Contenu

Quelle est la qualité des prévisions aéronautiques ?

28 avril 2022, 4 Commentaire(s)
Thèmes: Portrait

Mise à jour de mars 2022. Dans le domaine de la météorologie aéronautique, la vérification des prévisions est un élément important du système de gestion de la qualité. Ce n'est qu'en connaissant la qualité des prévisions que l'on peut les utiliser correctement et les améliorer. Dans cet article de la série, l'accent est mis sur la qualité des prévisions météorologiques aéronautiques.

Aéroport de Zurich. Image : MétéoSuisse.
Aéroport de Zurich. Image : MétéoSuisse.

Le TAF

Pour qu'un pilote puisse décoller, il a besoin d'informations détaillées sur la météo, à savoir sur son aéroport de départ, sur l'espace aérien en cours de route, sur son aéroport de destination et sur les éventuels aéroports de dégagement.

Pour tous les aéroports commerciaux, il existe dans le monde entier des prévisions météorologiques d'aéroport, établies selon le même standard. Ces "Terminal Aerodrome Forecasts" (ou TAF en abrégé) fournissent sous une forme codée les informations météorologiques importantes pour les pilotes pour les prochaines heures. Le TAF contient des informations sur le vent, la visibilité, la nébulosité et les phénomènes météorologiques tels que la pluie, la neige ou le brouillard et, en partie, la température.

Affichage aggrandi: Fig. 1 : Exemple de TAF (Terminal Aerodrome Forecast)
Fig. 1 : Exemple de TAF (Terminal Aerodrome Forecast)

La forme et le contenu de ces prévisions sont définis par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). Pour les aéroports internationaux suisses, MétéoSuisse est responsable, en tant que fournisseur national de météo aéronautique, de rédiger des TAF. En conséquence, les météorologues aéronautiques des centres météorologiques de Zurich et de Genève les établissent, les diffusent et les surveillent 24h/24 et 365 jours par an.

Les TAF sont non seulement importants pour la sécurité du trafic aérien dans les aéroports, mais ils contribuent également à maintenir et à augmenter l'efficacité du trafic aérien. Dans ce contexte, il est clair que les TAF et leur qualité sont un élément important pour la performance globale du système de transport aérien. C'est la raison pour laquelle ils sont vérifiés.

La vérification des TAF

MétéoSuisse vérifie et surveille donc en permanence la qualité de ses TAF. Dans le cadre de MetAlliance - et donc en association avec différents services européens de météorologie aéronautique - elle a participé au développement d'un système de vérification reconnu et soutenu au niveau international. Depuis 2008, les TAF suisses sont vérifiés selon ce schéma.

L’état météorologique prévu dans le TAF pour une période donnée est comparé à l’observation correspondante (METAR) à l'aéroport. Une particularité des TAF est que l'on ne prévoit pas une valeur unique pour un paramètre à un moment donné, mais une plage de valeurs auxquelles on peut s'attendre. C'est pourquoi deux états sont vérifiés pour chaque paramètre à chaque moment : la valeur observée la plus élevée est utilisée pour évaluer la valeur prévue la plus élevée, et la valeur observée la plus faible est utilisée pour évaluer la valeur prévue la plus faible.

Affichage aggrandi: Fig. 2 : Elaboration de TAF dans le centre de prévision et de météorologie aéronautique de MétéoSuisse, à l’aéroport de Zurich.
Fig. 2 : Elaboration de TAF dans le centre de prévision et de météorologie aéronautique de MétéoSuisse, à l’aéroport de Zurich.
Image : MétéoSuisse

Les résultats

Les évaluations sont utilisées à différentes fins. D'une part, il est possible de produire des analyses détaillées de la qualité des prévisions pour des grandeurs spécifiques aux différents aérodromes. Il est ainsi possible d'identifier les points forts, les points faibles ou encore les erreurs systématiques des prévisions. Ces connaissances peuvent ensuite être utilisées pour optimiser le processus de prévision, en développant par exemple des outils de prévision de manière ciblée et en mettant l'accent sur ces points dans la formation initiale et continue des météorologues.

D'autre part, la vérification fournit des indicateurs de performance pour la surveillance continue de la qualité des prévisions, comme par exemple la mesure de la qualité du TAF présentée ci-dessous. On regroupe en une seule valeur les résultats de vérification de paramètres comme direction du vent, vitesse du vent, force des rafales, visibilité, temps et nébulosité pour les aéroports nationaux de Zurich et Genève, que l’on calcule tous les six mois.

Affichage aggrandi: Fig 3 : Evolution de la qualité des TAF depuis 2016.
Fig 3 : Evolution de la qualité des TAF depuis 2016.

En raison de la variabilité générale du temps et de sa prévisibilité variable, les résultats de la mesure de la qualité varient également. En théorie, les valeurs peuvent se situer entre 0 et 1, les résultats de 0,8 ou plus étant considérés comme bons. Depuis le début du recensement, les valeurs annuelles se situent chaque année entre 0,83 et 0,90.

Affichage aggrandi: Fig. 4 : Atterrissage dans le brouillard à l’aéroport de Zurich.
Fig. 4 : Atterrissage dans le brouillard à l’aéroport de Zurich.
Image: D. Buck
MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (4)

  1. Serge Reymond, 02.05.2022, 23:39

    En cas d'incertitude est-ce que le rédacteur du TAF a tendance à pencher vers le pire scénario, comme annoncer une couche nuageuse ou si elle a une probabilité de 50% de se former , ou annoncer couvert si il y a peu de trous possibles?

    Réponses

    Répondre à Serge Reymond

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 03.05.2022, 13:35

      Bonjour, en cas d'incertitude, nous avons recours aux probabilités (PROB30, PROB40). L'idée n'est pas de pencher vers le pire scenario, mais d'indiquer clairement l'incertitude, lorsqu'elle est présente.

  2. Sebastien Volet, 28.04.2022, 20:19

    Et quand n'est t'il des prévisions pour le vol à voile et le vol libre ?

    Réponses

    Répondre à Sebastien Volet

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 29.04.2022, 12:12

      Bonjour, il n'y a pas de vérifications systématiques faites pour ces prévisions. La raison principale est qu'elles ne sont pas codées comme les TAF. Une vérification objective serait donc nettement plus complexe.