Contenu

D'où proviendra l'humidité des pluies prévues?

15 août 2022, 19 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Petite analyse de la provenance de l'humidité associée aux précipitations pluvio-orageuses régionalement importantes attendues mercredi et jeudi sur notre pays.

Image : l'assécheur.fr
Image : l'assécheur.fr

Enfin des pluies conséquentes après une sécheresse prolongée

Comme relaté dans nos blogs de ces derniers jours, depuis le début de l'année et plus particulièrement cet été nous avons accumulé un important déficit de précipitations et aggravé le bilan hydrique des sols sur notre territoire. Le temps très chaud et sec de cet été s'explique surtout par un anticyclone des Açores qui s'est logé plus au nord que d'habitude. Souvent centré à proximité des îles Britanniques, il a par conséquent fait affluer le plus souvent une masse d'air continentale tropicale sur la Suisse advectée par un courant de bise chaud et sec depuis l'intérieur du continent. Il en résulte qu'à Genève, par exemple, il faut remonter au 1er juillet pour retrouver une journée non-estivale où la température n'a pas dépassé la barre des 25°C et de faire le constat que depuis le 5 juillet, la station de Genève-Cointrin a enregistré seulement quatres jours avec des précipitations mesurables.

Fort de ces constats, certaines et certains d'entre vous sont probablement et légitimement en train de vous demander à partir de quelle source d'humidité vont être puisées les précipitations prévues en milieu de semaine..?

D'où proviendra l'humidité pour alimenter les précipitations?

Grâce au creusement prévu d'un couloir dépressionnaire sur la France et l'Espagne ce mercredi, il s'avère que l'essentiel de l'humidité nécessaire pour alimenter nos pluies en milieu de semaine proviendra de la Méditerranée.

Comme visualisable sur les graphiques ci-dessous émanant du modèle de prévision COSMO-2E et du modèle européen IFS, un afflux d'air maritime tropical en provenance de la Grande Bleue est prévu de remonter vers l'ouest de la Suisse via la vallée du Rhône française à l'avant d'un front froid quasi-stationnaire. Cet afflux d'air chaud et humide permettra de déstabiliser la masse d'air et de favoriser des précipitations pluvio-orageuses étendues. Ces précipitations seront exacerbées par le soulèvement de la masse d'air provoquée par le couplage du front froid au sol et de la dynamique du courant jet en altitude.

L'afflux de cet air maritime tropical instable depuis la Méditerranée est aisément repérable via les champs :

  • de la direction et force des vents dans la couche inférieure de la troposphère mettant en évidence le courant jet de basses couches (Figure 1)
  • d'énergie potentiellement disponible à la convection (CAPE) mesurant l'instabilité de la masse d'air (Figure 2)
  • d'eau précipitable mesurant la contenance en eau de la masse d'air (Figure 3)

Via la figure 5 ci-dessous, il est aussi possible de visualiser la provenance des parcelles d'air à différentes altitudes prévues d'atteindre l'ouest de la Suisse d'ici le jeudi 18 août à 02h00 locales. On constate qu'elles proviennent essentiellement du pourtour du bassin méditerranéen avec toutes les trajectoires passant au-dessus de ce plan d'eau à un moment donné.

La Méditerranée, réservoir de chaleur et d'humidité en automne

Compte tenu de la capacité de stockage de chaleur plus grande de l'eau par rapport à celle de la terre ferme, l'insolation intense (énergie) de cet été emmagasinée par les eaux de la Grande Bleue est typiquement restituée en partie à l'atmosphère en automne. En fonction des courants météorologiques et du creusement des dépressions durant la saison automnale, cette humidité est susceptible d'affluer vers la Suisse à un moment donné. En raison des températures de surface particulièrement chaudes de la Méditerranée actuellement, suite à cet été caniculaire, les précipitations issues d'une évaporation de l'humidité de la Grande Bleue pourraient s'avérer plus abondantes que la normale. En effet, une eau chaude en contact avec l'air résidant au-dessus la réchauffe d'autant et lorsque l'on sait que plus l'air est chaud, plus elle peut contenir d'humidité, cela pourait ouvrir la porte à d'éventuelles pluies diluviennes plus intenses que la normale cet automne autour du bassin méditerranéen.

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (19)

  1. Jérémie Le maine coon, 17.08.2022, 11:19

    Doit on s’attendre à des inondations ?

