Contenu

Vers des records de chaleur en début de semaine ?

16 juillet 2022, 14 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Alors que plusieurs villes et régions de la péninsule Ibérique ont connu de nouveaux records de chaleur pour un mois de juillet, voire tous mois confondus, c’est au tour de la France et des îles Britanniques de connaître une intensification de la vague de chaleur avec de possibles records. D’ailleurs le Met Office a émis alerte rouge à la canicule pour la première fois de son histoire. Une préalerte canicule a également été émise pour la Suisse romande et le Valais.

Alerte canicule de degré rouge pour lundi 18 et mardi 19 juillet sur une partie de l’Angleterre. Source : Met Office
Alerte canicule de degré rouge pour lundi 18 et mardi 19 juillet sur une partie de l’Angleterre. Source : Met Office

Un petit répit ce week-end au Nord des Alpes

Jeudi 14 juillet, Genève a connu sa journée provisoirement la plus chaude de l’année avec 36,4 °C. Depuis vendredi, de l’air un peu moins chaud s’est infiltré à partir du nord et les températures ont fléchi sous l’influence de la bise en perdant 4 à 5 degrés. Cela dit, des valeurs supérieures à 30 °C ont encore été mesurées sur une grande partie de la Suisse romande et en Valais. A l’inverse, au Sud des Alpes, le vent du nord a fait grimper les températures en raison d’un effet de foehn. Ainsi, il a fait jusqu’à 35,9 °C à Stabio.

Aujourd’hui samedi est la journée la moins torride de la période avec des températures maximales proches de 30 °C du Bassin lémanique au Valais, un peu moins plus au nord.

Dimanche, on devrait gagner 1 à 2 °C, mais les seuils caniculaires ne devraient pas être atteints.

Coup de chalumeau sur l’Europe occidentale

La dépression d’altitude qui tournoie depuis plusieurs jours au large du Portugal va peu à peu se rapprocher de la France d’ici mardi. A l’avant de celle-ci, l’air brûlant qui recouvre la péninsule Ibérique va se diriger vers la France, tel un effet pompe à chaleur, puis vers les îles Britanniques lundi avant d’arriver sur la Suisse mardi.

Si la moitié nord de la France a également connu un répit hier vendredi, cela n’a pas été le cas sur la moitié sud où la barre des 40 °C a été atteinte pour la première fois en juillet à Nîmes (Gard), mais aussi à Béziers (Hérault). La chaleur va s’intensifier ce week-end sur le sud-ouest de la France, puis sur toute la façade atlantique dimanche. Le seuil des 40 °C pourra être atteint dimanche sur le sud-ouest de la France (Figure 1).

Affichage aggrandi: Figure 1. Température maximale prévue sur la France dimanche 17 juillet 2022. Source : Météo-France
Figure 1. Température maximale prévue sur la France dimanche 17 juillet 2022. Source : Météo-France

Alerte rouge à la canicule au Royaume-Uni pour lundi et mardi

En début de semaine, cet air chaud va remonter sur le nord de la France et atteindre les îles Britanniques. Lundi sera vraisemblablement la journée la plus chaude à l’échelle de la France avec des 40 °C possibles en Bretagne, notamment sur la région de Rennes, mais aussi en région parisienne. Sur le sud-est de l’Angleterre, la barre des 40 °C pourrait être approchée lundi, y compris dans la région de Londres. Cela a conduit le Met Office à émettre une alerte rouge à la canicule pour la première fois de son histoire ! Le record de chaleur britannique est de 38,7 °C mesurés le 25 juillet 2019 au jardin botanique de Cambridge. Ce record de chaleur est donc fortement menacé.

Des records en vue en Suisse ?

Cet air chaud va aussi arriver sur la Suisse et un nouveau pic de chaleur est attendu mardi 19 juillet. Dès lundi, les températures vont grimper et les seuils caniculaires (température moyenne journalière de 25 °C ou plus) devraient être atteints.

Mardi 19 juillet, c’est de l’air à 22-23 °C à 850 hPa (vers 1500 m) qui devrait recouvrir la Suisse. Jeudi 14 juillet, c’était de l’air à 20 °C à 850 hPa qui recouvrait la Suisse. Si, comme jeudi 14 juillet, l’ensoleillement sera aussi important avec un vent du sud-ouest l’après-midi, on pourrait théoriquement connaître des températures 2-3 °C plus élevées que jeudi. Ainsi, on pourrait atteindre 38-39 °C à Genève et des valeurs autour de 36-37 °C ailleurs en Suisse romande. On ne sera donc pas très loin des records de chaleur au Nord des Alpes (Figure 2).  

A Genève, lors du record de chaleur établi le 7 juillet 2015, la température a atteint 39,7 °C sous l’influence d’un vent de sud-ouest. A ce moment-là, la température de la masse d’air a été de 24 °C à 850 hPa (vers 1500 m). En revanche, le soleil avait un peu contrarié par des nuages, puisque l’ensoleillement relatif n’a été que de 70 %.

Affichage aggrandi: Figure 2. Records de chaleur homogénéisés tous mois confondus pour une sélection de stations. Source : MétéoSuisse
Figure 2. Records de chaleur homogénéisés tous mois confondus pour une sélection de stations. Source : MétéoSuisse

Utilisation systématique de données homogénéisées

La Figure 2 montre des records de chaleur homogénéisés, c’est-à-dire des données à partir desquelles tous les changements artificiels dans la série ont été éliminés. Certaines valeurs ont été corrigées en fonction des conditions de mesures actuelles. Si la station a été déplacée, des séries de mesures parallèles sur 3 ans entre l’ancien et le nouveau site ont permis de voir qu’elle est la différence de température entre les 2 sites. Si les instruments de mesures ont changé, des corrections ont pu aussi être nécessaires. Par exemple, l’ancien abri blanc météorologique surchauffait un peu plus que les thermomètres actuels. L’exemple de Grono, au Sud des Alpes, est frappant. La valeur homogénéisée est passée à 40,5 °C alors qu’une valeur de 41,5 °C a été mesurée le 11 août 2003. Cette station se trouvait autrefois en amont du village, à 382 mètres d’altitude, dans une clairière sur un versant sud rocheux, avec le thermomètre placé dans un abri météorologique blanc. A présent, la station se situe en fond de vallée avec des instruments de mesures différents qu’en 2003.

Plus d’informations sur l’homogénéisation des données

Préalerte canicule en Suisse romande aussi

Avec tout ce qui précède, une préalerte canicule vient d’être émise pour la Suisse romande et le Valais. La région bâloise est également concernée. Elle couvre, pour l’instant, la période allant du lundi 18 juillet à 12h00 au mercredi 20 juillet à 20h00.

Après un pic de chaleur mardi, la nuit de mardi à mercredi pourrait se montrer particulièrement chaude avec des valeurs minimales entre 20 et 23 °C. Un léger fléchissement des températures devrait se produire entre mercredi en cours de journée et jeudi, avant une probable nouvelle hausse. La canicule pourrait donc se prolonger jusqu’en fin de semaine au moins. Cependant les modèles hésitent encore fortement et les températures maximales prévues à partir de jeudi sont encore incertaines.

Affichage aggrandi: Figure 3. Alerte canicule au Sud des Alpes et préalerte canicule en Suisse romande, en Valais et dans la région bâloise.
Figure 3. Alerte canicule au Sud des Alpes et préalerte canicule en Suisse romande, en Valais et dans la région bâloise.

Danger d’incendie de forêt en hausse

Comme les dernières pluies sont tombées le 4 juillet, la végétation s’assèche de plus en plus sous l’effet combiné de la sécheresse, de la chaleur et parfois de la bise. Par rapport à la situation mentionnée dans le blog du 9 juillet, le danger d’incendie a augmenté et la plupart des cantons signale un danger marqué (orange). Il est même fort (rouge) dans la vallée du Rhône, au Tessin et sur le Sud des Grisons. La situation pourrait encore s’aggraver d’ici le début de la semaine en raison de l’intensification de la chaleur. Il faudra suivre les recommandations des autorités cantonales.

Affichage aggrandi: Figure 4. Carte du danger d’incendie de forêt. Etat au 16 juillet à 8h30. Source : www.dangers-naturels.ch
Figure 4. Carte du danger d’incendie de forêt. Etat au 16 juillet à 8h30. Source : www.dangers-naturels.ch
MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (14)

  1. Roland Dousse, 17.07.2022, 10:55

    Bonjour! Est-ce qu’à moyenne altitude, soit 1500-1800m, la température sera plus supportable? Je songe à 23-24 oC en journée. Merci

    Réponses

    Répondre à Roland Dousse

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.07.2022, 19:45

      Bonjour, en effet, dans une masse très sèche comme actuellement, on perd presque 1 degré par 100 m en montant. Ce dimanche, la température à la Dôle, 1670 m, était au maximum de 23.5 °, alors qu'à Nyon, 458m, il a fait 31.1 °.

  2. Marie.D, 17.07.2022, 06:20

    Bonjour, vous parlez de seuil caniculaire, température de plus de 25° de jour, atteint à partir de lundi : en Valais nous ne redescendons plus en dessous des 30°depuis plusieurs jours, alors je ne comprends pas pourquoi nous ne sommes pas en seuil caniculaire ?
    Quelle différence entre le seuil caniculaire et l'alerte canicule, que là ,vous avez donné pour le Valais, entre autres ?
    Merci pour vos explications, bon dimanche.

    Réponses

    Répondre à Marie.D

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.07.2022, 19:39

      Bonjour, il s'agit de la température moyenne sur l'ensemble des 24h d'une journée, qui prend en compte non seulement la température maximale, qui est effectivement souvent supérieure à 30 ° C ces jours-ci en Valais, mais aussi l'ensemble des températures aux autres heures de la journée, y compris le minimum nocturne. Pour des explications plus complètes et les effets des températures minimales sur la santé :
      https://www.meteosuisse.admin.ch/home/meteo/termes-meteorologiques/canicule/alerte-canicule.html

  3. Claude Guignard, 16.07.2022, 23:34

    Il est très difficile actuellement d'émettre des prévisions exactes, l'évolution étant trop imprévisible. Il faudra se contenter de prendre acte de ce qui vient, tout en sachant qu'il est possible qu'on en parle encore longtemps.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  4. Catherine, 16.07.2022, 22:16

    Est-ce que les températures de ces derniers temps pourraient faire naître une prolifération de cyclones sortant de la méditerranée ?

    Réponses

    Répondre à Catherine

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.07.2022, 21:38

      Bonjour,
      Pour l’instant, la Méditerranée n’a encore jamais connu de cyclones tropicaux en sens strict du terme. Il y eu des medicane, mais le processus de formation est un peu différent des cyclones tropicaux. Ils surviennent le plus souvent en fin d’automne, lorsque de l’air froid d’altitude arrive sur une mer encore relativement chaude. La formation de cyclones tropicaux nécessite des conditions particulières qui ne seront pas forcément remplies en Méditerranée, malgré une eau à plus de 26 °C. La présence d’un anticyclone semi-permanant en zone méditerranéenne en saison estivale est un facteur fortement limitant.

  5. G.S., 16.07.2022, 18:59

    Et plus le moindre espoir de précipitation pour la semaine prochaine...

    Réponses

    Répondre à G.S.

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.07.2022, 19:29

      Bonjour, voir la réponse donnée à Nathan.

  6. Nathan, 16.07.2022, 16:41

    Il n'y aura probablement pas de feux d'artifices cette année au premier Août.

    Réponses

    Répondre à Nathan

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.07.2022, 19:28

      Bonjour, difficile de faire des pronostics, pour l'heure. Des orages sont possibles, notamment entre mardi et mercredi, même s'ils seront probablement isolés. Une baisse de la pression est aussi possible avant la fin du mois, qui pourrait permettre des orages plus fréquents. Les scénarios sont encore très ouverts d'ici là..

  7. Fiorella, 16.07.2022, 15:34

    Dites moi si je me trompe, mais est-ce que les températures annoncées peuvent varier selon les quartiers? Car hier il me semble que 34 degrés étaient annoncés pour la région de Locarno, mais vers 16h30, les capteurs de mon immeuble ultra moderne annonçaient 37.1. Ceci dit, je profite de la climatisation, à 25 degrés, du moins pour l'instant 😊 Bon courage à tous!

    Réponses

    Répondre à Fiorella

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.07.2022, 19:23

      Bonjour, nous parlons de température sous abri ventilé. Un capteur situé sur un bâtiment peut être en plein soleil, ou dans un coin non ventilé, ce qui fera augmenter sa température. Aucune comparaison n'est alors possible.

  8. Pascal_fr_39, 16.07.2022, 14:09

    Il est frappant de constater que le scénario de cet été 2022 reproduit presque à l'identique celui de l'été 2019. Il y a 3 ans, un pic de chaleur historique en juin (record national en France avec 46°), puis un autre lui aussi extrême juste un mois plus tard avec un record absolu pour Paris Montsouris, plus de 43° en région parisienne, et 40 sur le Benelux.

    Réponses

    Répondre à Pascal_fr_39

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension