Contenu

Canicule : des températures extrêmement élevées la nuit aussi

20 juin 2022, 17 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Dimanche 19 juin le pic de chaleur a été atteint avec 36,9 °C à Beznau. Mais depuis 2 nuits également, les températures minimales battent localement des records.

Lever de soleil à Berne lundi 20 juin vers 6h00, après une nuit bien chaude. A 6h00, la station de Berne / Zollikofen mesurait une température de 20,2 °C. Source : "Observations Météo" - Application MétéoSuisse
Lever de soleil à Berne lundi 20 juin vers 6h00, après une nuit bien chaude. A 6h00, la station de Berne / Zollikofen mesurait une température de 20,2 °C. Source : "Observations Météo" - Application MétéoSuisse

Un nouveau record national de chaleur pour un mois de juin

Dimanche 19 juin 2022, la température a grimpé jusqu’à 36,9 °C à Beznau, dans le canton d’Argovie. Il s’agit d’un nouveau record national de chaleur pour un mois de juin pour le réseau de MétéoSuisse, égalant celui de Bâle / Binningen établi le 27 juin 1947.

Des températures maximales exceptionnellement élevées aussi tôt dans la saison

Statistiquement, la dernière décade de juin est plus chaude que les deux premières décades de juin, car les plus fortes chaleurs se produisent généralement au cœur de l’été. Si on se focalise sur les deux premières décades de juin, 48 station sur 85 ont mesuré une température maximale record entre le 18 et 19 juin 2022 (Figure 1a).

Affichage aggrandi: Figure 1a. Stations qui ont établi un nouveau record de chaleur pour la 1ère et 2e décade du mois de juin.
Figure 1a. Stations qui ont établi un nouveau record de chaleur pour la 1ère et 2e décade du mois de juin.

Si on se focalise sur l’ensemble du mois de juin, le nombre de stations ayant établi un nouveau record de chaleur est nettement plus bas, car la canicule survenue fin juin 2019 avait également été remarquable. Néanmoins, 13 stations ont tout de même établi un nouveau record pour un mois de juin (Figure 1b).

Affichage aggrandi: Figure 1b. Stations qui ont établi un nouveau record de chaleur pour un mois de juin.
Figure 1b. Stations qui ont établi un nouveau record de chaleur pour un mois de juin.

Des températures minimales également très élevées

La nuit du samedi 18 au dimanche 19 juin a été très douce. De nombreuses stations ont connu une nuit tropicale (température minimale supérieure ou égale à 20 °C). Quelques stations ont même connu une température minimale la plus élevée pour un mois de juin (Figure 2), dont celle de Genève / Cointrin avec 20,5 °C qui dispose de mesures depuis 1864.

Affichage aggrandi: Figure 2. Stations qui ont connu la température minimale la plus élevée pour un mois de juin.
Figure 2. Stations qui ont connu la température minimale la plus élevée pour un mois de juin.

A noter que dans le Doubs, la station de Besançon a mesuré une valeur minimale de 23 °C. Il s’agit d’un record de température minimale la plus élevée tous mois confondus depuis le début des mesures en 1885.

Une nuit de dimanche à lundi localement encore plus chaude

Dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 juin, toutes les stations autour du Léman ont connu une nouvelle nuit tropicale. Cela a également été le cas à Fribourg, Neuchâtel, Fahy, Bâle et Evionnaz, de même que dans plusieurs autres sites de Suisse alémanique et du Tessin.

Pour Genève et Pully, les valeurs minimales mesurées (Figure 3) pourraient être les plus élevées pour un mois de juin, battant le précédent record établi dans la nuit de samedi à dimanche. Comme les températures minimales sont mesurées entre lundi à 2h00 et mardi à 2h00, il faudra encore attendre quelques heures avant de confirmer ces valeurs.

Affichage aggrandi: Figure 3. Température minimale relevée dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 juin 2022.
Figure 3. Température minimale relevée dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 juin 2022.

Dans une situation caniculaire, ces températures nocturnes élevées constituent un facteur aggravant, car les organismes peinent à récupérer, d’autant plus que les appartements en ville commencent à devenir surchauffés après plusieurs jours de forte chaleur. Bien que la nuit dernière ait été un peu ventilée, permettant de faire circuler un peu d’air pour celles et ceux qui disposent d’appartement traversant dans les étages supérieurs, l’absence de fraîcheur nocturne rend les nuits particulièrement éprouvantes.

