Contenu

De la région, pour la région

14 mai 2022, 5 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

De la région, pour la région : une formule bien connue qui identifie des produits faits en Suisse, pour la Suisse. Sauf que dans ce blog, il ne s'agira pas d'asperges ou de fraises, mais du concept météorologique d'averses ou d'orages stationnaires. Vous ne voyez pas le lien ? Alors prolongez votre lecture à travers les paragraphes qui suivent, tout va s'éclairer...

Botte d'asperges du Valais, produit local et de saison. Photo : monpetitmarche.ch
Botte d'asperges du Valais, produit local et de saison. Photo : monpetitmarche.ch

Début de la saison des orages

Avec l'installation de conditions estivales, la saison des orages est lancée dans la région alpine. De la même façon qu'il existe plusieurs variétés d'asperges ou de fraises, il existe également différents types d'orages.

Dans ce blog, nous nous intéressons plus spécifiquement aux orages typiques des chaudes journées d'été, les fameux orages dits "de chaleur". Ces orages se développent généralement sur place et restent sur place, raison pour laquelle nous les qualifions de "stationnaires", par opposition à ceux qui se déplacent, parfois sur de longues distances et qui sont qualifiés sans surprise de "mobiles" ou encore de "dynamiques".

Les orages stationnaires naissent du fait d'une configuration propice localement et impactent les conditions météorologiques à l'endroit où ils se sont développés.

La situation de ce week-end est intéressante pour illustrer les différences entre ces 2 types de développements orageux car elle réunit les ingrédients de l'instabilité nécessaire au développement d'averses ou d'orages :

  • à caractère plutôt stationnaire et très isolé samedi au Sud des Alpes ;
  • devenant plus mobiles et généralisés dimanche après-midi dans la plupart des régions de montagne, Jura compris.
Affichage aggrandi: Nuages bourgeonnants qui laissent présager d'averses voire d'orages, capturés depuis Bellinzona ce samedi vers 14h.
Nuages bourgeonnants qui laissent présager d'averses voire d'orages, capturés depuis Bellinzona ce samedi vers 14h.
Source : Observations Météo - App @MétéoSuisse

Situation samedi

Faisons un rapide point sur la situation générale de ce samedi à l'aide de la carte de la situation générale ci-dessous sur laquelle sont tracées les isobares (lignes d'égale pression atmosphérique, en traitillés noirs) et les fronts (en couleurs). Cette carte, disponible sur notre App ou notre site internet, accompagnée d'un texte descriptif de la situation générale, est un excellent point de départ pour une prévision.

Affichage aggrandi: Carte de la situation générale en surface présentant les lignes isobares (traitillés noirs), les centres d'actions (H pour haute pression, B pour basse pression) et les fronts (en couleurs), valide samedi 14 mai à 14h locales.
Carte de la situation générale en surface présentant les lignes isobares (traitillés noirs), les centres d'actions (H pour haute pression, B pour basse pression) et les fronts (en couleurs), valide samedi 14 mai à 14h locales.
Source : MétéoSuisse

Les cumulus, témoins d'une instabilité

Un centre de pression relativement élevée s'étire jusque sur la Suisse et nous protège de toute perturbation. C'est donc une évolution diurne qui prévaut ce samedi, avec des développements de cumulus sur les reliefs suite à l'échauffement important du sol en cours de journée, comme on peut en observer sur l'image tirée de la webcam de Savoleyres ci-dessous. Lorsque l'instabilité de l'atmosphère est très marquée, ces cumulus peuvent grandir et se développer de façon importante sur la verticale pour donner des averses voire des orages.

Sur la photo ci-dessous, les cumulus semblent tendre à se développer vers le haut (allure en colonne verticale), mais ils "plafonnent" en altitude au niveau d'une couche plus stable qui les empêche de grandir, dite couche "d'inversion". Fait remarquable : ces cumulus se forment sur place -préférentiellement sur les versants ensoleillés- et disparaissent au même endroit, sans dérive notable. Cette observation nous indique déjà que le vent est très faible en altitude. Si développement d'averses ou d'orages il y avait, ils seraient donc très probablement stationnaires. Cumulus de la région, pour la région!

Affichage aggrandi:

Masse d'air plus instable au Sud

Prenons donc un peu de recul en regardant l'animation radar des précipitations en temps réel à l'aide du site internet ou de l'App MétéoSuisse, similaire à l'animation présentée ci-dessous des échos radar mesurés de 11h30 à 13h30 ce samedi. On s'aperçoit qu'au Sud, des échos correspondant à des averses se sont déjà formés.

Cela témoigne d'une instabilité plus marquée au Sud, ce que l'on peut aussi déduire -avec un peu d'entraînement et d'expérience bien sûr- de l'observation directe du ciel avec des développements de cumulus plus importants.

Sur l'animation des échos radar mesurés, on constate que les signaux qui apparaissent au Sud des Alpes sont quasi-stationnaires, animés d'un léger mouvement vers le sud. toutefois, ces averses étant relativement de courte durée, elles se déchargent sur la région où elles ont pris naissance. Cumulus de la région, averse pour la région... Un juste retour des choses : l'humidité prélevée à la région par la formation du cumulus (par condensation de la vapeur d'eau transportée vers le haut au sein des courant ascendants d'air chaud) est retournée à la région sous forme de précipitation. Un véritable cycle de l'eau à petite échelle, dont les mécanismes physiques sont les mêmes que ceux qui opèrent à l'échelle de la Terre.

Faible vent en altitude

Finalement, pourquoi ces développements de cumulus et ces averses sont-ils stationnaires? C'est simplement parce que le vent d'altitude est très faible et n'entraîne donc pas les nuages qui restent quasiment fixes au-dessus de la zone sur laquelle ils se sont développés. Sur la carte du vent d'altitude (5500 m) ci-dessous, on constate que sur les Alpes suisses le flux de secteur nord-ouest est lent, avec des vitesses moyennes de l'ordre de 20 à 30 km/h...!

Affichage aggrandi: Vent prévu à 5500 m d'altitude à 15UTC (17h locales) samedi 14 mai 2022 par le modèle COSMO-1 ctrl.
Vent prévu à 5500 m d'altitude à 15UTC (17h locales) samedi 14 mai 2022 par le modèle COSMO-1 ctrl.
Source : COSMO-1 ctrl @MétéoSuisse

Orages stationnaires VS mobiles

Pourquoi est-il important de savoir si l'on à affaire à des averses/orages plutôt stationnaires ou mobiles ? C'est parce que les conséquences sur le temps et les dangers associés sont très différents et les comportements à adopter également !

Il est donc bon d'avoir en tête que les orages stationnaires sont généralement :

  • Locaux
  • Immobiles
  • Durée de vie plutôt courte (30 min à 1h)
  • Dangereux par les forts cumuls pluviométriques engendrés.

Tandis que les orages dynamiques sont plutôt :

  • Etendus
  • Mobiles et même rapides dans certains cas (et peuvent balayer de grandes distances, traverser la Suisse!)
  • A durée de vie plus longue (jusqu'à plusieurs heures)
  • Dangereux par les fortes rafales associées, la grêle et une activité électrique plus ou moins intense.

Aperçu de l'évolution dimanche

Justement pour demain, à la faveur du transit d'une petite dépression sur l'ouest de la France (zone marquée par un "T" sur la carte de surface ci-dessous), l'instabilité sera plus marquée sur les 2 versants des Alpes et en particulier en direction de l'ouest (proche de la basse pression).

Affichage aggrandi: Carte de la situation générale en surface présentant les lignes isobares (traits noirs), les centres d'actions (H pour haute pression, T pour basse pression, Tief auf Deutsch) et les fronts (en couleurs), prévue pour dimanche 15 mai à 14h locales.
Carte de la situation générale en surface présentant les lignes isobares (traits noirs), les centres d'actions (H pour haute pression, T pour basse pression, Tief auf Deutsch) et les fronts (en couleurs), prévue pour dimanche 15 mai à 14h locales.
Source : DWD

Dans le même temps, en altitude, le flux pivotera au sud-ouest et se renforcera, ce qui devrait avoir des conséquences sur le devenir des éventuels averses et orages qui se développeront.

Affichage aggrandi:

A la clé, comme on le constate sur l'animation ci-dessous, des développements orageux plus importants à partir des reliefs qui pourront être entraînés vers le nord, notamment sur le Plateau. Leur trajectoire générale est prévisible grâce à l'animation des échos radar prévus sur l'App ou notre site internet.

Conséquence pratique pour le terrain : on peut donc déjà anticiper qu'une averse/un orage qui se développe au sud-ouest de notre position (autrement dit au vent de notre position), pourrait se rapprocher de nous et nous atteindre. En revanche, comme dans toute évolution orageuse, l'emplacement et le timing exacts des foyers orageux ne sont pas prévisibles à l'avance, d'où la nécessité de suivre l'évolution en temps réel via l'observation du ciel et d'autres outils de nowcasting comme l'animation radar qui donne les pluies mesurées.

Dimanche, notre formule initiale "De la région, pour la région" ne sera plus vraiment valable, étant donné que l'humidité prélevée aux régions où se forment les nuages sera transportée et déchargée ailleurs sous forme d'averses...

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (5)

  1. Marie.D, 15.05.2022, 06:24

    Bonjour, et surtout merci pour ces explications sur les orages.
    Sur Montana en Valais, depuis quelques années, nous avons rarement des orages avec des pluies significatives.
    Pouvez.vous dire, si les pluies de printemps, vont revenir cette année ?
    Il est peut être déjà trop tard, les températures vont -elles s'installer en canicule durablement ?
    Est-il possible de faire des prévisions pour les semaines à venir, en particulier sur la pluie et les températures très élevées ?
    Merci beaucoup, et bon dimanche pour ceux qui travaillent à Meteo Suisse.

    Réponses

    Répondre à Marie.D

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 15.05.2022, 10:00

      Bonjour,
      Le printemps météorologique arrive à sa fin car le mois de juin signe le début de l'été météorologique.
      Comme précisé dans nos bulletins texte de prévision et visible également dans les météogrammes fournis sur notre App mobile, la semaine prochaine sera estivale et très chaude jusqu'à vendredi, avec toutefois par moments des orages isolés en montagne.
      En revanche pour ce week-end, il semble qu'un changement net de régime de temps se profile, avec une dégradation et un refroidissement, accompagné de précipitations.
      Pour l'heure, les prévisions mensuelles et saisonnières disponibles sur notre site internet (https://www.meteosuisse.admin.ch/home/meteo/previsions/prevision-mensuelle.html?filters=PP_CHW_week3) donnent pour la Suisse un temps plus chaud et plus sec que la norme de la période pour les 3 prochaines semaines.

  2. Claude Guignard, 14.05.2022, 17:46

    Pour la formation d'un orage stationnaire, comme vous l'avez décrit ci-dessus, il faut en principe en plus des conditions topographiques particulières, tels des sommets ou des massifs montagneux. Le Haut-Jura s'y prête particulièrement bien. Lorsque la situation le permet il ne s'y passe pas en été de jour sans un orage. Dès 16 h à Genève, Nyon le soleil disparaît derrière les enclumes qui 09se forment sur les plus gros cumulus. A la vallée de Joux il est fréquent qu'il tonne puis pleuve, souvent un peu mais aussi parfois de grosses quantités juste sur place. Un peu plus bas en direction de la plaine, tout reste xec et ensoleillé .Je l'ai connu à maintes reprises.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 15.05.2022, 09:55

      Bonjour,
      Des orages stationnaires peuvent également s'observer en régions de plaine, comme par exemple en France. La topographie joue évidemment un grand rôle, mais n'est pas nécessaire pour générer ces orages stationnaires.

  3. Alex, 14.05.2022, 15:59

    Merci pour cet article si intéressant! J’ai récemment eu la chance de suivre un cours de 3 jours au sujet de la météo, depuis j’adore essayer de faire des prévisions « de la région, pour la région »! Avec les outils de Météosuisse que nous avons à disposition, c’est un très bon exercice et jeu (mais pas d’enfant, quand même!).

    Réponses

    Répondre à Alex

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension