Contenu

Lacs en crue en juillet

30 juillet 2021, 24 Commentaire(s)
Thèmes: Climat

Après des mois de mai et juin pluvieux, de grandes quantités de pluie et de la grêle sont de nouveau tombées dans la première moitié de juillet. Vers la mi-juillet, plusieurs rivières et lacs ont connu des crues et des inondations. Ce n'est que vers la dernière décade du mois de juillet qu'il y a eu quelques jours de temps estival ensoleillé dans toute la Suisse. Le mois de juillet s'est terminé sur une note humide, avec de fortes précipitations et des inondations au Tessin et en Suisse centrale. Au Nord des Alpes, ce mois a été l'un des 5 plus pluvieux depuis le début des mesures. La température moyenne en Suisse en juillet a été proche de 14 °C, soit 0,3 °C au-dessous de la norme 1981-2010. Au Sud des Alpes, elle a été autour de la normale.

De fortes précipitations continues ont entraîné la crue de plusieurs lacs. Photo : Daniel Gerstgrasser
De fortes précipitations continues ont entraîné la crue de plusieurs lacs. Photo : Daniel Gerstgrasser

Fréquentes précipitations, orages et grêle en juillet 2021

Juillet 2021 a été exceptionnellement humide. Le mois a été caractérisé par la persistance d’un flux entraînant de l’air humide et instable. Des orages ont régulièrement éclaté avec de fortes précipitations, de la grêle et de fortes rafales de vent qui ont provoqué passablement de dégâts. A l'exception du Sud des Grisons, les précipitations totales dans toute la Suisse ont dépassé la norme 1981-2010 de 80 %. De nombreux sites de mesures ont nettement battu des records de précipitations pour un mois de juillet. Comme en juin déjà, des orages de grêle ont traversé une grande partie de la Suisse. Le mois de juillet a connu 8 jours de grêle dans toute la Suisse, certains endroits au Tessin ayant même été touchés par la grêle à plus de 4 reprises.

Affichage aggrandi: Figure 1. Somme des précipitations (à gauche) et jours de grêle (à droite) en juillet 2021. Les précipitations ont souvent dépassé l’équivalent de 180 % de la norme 1981-2010. Une grande partie de la Suisse a été touchée par la grêle. Données préliminaires jusqu’au 29 juillet 2021.
Figure 1. Somme des précipitations (à gauche) et jours de grêle (à droite) en juillet 2021. Les précipitations ont souvent dépassé l’équivalent de 180 % de la norme 1981-2010. Une grande partie de la Suisse a été touchée par la grêle. Données préliminaires jusqu’au 29 juillet 2021.

Persistance d’un temps frais et pluvieux

Du 1er au 17 juillet, le temps en Suisse a été dominé par des conditions dépressionnaires. Des courants principalement frais et humides en provenance de l'Atlantique ont entraînés plusieurs zones d’averses et d’orages qui ont traversé la Suisse. Les précipitations ont été particulièrement fortes du 12 au 16 juillet, provoquées par une goutte froide sur l'Europe occidentale qui ne s'est déplacée que lentement vers le sud-est.

Les importantes précipitations de cette première quinzaine de juillet ont permis d'enregistrer localement le mois de juillet le plus humide ou l'un des plus humides depuis le début des mesures, notamment en Suisse centrale.

Dans l'air maritime frais, la température moyenne journalière du 1er au 17 juillet a été le plus souvent inférieure à la norme 1981-2010 des deux côtés des Alpes. Au Nord des Alpes, les températures maximales sont restées inférieure à 20 °C pendant plusieurs jours ou n'ont été que légèrement supérieures à cette valeur. Au Sud des Alpes, les températures maximales ont généralement atteint 26 à 29 °C du 1er au 12 juillet. Elles ont été inférieures à 25 °C du 13 au 16 juillet.

Orages violents avec inondations au Sud

Le 7 et surtout le 8 juillet, de puissants orages ont apporté de grandes quantités de pluie et aussi des grêlons dévastateurs au Sud des Alpes. Les plus grandes quantités de pluie sont tombées entre la partie centrale du Val Maggia, la partie supérieure du Val Verzasca et la partie centrale de la Léventine. Par exemple, 126 mm ont été mesurés à la station de Faido en 24 heures. La grande quantité d'eau a inondé l'autoroute du Gothard et, localement, la boue et les débris transportés par l'eau ont traversé les zones habitées. La grêle a causé de gros dégâts à l'agriculture. Au niveau régional, il y a eu des pertes totales dans les vignes et chez les maraîchers. Les grêlons qui sont tombés au Tessin le 8 juillet ont mesuré jusqu'à 4-5 cm. Selon la nouvelle climatologie de la grêle de MétéoSuisse, de tels gros grêlons se produisent en moyenne tous les 10 à 20 ans.  

Violent orage sur Zurich et fortes pluies au Sud

Dans la nuit du 12 au 13 juillet, une supercellule orageuse a traversé la Suisse depuis la France, à l’avant d’un front froid actif venant de l'ouest. L'orage a été particulièrement violent sur la ville de Zurich. Les rafales, localement supérieures à 100 km/h, ont déraciné ou cassé de nombreux arbres. Les arbres abattus par la tempête ont causé des dommages importants aux voitures, aux bâtiments et aux lignes aériennes des transports publics.

En plus des rafales, l’orage a également apporté de la grêle et d'énormes quantités d'eau en quelques minutes. En l'espace de 10 minutes, 31,1 mm de pluie sont tombés à Waldegg, à la périphérie de la ville, et 27,2 mm à Zurich-Affoltern. Pour le site de mesures de Zurich-Affoltern, il s'agit du deuxième total le plus élevé sur 10 minutes de la série de mesures disponibles depuis 40 ans. Ce n'est qu'en mai 1988 qu'il est tombé plus de précipitations en 10 minutes, avec 30,3 mm. Les 31,1 mm enregistrés à Waldegg figurent parmi les dix cumuls sur 10 minutes les plus importants au Nord des Alpes.

Le record suisse de précipitations en 10 minutes a été enregistré en juin 2018 à Lausanne avec 41,0 mm. Au Sud des Alpes, ce record est de 37,3 mm mesuré en juillet 2019 à Soglio, dans le val Bregaglia.

Au Sud des Alpes, de fortes précipitations ont également été enregistrées le 13 juillet, notamment entre Locarno et le Val Maggia. A la station de Robiei, dans la partie supérieure du Val Maggia, 157,7 mm de pluie ont été mesurés en 12 heures, soit la quantité la plus élevée depuis le début des mesures il y a 30 ans. Un total de 210 mm a été mesuré sur deux jours. Les orages ont également produit de fortes rafales, comme à Lugano, où le vent a atteint 90 km/h, et à l'aéroport de Locarno, où une rafale de 92,2 km/h a causé d'importants dégâts.

Crues au Nord des Alpes

Au cours de la première quinzaine de juillet, les précipitations totales ont atteint des valeurs élevées dans les bassins versants des principaux cours d'eau du Nord des Alpes. Sur les sites de mesure d'Andermatt (vallée de la Reuss), de Braunwald (vallée de la Linth), de Sedrun (vallée du Rhin) et de l’hospice du Grimsel (vallée de l'Aar), les quantités tombées ont constitué un record pour la première quinzaine de juillet depuis le début des mesures (Figure 3). Avec les précipitations de la dernière semaine de juillet, il s’agit également de précipitations record sur l’ensemble d’un mois de juillet.

Les grandes quantités de pluies sont tombées en deux fois en l'espace de dix jours à partir du 6 juillet. Dans ce court laps de temps, Andermatt et Sedrun ont reçu plus du double, et l'hospice du Grimsel un peu moins du double de la somme moyenne de juillet. A Braunwald, la somme a été nettement supérieure à celui d'un mois de juillet normal.

Ces importantes quantités de pluie en un court laps de temps sont tombées sur un système hydrologique déjà saturé. Les mois de mai et juin, avec une activité pluvieuse soutenue, ont apporté en partie des cumuls de précipitations nettement supérieurs à la moyenne dans de grandes régions de la Suisse. En outre, la fonte des neiges a été importante en haute-montagne en raison d’un mois de juin très chaud. Avec les importantes précipitations supplémentaires de juillet, plusieurs lacs et rivières du Nord des Alpes ont finalement connu des crues.

Une semaine estivale et ensoleillée

Du 17 au 23 juillet, une zone de haute pression s'est étendue des îles Britanniques à l'Europe centrale. Un temps estival s’est d’abord installé en Suisse romande, en Valais et au Tessin, et à partir du 19 juillet également en Suisse orientale. Toutefois, des averses et des orages localisés ont continué à se produire au cours de cette période.

Au Sud des Alpes, la température maximale a dépassé les 30 °C dès le 17 juillet grâce au foehn du nord. Des nuits tropicales ont été enregistrées dans certaines stations. Au Nord des Alpes, des journées estivales avec des températures de 25 °C ou plus ont été enregistrées à partir du 18 juillet, mais le seuil de la journée tropicale (30 °C ou plus) a été à peine atteint, à part quelques exceptions locales (Buchs, Aigle).

Encore de fortes précipitations à la fin du mois

A partir du 24 juillet, le temps a de nouveau été dominé par les basses pressions. Le flux de sud-ouest a de nouveau apporté de l'air humide et instable dans la région alpine. En conséquence, des orages de grêle et de fortes précipitations se sont à nouveau produits entre le 24 et le 28 juillet. Une grande partie de la Suisse romande et de l'Arc jurassien ont été touchées, ainsi que la Suisse centrale et orientale et le Tessin. Les grêlons ont atteint une taille qui ne sont attendues que tous les 20 à 50 ans. En plus de la grêle, des pluies très intenses sont tombées dans certaines régions, avec par exemple 26 mm en 10 minutes à Wolhusen (station de mesure du canton de Lucerne). Aux stations de Morbio Superiore et Coldrerio, dans le Sud du Tessin, 357 mm et 351 mm de précipitations ont été mesurés en 3 jours jusqu'au 28.07, une quantité qui est attendue moins fréquemment que tous les 100 ans. En lien avec les orages, de fortes rafales ont également été mesurées, avec par exemple 78 km/h à Einsiedeln (SZ) et même 93 km/h à Oberägeri (ZG).

Figure 4. Vue depuis le train sur la plaine de la Linth avec un tapis blanc de grêle et des champs inondés le 25 juillet 2021. Photos : C. Schwierz.
Figure 4. Vue depuis le train sur la plaine de la Linth avec un tapis blanc de grêle et des champs inondés le 25 juillet 2021. Photos : C. Schwierz.

Maturité des fruits des sureaux rouges

En été, les fruits des arbres et des arbustes sauvages mûrissent. Les baies mûres du sureau rouge ont pu être observées depuis la fin du mois de juin. En juillet, les baies rouges ont été observées jusqu'à 1200 m d'altitude. Ces dates peuvent être classées comme "normales". La maturité des fruits du sorbier des oiseleurs se produit normalement en août et septembre. Contrairement à l'année dernière, où les baies du sorbier des oiseleurs sont déjà apparues en juillet de manière très précoces, elles n'ont pratiquement pas été observées jusqu'à présent cette année.

Le sureau noir a fleuri début juillet à des altitudes supérieures à 1000 m, à peu près conformément à la période de comparaison 1981-2010. Aux altitudes plus élevées du Plateau et dans les Préalpes, les tilleuls à petites et à grandes feuilles ont fleuri quelques jours plus tard en juillet qu'en moyenne.

L'épilobe à feuilles étroites fleurit depuis la mi-juin. Le 22 juillet, par exemple, il a fleuri à Davos, à 1560 m d'altitude. Sa floraison est observée depuis 1996, et la date de floraison en 2021 correspond à la moyenne à long terme.

Affichage aggrandi: 
Figure 5.  Dans les Alpes, les prairies sont en pleine floraison, comme à Gental, à 1900 m, avec une vue sur le Tällistock. Ici, les marguerites, les anthyllides vulnéraires et l’orchis moucheron, entre autres, sont en fleurs. 
Photo : Regula Gehrig.
Figure 5. Dans les Alpes, les prairies sont en pleine floraison, comme à Gental, à 1900 m, avec une vue sur le Tällistock. Ici, les marguerites, les anthyllides vulnéraires et l’orchis moucheron, entre autres, sont en fleurs. Photo : Regula Gehrig.

Le bulletin définitif de juillet 2021 sera disponible à partir du 11 août dans la rubrique bulletins climatologiques.  

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (24)

  1. Agnès, 04.08.2021, 19:32

    Bonjour !

    Je souhaiterais vous poser une question qui vous paraîtra probablement triviale, mais je ne comprends pas que la température moyenne pour juillet ne soit que de 14 degrés... Il me semble au contraire que le thermomètre n'est que rarement descendu au dessous de cette barre...quelque chose m'échappe. Pouvez-vous m'en dire plus?
    Merci d'avance !