Température moyenne journalière très élevée dimanche

Dimanche, la combinaison de température minimale et maximale élevée a engendré des températures moyennes journalières très élevées, supérieures à 25 °C en plaine, autour de 28 °C sur les bords du Léman, en Valais central, à Neuchâtel et à Bâle, et même jusqu’à 29,3 °C à Vaduz (Figure 4). Au niveau national, la température moyenne journalière a dépassé la norme 1991-2020 de 8,8 °C, ce qui est significativement élevé. A Genève, la norme a été dépassée de 10 °C et même de 11,5 °C à Altdorf.

Affichage aggrandi: Figure 4. Température moyenne journalière relevée dimanche 19 juin 2022.
Figure 4. Température moyenne journalière relevée dimanche 19 juin 2022.

Pour 13 stations, il s’agit de la température moyenne journalière la plus élevée jamais mesurée en juin (Figure 5).

Pour Sion, Salen-Reutenen et Bad Ragaz, il s’agit même de la température moyenne journalière la plus élevée tous mois confondus.

Affichage aggrandi: Figure 5. Stations qui ont connu la température moyenne journalière a plus élevée pour un mois de juin.
Figure 5. Stations qui ont connu la température moyenne journalière a plus élevée pour un mois de juin.

Une vague de chaleur exceptionnelle

Au vu de tout ce qui précède avec de nombreux nouveaux records, cette vague de chaleur peut être considérée comme exceptionnelle, notamment pour son intensité et surtout sa précocité. Certes, il avait fait souvent plus chaud fin juin 2019, mais cet épisode caniculaire était survenu 10 jours plus tard.  

Poursuite de la canicule jusqu’à mardi soir

Le pic de chaleur est derrière nous, mais nous n’avons pas encore terminé avec la canicule. Lundi après-midi, il fera encore de 31 à 34 °C. La nuit de lundi à mardi devrait être un peu moins chaude que la précédente, mais il est encore attendu de 17 à 20 °C. Mardi, avant l’arrivée des orages, la chaleur deviendra de plus en plus lourde et donc désagréable. Il fera encore de 30 à 33 °C. Des orages parfois violents éclateront entre mardi après-midi et mardi soir. La température baissera un peu et le seuil de canicule ne devrait plus être dépassé. Cependant, de mercredi à dimanche, l’ambiance restera encore chaude, souvent lourde. Les températures minimales resteront élevées, mais les températures maximales ne devraient plus dépasser la barre des 30 °C, atteignant plutôt des valeurs entre 25 à 29 °C, ce qui demeure supérieure à la normale saisonnière.  

Commentaires (17)

  1. DuSa, 21.06.2022, 10:16

    Bonjour, ces jours j’ai des discutions avec des « climatosceptiques », en fait, des gens qui disent que le réchauffement est normal car c’est le cycle de la terre. Je pense vraiment que nous polluons énormément et je fais très attention à ma pollution personnelle mais parfois, j’aurais presque envie de penser comme eux. Vous qui avez de grandes connaissances, pouvez-vous nous éclairer ?

    1. MétéoSuisse, 21.06.2022, 16:01

      En Suisse, la température moyenne a augmenté de près de 2°C par rapport à l'ère préindustrielle. Visualisez les bandes climatiques de votre région pour voir comment l'augmentation de la température affecte votre pays. A télécharger sur http://ShowYourStripes.info.

  2. Casper, 21.06.2022, 09:47

    On parle bien d’air chaud du Sahara qui remonte à cause d’une haute pression au large du Portugal. Une configuration normale en terme de météo. Qu’elle arrive en Juin ou en hiver avec du sable me semble relever du hasard. Quel est le rapport avec le climat comme cela est largement sous-entendu?

    1. MétéoSuisse, 21.06.2022, 15:48

      Lors de cette canicule, il s'agit d'une dépression qui tourbillonnait au large du Portugal. Il est vrai que ces situations ont toujours existé. Cependant le réchauffement climatique fait que les pics de chaleur sont entre 2 et 4°C plus élevés que lors d'épisodes similaires dans le passé.

  3. Marie.D, 21.06.2022, 06:41

    Bonjour,
    Pouvez-vous expliquer pourquoi, il n'est pas possible de situer assez précisément, un orage ?
    Je suis étonnée de voir les images de grêlons de la taille d'une balle de golf, et de ne pas avoir pu situer ces orages .
    Merci pour vos explications.

    1. MétéoSuisse, 21.06.2022, 16:04

      Il n'est malheureusement toujours pas possible de prévoir précisément un orage car c'est un phénomène très limité dans l'espace et dans le temps.

  4. Romain, 20.06.2022, 22:20

    Merci pour vos articles !
    Je constate que Vevey a souvent les températures nocturnes parmi les plus élevées du pays selon les stations de mesures, comme c'était le cas la nuit du 19 ou ce soir encore.
    Y a t'il une raison particulière à celà, comme un îlot de chaleur ?

    1. MétéoSuisse, 21.06.2022, 15:36

      Bonjour,
      A Vevey, la proximité du lac Léman a un effet sur la température. Il y fait moins froid la nuit et moins chaud le jour. Le lac Léman tempère les températures en limitant la baisse nocturne, mais en limitant également la hausse diurne. Il ne s'agit donc pas d'un îlot de chaleur.

  5. Pascal_fr_39, 20.06.2022, 20:04

    Bonjour,
    Au delà des records ponctuels parfois spectaculaires comme à Neuchâtel, c'est la deuxième décade de juin dans son ensemble qui aussi atteint un niveau très élevé. Elle fait probablement, pour certaines de vos stations, jeu égal, celle record de 2003, notamment pour les maximales, voire la dépasse.
    A noter pour l'anecdote, et même d'avantage, que la 2eme décade du mois de mai dernier avait été aussi extrêmement chaude, peut-être record également pour certaines stations.

  6. Paola Bernasconi, 20.06.2022, 18:51

    J'espère vraiment que on en aura fini de battre des records!
    Qu'est-ce que vous en dites?
    La suite de l'été ne s'annonce pas bien, non?

    1. MétéoSuisse, 20.06.2022, 19:34

      Bonjour, pour la suite de l'été tout est encore possible, mais si d'autres records ne sont pas battus cet été, cela sera la cas au cours des prochaines années et décennies.

  7. Claude Guignard, 20.06.2022, 17:20

    La canicule que nous traversons a bousculé passblement de records du mois de juin. Mais comme ces records s'étaient généralement établis au fil du temps, souvent suite à des conditions locales, la canicule de cette année n'a pas pu tous les renverser. Le mois n'est pas terminé mais selon les circonstances il pourrait bien figurer parmi les mois de juin les plus chands jamais observés dans nos régions. Il faut cependant relever que le nord de l'Europe nous regarde avec peut-etre un peu d'envie car pour le moment il demeure hors canicule et Londres par exemple reste bien éloigné d'enregistrement des températures exceptionnelles.

    1. Paola, 20.06.2022, 19:37

      Peut-on dire que le nord de l'Europe est plus épargné des grandes chaleurs en général?

    2. Julien, 20.06.2022, 19:58

      Il a fait 33° à Londres, ce n'est pas un record mais ça reste une valeur qui aurait largement été considérée comme exceptionnelle avant le XXIe siècle.
      Ne vous faites pas avoir par les nouvelles normes, l'humain à la mémoire courte.

    3. MétéoSuisse, 21.06.2022, 15:42

      Effectivement, plus nous nous approchons des pôles, plus les canicules seront rares. Mais l'année dernière l'Organisation météorologique mondiale (OMM) a validé le record de température de 38° Celsius pour l'Arctique, atteint le 20 juin 2020 dans la ville russe de Verkhoïansk, à 115 kilomètres au nord du cercle polaire.

  8. Damien, 20.06.2022, 17:14

    Bonjour

    Merci pour vos explications (qui ne rassurent pas sur l'avenir, mais cela, vous n'y pouvez rien).
    Je viens de lire votre bulletin, et les tendances pour début juillet semblent aussi être supérieures aux normes, chose qui ne me réjouit en tout cas pas. Est-ce que le réchauffement climatique ne prendrait pas un ascenseur exponentiel à comparer des prévisions globales planifiées sur un siècle? N'y a-t-il pas au final un cercle vicieux qui se met en place et aggrave chaque année le problème encore plus que prévu? Merci!

    1. MétéoSuisse, 20.06.2022, 19:31

      Bonjour, il y des boucles de rétroactions positives qui accentuent le réchauffement climatique. Par exemple, la vapeur d’eau est le principal gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Plus l’air est chaud, plus il peut contenir de vapeur d’eau. Par conséquent, une augmentation de la température liée aux émissions de CO2 va encore être accentuée par la hausse des concentrations de vapeur d’eau. Ces boucles de rétroactions font que nous pourrions arriver à un point de basculement du système climatique qui entraîneraient des changements irréversibles. On peut donc parler de cercle vicieux et une évolution exponentiel est possible. Mais il y a beaucoup d’incertitudes concertant ces points de bascule. Il ne faut par contre pas oublier que par-dessus la hausse moyenne des températures, il y aura toujours une variabilité naturelle du climat.