécanique responsable de l’odeur de la pluie.

A l’aide de caméras à grande vitesse, ils ont pu mettre en évidence le phénomène suivant : lorsque les gouttes de pluie frappent un sol poussiéreux, de petites bulles d’air se forment dans lesquelles les minuscules particules refermant l’odeur sont piégées.

Ces bulles éclatent rapidement et même un faible courant d’air ou une turbulence de l’air suffit à répandre leur arôme dans l’air. On retrouve ce même effet quand on ouvre une bouteille de vin mousseux ou de boisson gazeuse : l’acide carbonique remonte, éclate à la surface et s’échappe en entraînant avec lui les arômes.

Affichage aggrandi: source :www.aquaportail.com
source :www.aquaportail.com

L’intensité du pétrichor dépend de la porosité et de l’humidité du sol. Si le sol a de nombreuses cavités et qu’il est très sec, cela favorise une forte odeur de pluie. La meilleure condition préalable est une pluie légère, qui tombe sur un sol à pores fins et sec comme par exemple un sol poussiéreux, dans laquelle de nombreuses particules peuvent se dissoudre. Si, en revanche, il pleut très fortement, le sol est rapidement trempé et une couche d’eau recouvre le sol, à travers laquelle plus aucune bulle d’air ne peut monter.

Parfois, on peut sentir le pétrichor quelque temps avant l’arrivée de la pluie et même si on ne se retrouve que dans le vent d’orages qui se situent à proximité.

Pour terminer, une anecdote amusante : comme la plupart des gens trouvent le parfum de la pluie agréable, cette odeur est commercialisée comme huile de parfum pour une utilisation dans les bougies, les boules de bain ou comme ajout dans les humidificateurs. Il existe même une eau de parfum à ce nom imitant l'odeur.

Blog inspiré des articles : https://www.dwd.de/DE/wetter/thema_des_tages/2020/4/20.html

https://www.metoffice.gov.uk/weather/learn-about/weather/types-of-weather/rain/petrichor

 

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (64)

  1. Sara - MUZOO, 18.08.2022, 07:57

    Bonjour,
    merci beaucoup pour votre blog que je lis avec beaucoup de plaisir et en apprenant plein de choses.

    En me posant la question de la production de la géosmine, j'ai lu que cette substance serait produit par les bactéries du sol quand elles produisent des spores pour survivre à des périodes de sécheresse (https://microbiologysociety.org/publication/past-issues/soil/article/the-smell-of-the-soil.html), ce qui est une explication différente de celle que vous indiquez dans votre article "les bactéries redeviennent actives et sécrètent, entre autres, une substance odorante terreuse, la géosmine." Du coup je suis confuse, est-ce que la géosmine est produite seulement pendant la production des spores et/ou, quand les spores éclosent?

    Merci beaucoup pour votre clarification, une belle journée à vous, Sara

    Réponses

    Répondre à Sara - MUZOO

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 23.08.2022, 12:10

      Bonjour, votre question dépasse un peu notre domaine de compétence. Notre article explique ce phénomène de manière simplifiée. Il est tout à fait possible que la géosmine soit déjà produite avant la pluie, durant une période de sécheresse avec la production des spores.

  2. valdom68, 06.08.2022, 16:36

    Enfin un nom à cette surprenante odeur émanant des chutes de pluie.
    Je suis bien content de l'apprendre.
    Merci

    Réponses

    Répondre à valdom68

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. Mila, 05.08.2022, 12:41

    Je me réjouis de pouvoir ressentir cette odeur cet après-midi.
    Elle fait partie de nos sensations à tous. Nous serons, je l'espère, nombreux à la humer, nez au vent.
    Votre article est instructif et surprenant. Un grand merci.

    Réponses

    Répondre à Mila

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  4. Clara, 05.08.2022, 11:49

    Super intéressant. Je vous lis depuis la France voisine. En espérant humer Pétrichor aujourd'hui dans le pays de Montbéliard. Malheureusement l'animation radar semble indiquer que l'orage sera bloqué par les massifs jurassiens. Croisons les doigts

    Réponses

    Répondre à Clara

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  5. Marie, 05.08.2022, 11:45

    En ville, l'odeur qui se dégage des pelouses quand il pleut sent plutôt les excréments de chiens et l'urine. Le béton et le bitume ne dégagent pas plus d'odeur agréable et l'eau de pluie part dans les bouches d'égout.

    Réponses

    Répondre à Marie

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Marie, 05.08.2022, 22:09

      Je confirme, l'odeur a été pestilentielle mais cette pluie a été une aubaine pour Genève. Courte pause avant le retour de la sécheresse ?

  6. Véronique, 05.08.2022, 11:17

    Merci pour cet article super intéressant. Que la nature est bien faite. Même si on peut sentir cette odeur familière rien qu’en vous lisant on espère pouvoir la sentir très vite dehors grâce à une pluie bienvenue ⛈🌧💧💧💧

    Réponses

    Répondre à Véronique

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  7. claire-Lise Gysin, 05.08.2022, 11:15

    Je suis très heureuse de ressentir cette odeur qui nous a manqué depuis des semaines. Votre article est très intéressant. Espérons que la pluie va enfin tomber pour nous et surtout pour la nature qui en a grand besoin. Habitant la campagne, je suis privilégiée, la nuit il y a de l'air, pas comme dans les villes où le béton est roi.....alors si la pluie arrive que du bonheur !!!

    Réponses

    Répondre à claire-Lise Gysin

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  8. véronique, 05.08.2022, 11:09

    Bonjour et grand merci pour vos explications pertinentes et compréhensibles sur des sujets très variés.
    Je connais et aime le mot pétrichor depuis longtemps, mais étant née en ville j'associais cette odeur aux routes chaudes en début d'averse, moins poétique !!!

    Réponses

    Répondre à véronique

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  9. mercanton mireille, 05.08.2022, 09:56

    Comme toujours et pour notre grand bonheur, votre blog éclaire de science la poésie de la vie. Merci, grand merci.
    Et une petite chose encore, enfant on parlait de patrigot pour la terre humide. Ce vieux mot patrigot me semble étrangement proche de pétrichor, ce nouveau né.

    Réponses

    Répondre à mercanton mireille

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  10. katia, 05.08.2022, 09:09

    Merci pour cet article passionnant !

    Réponses

    Répondre à katia

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  11. Christian, 05.08.2022, 08:22

    Merci pour ce bel article presque rafraîchissant!
    Espérons que nous puissions très vite retrouver cette odeur et la sensation subliminale d’entendre pleuvoir, sous un toit ou abrité d’un parapluie, en forêt c’est simplement exquis.

    Réponses

    Répondre à Christian

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  12. Michèle, 05.08.2022, 07:17

    Bonjour et merci pour votre article. J’avais jusqu’à aujourd’hui l’impression que cette odeur de pluie que j’aime aussi, provenait surtout de la pluie sur l’asphalte. C’est nettement moins romantique ! Votre explication scientifique me surprend donc. Je vais essayer d’être plus attentive ce soir !

    Réponses

    Répondre à Michèle

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  13. Bissegger, 05.08.2022, 07:04

    Bonjour !
    Merci d'avoir mis un nom sur cette odeur familière, visiblement appréciée de tous, et qui pour moi évoque, avec une certaine nostalgie, mes vacances de gosse à la ferme, les jeux dans les gouilles du préau à la récré. En plus, ça jette de pouvoir placer dans la conversation: "ça sentait bon le blé et le pétrichor".

    Réponses

    Répondre à Bissegger

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  14. Nathalie Guiffault, 05.08.2022, 06:17

    Merci pour cette touche de fraîcheur et de légèreté en cette période de canicule ! J’irai respirer pétrichor à plein poumon ce soir à Lausanne. Et merci pour vos articles de blog, ils sont passionnants.