    Réponses

    Répondre à Agnès

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 04.08.2021, 19:42

      Bonjour,
      Il s’agit d’une température moyennée sur l’ensemble de la Suisse, incluant aussi bien les régions de plaine que de montagne. Sur le Bassin lémanique, la température moyenne en juillet 2021 a été de l’ordre de 19,5 °C (environ 15 °C pour les températures minimales et environ 24 °C pour les températures maximales).
      Vous trouverez plus d’informations sur la température moyenne suisse en cliquant sur le lien suivant (lien cliquable depuis le site internet de MétéoSuisse, pas depuis l’App) : https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/le-climat-suisse-en-detail/temperature-moyenne-suisse.html

  2. Dzodzet, 03.08.2021, 21:05

    Excellente info, sauf qu'à 940m (Jura) mon sureau rouge n'a pas produit une seule baie: 2 fois du gel assez fort et ensuite la grêle !

    Réponses

    Répondre à Dzodzet

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. Michèle, 03.08.2021, 11:58

    Bonjour et bravo pour vos explications toujours très compréhensibles. Y a-t-il quelque part une statistique des jours et des nuits caniculaires ?

    Réponses

    Répondre à Michèle

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 03.08.2021, 12:20

      Bonjour,
      Sur notre site internet, il existe des statistiques mise à jour une fois par année pour une sélection d’indicateurs climatiques, comme les journées tropicales (30 °C ou plus) ou les nuits tropicales (20 °C ou plus). https://www.meteosuisse.admin.ch/home/climat/le-climat-suisse-en-detail/indicateurs-de-climat.html (lien à cliquer depuis le site internet, pas depuis l’App). En juillet 2021, la majorité des stations au Nord des Alpes n’ont pas connu de journées tropicales. Au Sud des Alpes, il y a eu jusqu’à 6 journées tropicales à Biasca, Magadino et Stabio. Il y a eu 5 nuits tropicales à Lugano, 4 à Locarno, 1 au Bouveret, à Vevey, à Biasca, à Magadino, à Cevio, aucune ailleurs.

  4. yves, 03.08.2021, 06:39

    Bonjour et merci pour votre blog très informatif. Pouvez-vous différencier les températures moyennes entre la journée et la nuit? Voire, entre la plaine et la montagne? Je ne sais pas si cela est possible, mais cela pourrait peut-être expliquer le différentiel entre le "froid ressenti" par la population et la faible variance de 0.3° par rapport aux normes 1980-2010.
    Excellente journée!

    Réponses

    Répondre à yves

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 03.08.2021, 07:50

      Bonjour,
      En juillet 2021, la température en juillet 2021 a connu un écart à la norme 1981-2010 de -0,6 °C en plaine et de -0,1 °C en montagne, au-dessus de 1000 m. Pour les températures minimales, l’écart à la norme a été de +0,5 °C à Genève. Pour les températures maximales, l’écart à la norme a été de -1,7 °C à Genève. En raison de l’importante couverture nuageuse, les températures sont restées assez douces la nuit. En revanche, elles ont été plus fraîches la journée.

  5. Ric, 01.08.2021, 20:14

    Il est toujours interessant de voir que, s'agissant d'un des mois de juillet les plus froids de l'histoire récente (comme cela a été le cas pendant la majeure partie de l'année en 2021), il n'y a absolument aucun graphique le montrant par rapport à d'autres années, ou affichant l'un de ces titres "très froid", de la même manière que ce qu'on voit chaque fois qu'un mois plus chaud est mentionné. Pourquoi?

    Réponses

    Répondre à Ric

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 02.08.2021, 09:22

      Bonjour, ce blog étant consacré aux crues, nous nous sommes concentrés sur le bilan des précipitations et non pas celui de la température. De plus, la qualification "très froid" pour un mois qui est 0,3 °C en dessous de la norme est un peu excessif. A noter que juillet 2014 (-0,9 °C par rapport à la norme 1981-2010) et surtout juillet 2011 (-2,1 °C par rapport à la norme 1981-2010) ont été nettement plus frais que juillet 2021.

  6. Alex, 01.08.2021, 08:59

    À Genève la norme en juillet est de 26 degrés. Je pense qu’on était largement en dessous avec les nombres de jours où il faisait même pas 20 et quasi aucun jour caniculaire, pas juste 0.3 en dessous de la normale?

    Réponses

    Répondre à Alex

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.08.2021, 12:23

      Bonjour,
      A Genève la température moyenne en juillet selon la norme 1981 - 2010 est de 20,2 °C. La température moyenne sur ce mois de juillet 2021 a été de 19,6 °C, soit 0,6 °C en-dessous de la norme 1981 - 2010 pour le mois.

  7. François Bocherens, 31.07.2021, 21:45

    A la fin de l’article, il y a une petite coquille. Vous écrivez que le bulletin définitif de juin sera disponible à partir du 11 août, alors qu’il s’agit du bulletin de JUILLET.

    Réponses

    Répondre à François Bocherens

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.08.2021, 11:41

      Bonjour,
      Merci pour votre remarque. C'est corrigé.

  8. Emeric henri, 31.07.2021, 11:26

    Bonjour,
    Qu’en est-il de l’impact sur les glaciers cette année avec des fortes précipitations au printemps et un été frais et neigeux en montagne ?

    Réponses

    Répondre à Emeric henri

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 31.07.2021, 12:05

      Bonjour,
      Les conditions plutôt fraîches de ce printemps et cet été avec des précipitations à répétition ont probablement limité la fonte saisonnière des glaciers, avec un manteau neigeux plus étendu et épais que les normes sur une bonne partie des Alpes (cf cartes de l'enneigement du SLF). En revanche, nous n'avons pas de mesures actuelles de l'état des glaciers. Vous pouvez suivre l'évolution des glaciers suisses (longueur, masse) sur GLAMOS : https://www.glamos.ch/fr/mapviewer#/B52%2F20.

  9. PATRICK, 31.07.2021, 09:22

    Bonjour, merci pour toutes ses informations ; mais je voudrais savoir à quelle altitude se situait la limite pluie-neige ? et quelles quantités ?

    Réponses

    Répondre à PATRICK

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 31.07.2021, 10:16

      Bonjour,
      Avec les masses d'air relativement fraîches qui ont concerné la Suisse ce mois de juillet, la limite pluie-neige a fluctué entre 2200 et 3400 m d'altitude, s'abaissant très temporairement au passage de fronts froids vers 2000 m. Les quantités de neige fraîche mesurées sont disponibles dans les valeurs mesurées sur le site du SLF : https://www.slf.ch/fr/bulletin-davalanches-et-situation-nivologique/valeurs-mesurees.html

  10. JM, 31.07.2021, 00:26

    Un grand merci pour toutes ces explications. Si la Suisse devait enregistrer des normes équivalentes à celles de ce mois de juillet, pourrait-on parler d'été pourri ?

    Réponses

    Répondre à JM

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 31.07.2021, 10:03

      Bonjour,
      Comme le montre la carte des précipitations du mois de juillet 2021 présentée en début de blog, les quantités mesurées sur la Suisse ont souvent dépassé 180% de la norme 1981-2010 pour le mois de juillet.
      La notion d'été "pourri" est totalement subjective et relative au type d'activité qui vous intéresse.

  11. Claude Guignard, 30.07.2021, 18:23

    Il est un peu surprenant que les lacs du Sud des Alpes, et en particulier le lac Majeur, n'aient pas débordé notablement. Il en va de même pour le Bodensee. Pour les lacs du pied du Jura il s'agit des eaux de l'Aar qui s'y sont déversées. On n'ose imaginer les inondations si la première correction des eaux du Jura n'avait pas assaini le cours de l'Aar. Par contre le niveau élevé du lac de Neuchâtel ne semble pas avoir reflue vers la plaine de l'Orbe.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  12. Padoue, 30.07.2021, 14:14

    Bonjour, J'ai du mal à comprendre le premier paragraphe ....

    Mais bravo quand même pour tous vos articles super intéressants !

    Réponses

    Répondre à Padoue

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 30.07.2021, 14:29

      Bonjour, merci de votre message. Pour quelle partie du premier paragraphe avez-vous besoin d'une explication ?

  13. Fabien, 30.07.2021, 14:08

    Merci pour votre article très instructif. Une partie de celui-ci n’a pas été traduite et est en allemand.

    Réponses

    Répondre à Fabien

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 30.07.2021, 14:28

      Bonjour. Merci de votre remarque. Nous avons corrigé cela.