    Réponses

    Répondre à Jérémie Le maine coon

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.08.2022, 11:29

      Bonjour,
      Oui, ce n’est pas exclu localement en cas de précipitations intenses sur une brève période. L’eau peut ruisseler.

  2. Little, 17.08.2022, 09:45

    Bonjour,
    A quoi correspondent les quantités de pluies annoncées pour une journée? En effet, le graphique pour une ville donnée a deux indications, celles en couleur pleine et celles en transparence, mais aucune des deux n’est en rapport avec les quantités annoncées.
    Merci d’avance pour votre réponse

    Réponses

    Répondre à Little

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.08.2022, 11:15

      Bonjour,
      La quantité de pluie annoncée pour une journée est une valeur médiane. Le graphique montre une évolution horaire avec une valeur médiane (en couleur pleine) et l’incertitude (en semi-transparent). Comme le timing des pluies orageuses est incertain, cela engendre cette grosse incertitude. La barre semi-transparente montre la quantité de pluie maximale qui peut tomber selon certains membres du modèle COSMO. Les valeurs médianes horaires peuvent être très basses, car si près de la moitié des membres ne montrent pas de précipitations pour une plage horaire, alors la valeur se rapprochera de 0 mm (rappel, la médiane est le point milieu d'un jeu de données, de sorte que 50 % des unités ont une valeur inférieure ou égale à la médiane et 50 % des unités ont une valeur supérieure ou égale.
      Eléments de statistique pour comprendre les prévisions probabilistes : https://bit.ly/3JYw96G
      Les dessous des nouvelles prévisions probabilistes : https://bit.ly/3CbwBwx

  3. jean-claude liechti, 16.08.2022, 20:47

    la récente et extraordinaire éruption du volcan Hunga Tonga en janvier 2022 pourrait-elle expliquer en partie les conditions météo très particulière de cette année 2022 ?

    Réponses

    Répondre à jean-claude liechti

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.08.2022, 10:23

      Bonjour,
      L’éruption du Hunga Tonga n’a probablement pas eu d’influence sur les conditions météorologiques de cette année. Certes, l’onde de choc a été mesurée par les baromètres de toute la planète. En fait, une violente éruption volcanique peut engendrer un léger refroidissement de la planète comme cela a été le cas après celle du Pinatubo en 1991. Ainsi, en 1992-1993, on estime la diminution de la température moyenne au sol entre 0,5 et 0,6 °C dans l'hémisphère Nord et 0,4 °C sur tout le globe. Mais l’éruption du Hunga Tonga a envoyé nettement moins de dioxyde de souffre (SO2) dans la stratosphère que celle du Pinatubo (400'000 tonnes de SO2 pour le Hunga Tonga contre 20 millions de tonnes pour le Pinatubo). Et pour l’instant, on ne constate pas un refroidissement planétaire. Au contraire, selon Copernicus, le mois de juillet 2022 s’est avéré un des plus chauds au niveau mondial.

  4. claude, 16.08.2022, 10:30

    Vu que la méditerranée est une des plus polluée en plastique doit on se soucier de que des microplastiques soit importé chez nous par ses pluie?

    Réponses

    Répondre à claude

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 16.08.2022, 11:20

      Bonjour, des microplastiques sont fréquemment transportés par les courants atmosphériques et sont déposés par la pluie. Une étude a par exemple montré que des microplastiques sont transportés jusque dans des zones non habitées comme dans les Pyrénées (https://doi.org/10.1038/s41561-019-0335-5). On peut donc imaginer que des microplastiques pourront être transportés ces prochains jours, mais il ne s'agit pas d'une situation plus inquiétante que les autres.

  5. Lauge65, 16.08.2022, 10:22

    Bonjour. J'ai vu récemment dans un bulletin météo des plages sur une chaîne française que l'eau de la Méditerranée est actuellement à 28 degrés !! Presque aussi chaude que la mer des Caraïbes... Pas étonnant donc qu'à cette température et par flux de sud nous puissions recevoir quelques gouttes chez nous en Suisse mais je m'inquiète surtout pour les habitants du pourtour méditerranéen. Les épisodes cévenols de cet automne risquent d'être encore plus violents que ceux connus jusquà présent. Merci pour votre travail et excellente journée à tous.

    Réponses

    Répondre à Lauge65

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Little, 16.08.2022, 11:47

      Ne pas confondre la température de l’eau à la plage et la température de la mer….