    Réponses

    Répondre à Nathalie Guiffault

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  15. Victoria, 05.08.2022, 05:54

    Comme je peux le voir de toutes les remarques, je ne suis pas la seule personne qui a remarqué l'odeur de la pluie qui arrive sans savoir comment on l'a remarqué. Merci d'avoir répondu à tant de questions que je n'aurais jamais pensé poser. J'adore votre blog!

    Réponses

    Répondre à Victoria

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  16. lucienne, 05.08.2022, 01:40

    Merci! C'est une odeur que j'adore et dont j'ignorais tout! Votre blog est juste fantastique!

    Réponses

    Répondre à lucienne

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  17. Bellido, 05.08.2022, 00:03

    Ahhh, comme il me manque cette odeur!. Article super intéressant. Merci beaucoup.

    Réponses

    Répondre à Bellido

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  18. Kasdi, 04.08.2022, 23:51

    C’est un régal que d’ouvrir le blog et découvrir de nouveaux articles et notamment celui sur le Pétrichor et son mécanisme de diffusion. La lecture des blogs est un moment de récréation où on peut s’évader Merci pour ce précieux apport de savoir que vous savez si bien vulgariser et rendre accessible au commun des mortels. Continuez donc à nous surprendre

    Réponses

    Répondre à Kasdi

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  19. martin, 04.08.2022, 22:31

    Cet article est tellement bien !
    Hahaha, on a adoré !

    Vous êtes allez le chercher tellement loin. Génial !

    Réponses

    Répondre à martin

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  20. Monique, 04.08.2022, 22:27

    Une petite ondée actuellement sur Préverenges et… cette odeur si particulière. Merci pour vos informations pour parfaire nos connaissances. Meilleures salutations 👍

    Réponses

    Répondre à Monique

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  21. Frederic, 04.08.2022, 22:14

    Merci pour cet article, une touche de légèreté fait du bien 😊

    Réponses

    Répondre à Frederic

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  22. valazza, 04.08.2022, 22:13

    Merci pour cet article passionnant dans tous les sens. Lorsque les premières gouttes de pluie tombèrent sur sa peau satinée, un parfum de petrichor envahit mes narines. Je la poursuivis et ne pus plus m'en séparer


    . Elle m'avait conquise à vie. Grâce à votre article j'ai compris.

    Réponses

    Répondre à valazza

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Michel, 05.08.2022, 09:44

      Très jolie petite poésie !

  23. Marc, 04.08.2022, 22:03

    Super article qui n’enlèvera rien à le magie de l’odeur de la première pluie. On est juste plus instruit👌 Une question: on prononce « pétrikor » ou pétrichor?

    Réponses

    Répondre à Marc

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.08.2022, 00:10

      Bonjour,
      On prononce "Pétrikor".

  24. Damien, 04.08.2022, 21:45

    Vos articles sont à chaque fois passionnants, merci !

    Réponses

    Répondre à Damien

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  25. Roland-Alexandre Gross, 04.08.2022, 21:45

    Super article de MétéoSuisse. Un immense merci 🤩

    Réponses

    Répondre à Roland-Alexandre Gross

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  26. Roland, 04.08.2022, 21:17

    Bonsoir à tous je viens de voir que pour le 15 août que la fameuse goutte FROIDE a l ouest du Portugal 🇵🇹 ce remet en place où la la revoilà les 40 degrés 🥵🥵🥵🥵

    Réponses

    Répondre à Roland

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.08.2022, 08:18

      Bonjour, l'évolution pour la mi-août est encore incertaine. Même si une nouvelle hausse des températures est possible, on ne peut pas encore parlé de canicule (et encore moins de 40 °C).

  27. Souad Sellami, 04.08.2022, 21:08

    Un article pour les jeunes (et les moins jeunes) en août 2021 :-)
    https://www.simplyscience.ch/fr/jeunes/decouvre/lodeur-de-la-pluie

    Réponses

    Répondre à Souad Sellami

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  28. claire, 04.08.2022, 20:21

    Bonsoir,
    Merci pour cet article très scientifique mais a tendance mélancolique vu la période que nous traversons...
    Petite question : comment se fait que le petrichor puisse être senti avant l'arrivée de la pluie si ce sont justement les gouttes qui permettent la diffusion de l'odeur ?

