Contenu

Fortes pluies ces prochains jours

6 juillet 2021, 13 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Comme évoqué dans le blog de dimanche, plusieurs épisodes pluvio-orageux sont attendus jusqu’à jeudi avec à la clé de forts cumuls de précipitations allant de 60 à 120 mm pour les régions les plus touchées entre aujourd’hui midi et jeudi dans la nuit. Le premier de cet épisode a commencé aujourd’hui et nous a conduit à émettre un avis de niveau 3. Le deuxième épisode se produira entre mercredi fin de journée jusque dans la nuit de jeudi à vendredi. Un préavis de niveau 3 a été émis pour ce deuxième épisode qui touchera vraisemblablement surtout le Haut-Valais et les Alpes centrales. Nous présentons dans ce blog les prévisions pour ces épisodes d’intenses précipitations.

Avis de MétéoSuisse pour mercredi 07 juillet 2021.
Avis de MétéoSuisse pour mercredi 07 juillet 2021.

Situation synoptique

Commençons par analyser la situation météorologique à large échelle pour comprendre qu’est ce qui nous vaut ces intenses précipitations. La Figure 1 montre qu’une dépression d’altitude située mardi sur les îles britanniques engendre un fort courant humide du sud-ouest (barbules de vent) sur la région alpine. Cette humidité provient dans un premier temps de l’atlantique et est transportée depuis le flanc occidental du talweg. Dans un deuxième temps, le talweg se creuse mercredi et engendre un courant de plus en plus sud sur les Alpes amenant de l’humidité également depuis la méditerranée. Cela est propice à d’intenses précipitations sur la crête sud des Alpes qui peuvent déborder en Haut-Valais et dans les Alpes centrales.

Cumul de précipitations

La Figure 2 montre que les précipitations touchent d’abord le Jura et l’ouest lémanique, puis le reste du plateau romand et le Chablais. Cette chronologie et distribution sont assez typiques des précipitations par courant de sud-ouest. Le cumul total reste stable mercredi après-midi, indiquant une accalmie, avant d’augmenter fortement mercredi soir, en particulier en Valais. Les régions les plus touchées par ce deuxième épisode sont le Haut-Valais et les Alpes centrales. Notez que même si des cumuls maximaux de plus de 250 mm sur 66 heures sont visibles sur l’animation, cela représente un scénario du modèles COSMO-2E parmi 21 autres, que nous analysons dans le prochain paragraphe.

Différents scénarios possibles

Pour quantifier l’incertitude des prévisions météorologiques, nous faisons tourner nos modèles plusieurs fois en modifiant légèrement les conditions initiales et les paramétrisations physiques : c’est la base de la prévision d’ensemble. Cela nous donne une vision des différents scénarios possibles que nous appelons « membres » du modèle. La Figure 3 montre le cumul de précipitations jusqu’à vendredi des 21 membres du modèle COSMO-2E. On voit que tous donnent d’importants cumuls de précipitations, mais les régions concernées varient entre les membres. Environ 7 membres donnent les cumuls les plus importants sur le Haut-Valais et les Alpes centrales. De notre expérience ces situations pluvieuses dans un courant du sud sont propices à d’intenses précipitations dans ces régions, c’est pourquoi nous jugeons que ce scénario est le plus probable et nous a mené à émettre un préavis de niveau trois entre mercredi après-midi et la nuit de jeudi. Notez que les maximums sur 72 h varient localement entre 100 et 250 mm pour ces régions, mais que les quantités sur le deuxième épisode seront plutôt autour de 60 à maximum 120 mm. Ce préavis sera très probablement transformé demain en avis. Les régions et quantités seront affinées avec les dernières prévisions et il n’est pas exclu à ce stade que certaines régions puissent passer en niveau 4.

Affichage aggrandi: Figure 3 : cumul des précipitations sur 72 h (entre mardi 06:00 et vendredi 06:00 UTC) des 21 membres du modèles COSMO-2E, run du 06 juillet à 06:00 UTC.
Figure 3 : cumul des précipitations sur 72 h (entre mardi 06:00 et vendredi 06:00 UTC) des 21 membres du modèles COSMO-2E, run du 06 juillet à 06:00 UTC.
MétéoSuisse

Quid du Tessin ?

La configuration synoptique évoquée plus haut est typique pour des précipitations intenses au sud des Alpes. Cependant, comme présenté plus haut, le Tessin semble seulement marginalement concerné, en tout cas selon le modèle COSMO-2E. Par contre si on regarde le cumul de précipitation du modèle IFS (Figure 4), on voit que le Tessin ressort aussi comme une des régions les plus concernées par ces intenses précipitations, ce qui correspond bien avec la situation synoptique. La situation sera re-évaluée demain pour voir si le Tessin devrait être inclus dans l’avis pour l’évènement de mercredi à jeudi.

En conclusion, ces épisodes d’intenses précipitations sont à surveiller de près car ils surviennent après de nombreux évènements pluvio-orageux. Les sols sont donc déjà saturés et par conséquent les nouvelles pluies pourraient engendrer des crues.

Affichage aggrandi: Figure 4 : cumul de précipitation sur 72 h entre mardi 06:00 et vendredi 06:00 UTC du modèle IFS, run du 06 juillet à 06:00 UTC.
Figure 4 : cumul de précipitation sur 72 h entre mardi 06:00 et vendredi 06:00 UTC du modèle IFS, run du 06 juillet à 06:00 UTC.
MétéoSuisse

Commentaires (13)

  1. François Bocherens, 07.07.2021, 13:53

    Un mois de juillet qui ne commence pas sous les meilleurs auspices, malgré des prévisions saisonnières assez optimistes. A ce sujet, je viens de lire quelque chose qui m'a stupéfié sur le site de la RTS : https://www.rts.ch/info/suisse/12331104-elise-buckle-en-suisse-le-climat-se-rechauffe-plus-vite-quailleurs-dans-le-monde.html est assez surprenant... L'affirmation selon laquelle "début mai, MétéoSuisse annonçait un été caniculaire comparable à 2003, avec une probabilité de 80%" me semble totalement mensongère. Je n'ai pas souvenir que vous ayez émis une telle hypothèse et ce raccourci plus que douteux de la part d'un service public mériterait une réaction de votre part ! C'est avec de genre de "fake news" que la crédibilité des scientifiques en prend un coup.

    1. MétéoSuisse, 07.07.2021, 15:06

      Bonjour, les perspective saisonnières calculées par le centre européen de prévision (ECMWF) le 1er avril dernier donnait effectivement une probabilité de 80 % que les mois de mai, juin et juillet soient au-dessus de la norme. Nous n'avons par contre jamais affirmé que l'été serait caniculaire et encore moins qu'il serait comparable à 2003. Une probabilité élevée d'être au-dessus de la norme n'est pas nécessairement synonyme de canicule, un été peu être chaud sans être caniculaire. Pour l'instant l'anomalie pour les mois de mai et juin est de +0,2 °C (donc dans la norme) et le mois de juillet est encore long. Notre page internet précise que "en dépit de progrès sensibles obtenus ces dernières années, la qualité et applicabilité des prévisions à long terme pour la Suisse reste limitée." La RTS semble avoir fait un raccourci un peu rapide entre ces prévisions saisonnières et un été caniculaire.

  2. SH, 07.07.2021, 12:58

    Et l'été plus chaud et plus sec prévue il y a trois mois commence quand??

  3. planete bleue, 07.07.2021, 11:58

    Bonjour meteo Suisse.
    Que la pluie tombe tous les jours du mois de Juillet sa me derange pas du tout j ai travailler longtemps dehors en temps que paysagiste j en n ai vu de la pluie et sa me pause aucun probleme. Il faut qu il pleuve enormement avant que la canicule du Canada nous arrive dessus au mois d Aout ou Septembre. Apres j en connais qui vont se plaindre parce que sois il fais trop chaud(canicule) ou sois y a pas d eau ect ect. Je regarde le ciel et je prie au près de notre pére Jesus Christ donne nous beaucoup d eau et des éclairs et a voir sa fonctionne. Donc si il pleut beaucoup comme ça c est de ma faute. Je plaisante.
    Merci pour votre travail ainsi le temps que vous prenez pour exlpiquer la meteo et ces caprices

  4. Raphaël Mutzner, 07.07.2021, 11:02

    Bonjour, en lien avec la situation synoptique, à quoi correspond la ligne jaune sur la carte de l'analyse des fronts apparaissant de l'angleterre à la Galice (carte du 06.07 14:06)? Merci!

    1. MétéoSuisse, 07.07.2021, 12:34

      Bonjour, il s'agit d'un front secondaire lié à l'axe du talweg,

  5. Serge Fernex, 06.07.2021, 23:19

    Bon....au moins pas trop de risque de sécheresse pour l'instant....!!

  6. Claude Guignard, 06.07.2021, 23:03

    La première vague de précipitations a passé sur la région genevoise en donnant jusque 23 h chez moi pas loin de 25 mm accompagnés de quelques coups de tonnerre. Il reste maintenant à voir la suite. Meteosuisse annonce une poursuite des pluies mais les prévisions radar qui, c'est vrai, peuvent encore grandement évoluer, ne confirment pas vraiment ces propos. On apprécie quelques bonnes pluies en juillet mais tout de même pas presque chaque jour.

  7. Ric, 06.07.2021, 18:55

    Jusqu'à aujourd'hui, presque aucune journée estivale, et nous approchons déjà la moitié du mois de juillet - tout en ayant à l'esprit les records de froid en 2021, pourrons-nous dire que la Suisse aura une année sans été?

    1. MétéoSuisse, 07.07.2021, 10:02

      Bonjour, depuis le début de l'été météorologique (1er juin), il y a par exemple eu 25 journées estivales (température maximale supérieure à 25 °C) à Sion, 22 à Genève, 17 à Payerne et 14 à Neuchâtel. L'été est encore long, le temps pourrait rester plutôt perturbé et relativement frais jusqu'à mi-juillet, au-delà aucune tendance claire ne se dessine.

  8. Pascal_fr_39, 06.07.2021, 17:43

    Coïncidence remarquable, il y a 25 ans jours pour jours, une séquence pluvio orageuse tres abondante avait concerné le Jura en ce début juillet 1996. J'avais pour ma part relevé 39 mm le 5, puis 70 le 7 lors d'un épisode qui se rapprochait de celui d'aujourd'hui. Les passionnés de cyclisme se souviendront que la neige avait empêcher de passer les cols de l'Iseran et du Galibier le 8 juillet, une première décade de juillet automnale il y a 1/4 de siècle.

  9. la blague à tabac henri daisse, 06.07.2021, 17:41

    Bonjour, avez vous des pronostics pour les journées de dimanche lundi et mardi ? Merci

    1. MétéoSuisse, 07.07.2021, 09:51

      Bonjour, l'évolution est encore incertaine, mais comme écrit dans notre bulletin, la journée de dimanche pourrait être assez ensoleillée et sèche alors que les journées de lundi et mardi seraient plus instables avec une risque d'averses ou d'orages.