    2. Pascal_fr_39, 16.08.2022, 19:53

      La Méditerranée affiche bien 26 à 28 degrés en surface des Baléares à la Sardaigne au golfe de Gênes et aux côtes Varoises entre autres. Reste à savoir comment se décline la stratification thermique jusqu’à 30 ou 50 m de profondeur.

  6. David Padayachy, 16.08.2022, 06:31

    Bonjour,
    J’ai noté hier une différence entre vos prévisions pour les prochains jours et le bulletin météo de la RTS après le TJ. Ils semblent parler de perturbations plus intenses avec un probable avis de fortes pluies que vous. Comment est-ce possible sachant que leur données sont tirées de MeteoSwiss. Est-ce que cela veut dire qu’ils font plus de simplification que vous?

    Réponses

    Répondre à David Padayachy

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 16.08.2022, 09:26

      Bonjour, les prévisions de la RTS sont effectivement réalisées par les prévisionnistes de MétéoSuisse. Des avis de degré 2 sont probables ces prochains jours, c'est pour cela que des symboles de danger ont été utilisés sur les cartes de l'émission du 15 août. Il aurait aussi pu être possible de parler des potentiels cumuls dans ce blog, mais l'auteur a décidé de se concentrer sur la provenance de l'humidité.

    2. Nathalie, 16.08.2022, 13:48

      Pareil :) hier soir j'ai aussi remarqué une différence entre l'aperçu sur la page d'accueil de météo suisse et les prévision météo sur la RTS après le TJ.

      Toujours est-il que les prévisions sont très régulièrement mises à jour, et donc ce n'est pas si étonnant qu'il puisse y avoir parfois des différences.

      En l'occurrence, il me semble qu'on attend tous tellement la pluie avec impatience, qu'on a jamais autant regardé la météo ;)

  7. Claude Guignard, 15.08.2022, 23:51

    Votre description des événements qui devraient, selon vos observations, se réaliser d'ici mercredi pour conduire à d'importantes pluies, paraît séduisante. On a cependant déjà connu de telles situations où l'air humide censé se diriger vers le nord n'a finalement pas atteint la Suisse, une partie partant à gauche du Jura et la partie plus orientale dérivant vers le sud des Alpes. Depuis le sud, les Alpes forment barrage, conduisant à des situations foehniques, et l'air qui n'a pas pu atteindre la Suisse dans un vaste courant du sud-ouest surmontant la barrière du Jura doit être considéré comme perdu pour le nord des Alpes. Tout dépend encore de bien des facteurs mais il faudrait pas se réjouir trop tôt. .

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  8. Floppy, 15.08.2022, 21:40

    Merci pour vos présentations qui sont consolent...mais pendante comme moto: je n'y crois rien de ce optimisme. On a vus les vrais
    plans de la guerre du temps que nous essayons a survivre. Un föhn
    inattendu (généré par une bulle de haute pression au sud du valais)
    vas pousser toute la masse d'air humide (venant de la Méditerranée comme vous l'avais montrez) contre le nord...la France pourras en profiter. C'est peut-être trop pessimiste, mais j'imagine que les forces
    de la nature vont harmoniser toute cette histoire que la plupart des humains en ont mare, comme tous les plantes et les animaux. Bonne
    semaine.

    Réponses

    Répondre à Floppy

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  9. Roland, 15.08.2022, 18:17

    Hello tout le monde enfin un épisode cévenol sur Genève ouf 😅

    Réponses

    Répondre à Roland

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  10. Martine, 15.08.2022, 18:00

    Bonjour, doit-on s'attendre à de possibles "épisodes méditerranéens" dans nos vallées, comme dans la vallée de la Vesubie en France ? Merci pour votre blog.

    Réponses

    Répondre à Martine

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 16.08.2022, 09:08

      Bonjour, un épisode similaire à celui qui a touché la vallée de la Vésubie est peu probable en Suisse. Cependant, des épisodes de fortes précipitations provenant de la Méditerranée sont possibles au Sud des Alpes ainsi qu'en Haut-Valais. L'ouest de la Suisse romande pourrait également être touchée dans une moindre mesure par de fortes précipitations si les conditions sont réunies. Le fait que la Méditerranée soit chaude est un ingrédient parmi d'autres pour avoir de fortes pluies.