Contenu

Fortes chaleurs possibles dès la mi-juillet

5 juillet 2022, 16 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Après la période très instable qui aura donné de forts orages, une courte période moins chaude, toutefois estivale, devrait laisser la place à un long épisode anticyclonique. Ces conditions de haute pression s’accompagneront probablement d’un temps sec et plus chaud que la normale. Les dernières simulations de modèles d’ensemble montrent même une domination des scénarios de fortes chaleurs à partir de la mi-juillet avec la possibilité d’épisodes de canicule.

Source: observation météo- Apllication MétéoSuisse
Source: observation météo- Apllication MétéoSuisse

Des conditions anticycloniques probablement dominantes

Affichage aggrandi:

Les dernières prévisions d'ensemble ECMWF (projections mensuelles) montrent une prédominance de conditions anticycloniques sur l'Europe centrale au moins jusqu'à la fin du mois. Rappelons qu'une telle projection ne permet pas d'identifier d'éventuelles dégradations passagères.

Température maximale, probabilité de dépasser les 30°C

Affichage aggrandi:

Les dernières projections montrent une probabilité importante d'avoir de nombreuses journées tropicales à partir de la mi-juillet.

Journée tropicale : journée avec une température maximale > ou = à 30°C.

Météogramme Genève, modèle d’ensemble ECMWF

Affichage aggrandi:

Hausse probable des températures maximales et mininales à partir de la mi-juillet avec vraisemblablement une longue période de temps sec.

Température moyenne journalière, probabilité de dépasser les 25°C

Affichage aggrandi:

Le nombre consécutif de journée avec des températures moyennes journalières supérieures ou égales à 25°C pourrait être important avec à la clef la possibilité d'avis canicule (à surveiller).

Lire l'article sur les critères d'avis canicules du 31.05.2021.

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (16)

  1. Bernard, 06.07.2022, 22:58

    Est-il vrai que les “pics” de températures quotidiennes sont de plus en plus tardives (17h ?) et si c’est le cas pourquoi? Merci.

    Réponses

    Répondre à Bernard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 07.07.2022, 12:42

      Bonjour,
      Il n'y a pas de décalage à notre connaissance. Le pic diurne a toujours été situé vers 16-17h locales, voire 18h, en période de forte chaleur. Vous en trouverez la raison très bien expliquée sous ce lien:
      http://bitly.ws/sELk

  2. Max, 06.07.2022, 07:12

    L’hiver et les pluies arriveront bien assez tôt sous nos latitudes, profitons pleinement de ce bel été 2022

    Réponses

    Répondre à Max

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. Cardinaux, 06.07.2022, 03:12

    En résumé, il n’y a qu’un mot à dire: pfff
    Cela dit, comme on sait à quoi, et donc à qui on tient le réchauffement climatique…

    Réponses

    Répondre à Cardinaux

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  4. Roland-Alexandre Gross, 05.07.2022, 21:55

    Vous avez parfaitement raison. C’est bien en 1976. Mea culpa ☺️
    Et le problème de l’eau, qu’en pensez-vous ?

    Réponses

    Répondre à Roland-Alexandre Gross

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 06.07.2022, 07:57

      Bonjour,
      Sur le 1er semestre 2022, le déficit pluviométrique est important, de l’ordre d’un tiers à Neuchâtel. Mais l’année passée, le 1er semestre 2021 accusait un excédent pluviométrique de 17 % à Neuchâtel. La situation pluviométrique peut donc changer si nous quittons ce système récurrent de haute pression, ce qui n’est pas encore prévu pour ces 2 prochaines semaines.

  5. volet, 05.07.2022, 20:56

    Au vu que chaques années et différentes chez nous, nous pouvions bien nous douté que après un été 2021 pluvieux nous aurions droit à une autre version bien moins arrosée .... et il n'y a pas besoin d'être expert en météo pour résoudre cette équation ,les été se suivent et ne se ressemblent rarement, surtout depuis quelques décennies.....?

    Réponses

    Répondre à volet

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Thierry Dupin, 05.07.2022, 22:10

      Merci ! j'espère qu'à l'avenir météosuisse prendra la temps de vous consulter avant d'écrire un excellent article détaillé et étayé alors qu'il suffit de regarder l'année précédente !

    2. Barraud, 05.07.2022, 22:20

      Hum… Ça fait réfléchir…

  6. Roland-Alexandre Gross, 05.07.2022, 20:43

    Merci de cet article fort intéressant. Bien que je sois bien conscient que le climat se dérègle, je me rappelle qu’en 1979, le médecin des écoles avait décrété des « congés de chaleur » à Neuchâtel. Faut-il dès lors envisager que c’est à l’évidence l’augmentation de la fréquence des « records » qui doit nous inquiéter ?
    Est-ce le problème de l’eau qui doit (aussi) nous inquiéter, à l’image de l’Italie du nord qui a décrété l’état d’urgence (le Pô étant bientôt une « pissotière » ?
    Nous sommes actuellement en séjour de randonnées à Meiringen, les orages de quasi chaque soir arrose copieusement les prairies et les bois. Tout est très vert. Mais jusqu’à quand ?

    Réponses

    Répondre à Roland-Alexandre Gross

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.07.2022, 20:56

      Bonjour,
      En 1979, il n’y a eu que 2 journées tropicales (température égale ou supérieure à 30 °C) à Neuchâtel les 28 et 29 juillet. En 2022, Neuchâtel a déjà comptabilisé 10 journées tropicales. C’est peut-être en 1976 que vous avez eu les congés de chaleur. Il y a eu 14 journées tropicales, dont 6 en juin.

  7. Pascal_fr_39, 05.07.2022, 19:17

    Ce ne sont que des projections que l'on qualifiera d'à moyen terme pour l'instant, mais si elles se vérifient, nous aurions pour le 3em mois d'affilé un pic de très fortes chaleur en milieu de mois, un peu comme un cycle mensuel. Ce n'est qu'une réflexion sans fondement scientifique, mais il y a parfous des coïncidences étonnantes, sous réserve bien sûr, que l'épisode décrit ici se manifeste réellement.

    Réponses

    Répondre à Pascal_fr_39

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  8. Claude Guignard, 05.07.2022, 18:34

    Avec la suite des semaines l'impression nous a peu à peu gagnés que l'été pourrait se révéler plus beau et plus chaud que la moyenne. Ce n'étaient bien sûr qu'à peine plus que des suppositions. Et pourtant les prévisions à moyen terme commencent à envisager sérieusement cette éventualité, dans la. droite ligne du réchauffement climatique. Et chaque jour qui passe vient conforter cet avis. Si l'économie touristique profite de ces conditions, pour ceux qui consentent à ne pas obligatoirement aller "ailleurs", il est probable que le monde agricole ait un sourire un peu figé. Pour lui moins de sec et d'orages dévastateurs lui conviendraient aussi très bien.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  9. Damien, 05.07.2022, 16:28

    Encore un bel été à sécher et à ne plus dormir... Vous n'y êtes absolument pour rien, mais c'est épuisant ces périodes de fortes chaleurs. Reste à se préparer au mieux psychologiquement, puisque c'est la seule chose que je puisse faire. Si cela continue comme ainsi, nous aurons faim l'année prochaine à force de cultiver de la terre sèche en Europe et de voir nos maigres récoltes dévastées par les orages ou les inondations subites...

    Réponses

    Répondre à Damien

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Pablo, 05.07.2022, 17:48

      L'année dernière fort cumuls de précipitations les lacs debordaient! Les barrages et les bisses sont des moyens pour stocker de l'eau. Déjà dans Le désert en Jordanie au Wadium depuis 120 siècles on y trouve des dits barrages d'eau!

    2. Jérôme, 05.07.2022, 23:45

      Plantons des arbres cet automne, des feuillus au sud du bâtiment et des conifères au nord, histoire de se préparer des îlots de fraîcheur.