    Réponses

    Répondre à claire

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.08.2022, 09:05

      Bonjour, cela peut se produire avant l'arrivée d'un orage lorsque le vent précède la pluie. L'odeur est transportée de l'orage (où il pleut) jusqu'à nous.

  29. Claude Guignard, 04.08.2022, 19:27

    A défaut de vraie pluie nous savons maintenant au moins quel nom a son odeur. Il faut un début à tout. Une diversion dans la fatigante polémique météorologique de ce mois de juillet.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  30. Corminboeuf Fernand, 04.08.2022, 19:26

    merci pour tous ces commentaires.
    Comment se fait-il que vos collègues de meteonews indiquent une température de 41,2° à Riehen alors que vous avez 36,7 à Bâle Binningen, ils ont noté 37,4 à Thoune et vous 34,4.
    Quelles sont les mesures officielles et pourquoi meteonews publient leur classement qui n'est certainement pas correct puisqu'un écart de 3 à 4° est récurent avec certaines stations pendant les vagues de chaleur.

    Réponses

    Répondre à Corminboeuf Fernand

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.08.2022, 09:12

      Bonjour, nous ne publions que les données de nos stations qui respectent un cahier des charges établies par l’OMM et qui sont certifiées par l’office fédérale de métrologie (METAS). D'autres services météorologiques communiquent les valeurs de stations de mesures faisant partie d'autres réseaux. Ces stations sont parfois placées dans des lieux inappropriés. C'est-à-dire qu'elles mesurent bien la température en un lieu précis, mais ne respectent pas les recommandations d'emplacement de l'OMM qui permettent de comparer les stations entre elles.

      Jeudi 4 août, aucune station de MétéoSuisse n’a mesuré des valeurs supérieures à 40 °C. Même chez Meteocentrale qui publie d’autres stations que celles de MétéoSuisse, aucune station n’a dépassé les 40 °C. La valeur la plus élevée est celle d’Oberwil (BL) avec 38,8 °C.

  31. Matthey Daniel, 04.08.2022, 19:10

    Un énorme merci pour tous ces articles dont la rédaction les met à la portée de tous. La variété des sujets est captivante et aujourd'hui, j'ai appris que l'odeur que je perçois maintenant a un nom bien sympathique. Hé oui, il est 18h30 et une toute petite pluie arrose Locle, du moins la zone où j'habite.
    Autre enseignement, il y a bien des années mon entourage disait que c'était l'odeur de l'ozone qui était émise au début des averses dans les conditions que vous avez décrites.
    Je n'avais jamais eu la curiosité d'aller consulter les caractéristiques de ce gaz!
    Aujourd'hui, grâce à vous c'est fait et j'ai appris qu'il est plutôt rebutant.
    Encore bravo et continuez à nous passionner.
    Cordiales salutations.
    Daniel Matthey

    Réponses

    Répondre à Matthey Daniel

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  32. Matia Haïm Muller, 04.08.2022, 19:04

    Bonjour,

    La température a atteint 38.3°C aujourd'hui à Genève. C'est donc en-dessous du record de 2015 (39.7°C) et de l'ancien record de 1921 (38.9°C après homogénéisation), mais au-dessus de toutes les autres valeurs.

    Avez-vous des informations sur les records de température aux XVIIIème et XIXème siècles ? En faisant une recherche rapide sur internet, j'ai trouvé comme record pour la période 1826-1899, 36.4°C (sans homogénéisation j'imagine).

    Réponses

    Répondre à Matia Haïm Muller

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.08.2022, 09:18

      Bonjour, nous ne disposons que des températures mensuelles moyennes homogénéisées pour Genève entre 1753 et 1864. Nous devons demander à nos collègues de Zurich pour voir s'ils disposent des données journalières.

  33. Guillaume, 04.08.2022, 18:48

    Encore 1 fois un article passionnant. Merci et nous attendons la pluie avec impatience. Mais malheureusement ce n'est pas un orage qui changera qqch.. Et pire si de fortes pluies s'abattent sur des sols si secs ça ne fera que des dégâts..

    Réponses

    Répondre à Guillaume

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  34. Jaton Gilbert, 04.08.2022, 17:50

    Merci pour la rubrique , intéressante et instructive

    Réponses

    Répondre à Jaton Gilbert

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  35. Luzy, 04.08.2022, 17:38

    Un espoir de pluie qui nous ferait du bien et à la nature.
    Selon vos projections , il apparaît que nous, dans la région Genevoise , nous allons encore une fois passer à côté!
    Tous ces ensembles orageux depuis des mois s’orientent soit vers le Jura ou vers les Alpes. , comme si Fort les Cluses est un enclume pour dévier ces orages?
    Le bassin Genevois va t il être une zone de désertification?

    Réponses

    Répondre à Luzy

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Jérémie Le maine coon, 04.08.2022, 19:06

      Dans le jura ?!? Oui très loin dans le jura voir en france parce que dans le vallon de St Imier rien comme à Genève

    2. Raf, 04.08.2022, 21:18

      Ah oui je me faisais la même remarque à chaque fois que je regardais les animations du "radar pluie", les orages évitaient soigneusement Geneve et le bas Chablais avec comme vous le dites un couloir sans plue ...

    3. Céline, 04.08.2022, 21:20

      Bonjour,
      Question que je me pose aussi. Au pied du Salève, nous n'avons il me semble reçu que peu d'eau dehors le début de l'année. Quel serait le phénomène lié ?
      Nous attendons pétrichor avec impatience et ce serait bien qu'il reste un peu...

    4. MétéoSuisse, 05.08.2022, 08:26

      Bonjour, des pressions plus élevées que la normes sont observées sur l'Europe de l'Ouest depuis l'hiver dernier. L'anticyclone des Açores a tendance à s'étendre plus fréquemment et de manière durable sur l'Europe de l'Ouest. Cette situation empêche la circulation de dépressions et de fronts actifs sur nos régions. Les situations orageuses sont aussi plus rares. La sécheresse réduit aussi le potentiel orageux car il y a peu d'humidité à disposition pour favoriser la formation d'orages.

    5. Virgile Woringer, 05.08.2022, 12:39

      Mais on sait bien que tout est différent à Genève; il faut inviter Céline Dion à chanter ...

    6. Jérémie Le maine coon, 05.08.2022, 17:30

      En réponse à météo Suisse : lors des derniers orages vous avez émis des alertes de degrés 3 alors dans ma region (vallon de st imier) l’activité electrique etait forte un jour mais niveau precipitation à comparé à d’autre region était largement insuffisante d’où ma surprise mais je peux comprendre que c’est pas évident

  36. Martin, 04.08.2022, 17:35

    Merci pour vos articles. Un mot que je n'avais jamais entendu et que je vais essayer de retenir. En espérant pouvoir sentir l'odeur de pétrichor demain malgré le correcteur orthographique qui veut absolument me le corriger en pétrochimie :).

    Réponses

    Répondre à Martin

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  37. François Bocherens, 04.08.2022, 16:31

    Article très intéressant. On va bientôt faire des danses rituelles pour appeler la pluie. Dans l'ouest lémanique, la situation est réellement inquiétante. Les situations de canicule récurrentes sont suivies de légers rafraîchissements, à peine suffisants pour descendre au dessous des 30°, mais accompagnés d'une petite bise qui dessèche encore les sols. Même si août n'en est à qu'à ses débuts, j'ai l'impression que l'été météorologique 2022 est bien parti pour prendre la seconde place (après 2003) des étés les plus chauds depuis le début des mesures. En 2003, il avait fallu attendre le dernier jour du mois pour qu'une perturbation active provoque un important refroidissement et des précipitations, mais juillet 2003 avait été un peu plus frais et arrosé. Les paris sont ouverts.

    Réponses

    Répondre à François Bocherens

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 04.08.2022, 17:22

      Bonjour,
      Oui, cet été météorologique 2022 devrait compter parmi les plus chauds depuis le début des mesures en 1864. La seconde place (derrière 2003) est très probable en moyenne nationale.

    2. thibault, 04.08.2022, 20:45

      Comme vous les dites, 2003 sera sûrement plus chaud que 2022, mais c est sûrement le faite de cette "tendance à la bise" que 2022 ne sera pas en tête.
      Par contre, la sécheresse, elle, j en suis persuadé, sera largement supérieure 2003. Une bise par 35° c' est plus violent pour les végétaux que 10 jours à 40°!!

    3. Roland-Alexandre Gross, 04.08.2022, 21:43

      Vous avez raison, je peux vous assurer que je pratique la danse de la pluie. D’ailleurs, je n’ose pas imaginer le sentiment de certains voisins. Mais jusqu’à maintenant, j’avoue humblement que les dieux sont sourds. Vos préoccupations sont les miennes.
      Cordialement.

    4. François Bocherens, 05.08.2022, 11:08

      L'été 2022 peut donc encore ravir à l'été 2003 le titre d'été le plus chaud depuis le début des mesures. Je me souviens qu'il y a dix-neuf ans, vous aviez parlé d'une période de retour d'environ 400 ans. Or nous ne sommes que 19 ans plus tard. Les climatosceptiques ont de quoi méditer.

    5. Pascal_fr_39, 05.08.2022, 15:42

      Bonjour, si l’été en cours semble en mesure de prendre la deuxième place des plus chauds, il restera derrière 2003 qui est inaccessible. Pour ma part sur les plateaux du Jura ouest, juin 2003 avait été 2,7° plus chaud que juin 2022, mais juillet 2022 n’a été plus chaud que de 0,7° par rapport à juillet 2003. Et août ne pourra pas être plus chaud que 2003, il y faudrait une canicule inimaginable en seconde partie de ce mois.
      Et pour la pluie, juin 2003 avait été très sec alors qu’il y a pas mal plu cette année. Pour juillet, nous avons vécu un record de sécheresse, mais les quelques passages pluvieux de 2003 n’avaient que soulagé la végétation déjà très souffrante après juin, avant qu’elle soit anéantie en 1ere quinzaine d’août.

  38. Gaëtan Ruprecht, 04.08.2022, 16:28

    Toujours passionnant vos articles ! Merci

    Réponses

    Répondre à Gaëtan Ruprecht

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  39. Zimmermann, 04.08.2022, 16:10

    Merci beaucoup pour cet article à la fois intéressant et poétique !

    Réponses

    Répondre à Zimmermann

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Monique, 04.08.2022, 17:58

      De pouvoir mettre un nom sur cette odeur, merci. Ce blog est très instructif et enrichissant.

  40. Paupau, 04.08.2022, 16:06

    En espérant la pluie et dans la fraicheur relative de la maison, si on est chanceux, on s'instruit grâce à votre blog.
    Merci pour ces explications, une fois de plus très intéressantes.

    Réponses

    Répondre à Paupau

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  41. L’éphémère, 04.08.2022, 15:46

    ce blog annihile tout mystère, souvenir passionné et autres évocations...

    Réponses

    Répondre à L’éphémère

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  42. Fehr, 04.08.2022, 15:33

    Un seul commentaire, merci 🙏

    Réponses

    Répondre à Fehr

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  43. Séverine Camuso, 04.08.2022, 15:32

    Merci pour cet article sur l'odeur de la pluie ! Vraiment très intéressant 👍🏼

    Réponses

    Répondre à Séverine Camuso

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  44. Marie.D, 04.08.2022, 15:25

    Merci pour cet article passionnant, j'adore l'odeur de la pluie et c'est vrai que cette année, nous ne l'avons pas beaucoup sentie !
    Il est vraiment agréable de vous lire et d'apprendre des quantités de choses sur la météo...

    Réponses

    Répondre à Marie.D

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension