Contenu

Violents orages attendus cet après-midi 20 juin

20 juin 2021, 16 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

Une situation orageuse particulièrement active est attendue cet après-midi 20 juin, combinant une grande instabilité de l'atmosphère à un environnement très dynamique en altitude. Voyons cela plus en détails...

Une grande instabilité

L'instabilité de l'atmosphère est la condition sine qua non de toute activité orageuse. Qu'entend-on par "instabilité" ? Il s'agit de la capacité qu'aura une parcelle d'air dotée d'un mouvement vertical initial à entretenir spontanément ce mouvement (et le plus souvent à l'accélérer) par dégagement de chaleur latente liée à la condensation de son humidité et donc à la production de précipitations. Ce mouvement vertical se matérialise par le nuage d'orage typique : le cumulonimbus. 

Affichage aggrandi: Cumulonimbus au-dessus des Pays-Bas. Le nuage matérialise la trajectoire de la parcelle d'air ascendante. Les courants verticaux à l'intérieur de l'orage peuvent dépasser 100 km/h.
Cumulonimbus au-dessus des Pays-Bas. Le nuage matérialise la trajectoire de la parcelle d'air ascendante. Les courants verticaux à l'intérieur de l'orage peuvent dépasser 100 km/h.
Source : Wikimedia

Les ingrédients nécessaires à l'instabilité sont les suivants : 

- une forte baisse des températures avec l'altitude dans les couches basses et moyennes de l'atmosphère (de l'ordre de 1 °C pour 100 m).

- une grande humidité de l'air à basse altitude, qui servira de carburant pour la production de pluie, et donc le dégagement de chaleur latente. 

- de l'air suffisamment froid à haute altitude pour ne pas s'oppser au mouvement de la parcelle ascendante. 

Toutes ces conditions sont réunies ce dimanche, et peuvent être résumées par un radiosondage, c'est à dire une coupe verticale de l'atmosphère appliquée sur un diagramme appelé "émagramme". 

Le radiosondage réalisé depuis Payerne à 00 UTC la nuit dernière montre de manière très claire cette grande instabilité. Un point de rosée compris entre 16 et 20 °C, une forte décroissance de la température entre 2000 et 3500 m, l'absence d'air chaud et sec en altitude. La zone rouge est appelée le CAPE et représente l'énergie disponible pour la convection ; elle  est proportionnelle à la différence de température entre la parcelle ascendante (température de déclenchement de 29 °C) et son environnement tel que relevé par le radiosondage. 

Affichage aggrandi: Radiosondage effectué à Payerne le 20 à 00 UTC. Explications dans le texte.
Radiosondage effectué à Payerne le 20 à 00 UTC. Explications dans le texte.
Source : NinJo@MeteoSuisse

Un environnement très dynamique

L'instabilité de l'atmosphère est une condition nécessaire mais pas suffisante pour générer des orages violents. Ces derniers nécessitent également une dynamique atmosphérique importante pour entretenir la convection durant plusieurs heures, l'organiser en ligne de grain ou en supercellulles, voire pour augmenter encore l'instabilité de la masse d'air par un soulèvement à grande échelle. 

On mesure la dynamique atmosphérique à l'aide de certains paramètres bien précis, en particulier : 

- le cisaillement du vent : il s'agit de la variation de vitesse et de direction du vent avec l'altitude. Un fort cisaillement de la vitesse du vent sera très favorable à l'organisation des cellules orageuses en lignes de grains. Un fort cisaillement directionnel favorisera la formation de supercellules, voire de tornades.

- Configuration du flux atmosphérique de haute altitude, en particulier la présence de jet-stream et une configuration cylonique du courant (advection de vorticité). Ce mécanisme est appelé le "forçage". 

Là encore, une bonne partie de ces ingrédents sont présents ce dimanche. 

Affichage aggrandi: Cisaillement du vent entre le sol et 500 hPa (environ 5500 m). La vitesse passe de presque rien proche du sol à 60 kt (environ 110 km/h) à 5500 m ; cet environnement est favorable à la formation de ligne de grain de longue durée.
Cisaillement du vent entre le sol et 500 hPa (environ 5500 m). La vitesse passe de presque rien proche du sol à 60 kt (environ 110 km/h) à 5500 m ; cet environnement est favorable à la formation de ligne de grain de longue durée.
Source : NinJo@MétéoSuisse

Le phasage

Pour que des orages violents se produisent, instabilité et dynamisme sont nécessaires, mais pour autant qu'ils se conjugent. La convergence de ces deux éléments essentiels est appelée le "phasage". Si ce phasage semble acquis pour la première vague orageuse attendue dans l'après-midi, il se pourrait que l'instabilité de l'atmosphère ne soit plus aussi importante à l'arrivée de la deuxième zone de forçage en soirée ; les orages de ce soir pourraient donc être moins violents. 

La ligne de grain attendue cet après-midi sera probablement accompagnée d'un nuage tout à fait typique : l'arcus. Il s'agit d'une sorte d'énorme mâchoire en arc de cercle  précédant de très peu les précipitations et les fortes rafales. Cet arcus marque la frontière entre l'air froid expulsé par l'orage et l'air chaud qui y est aspiré. Une photo d'un arcus ouvre cet article ; elle a été réalisée par notre collaborateur Dean Gill.

Dans le contexte de cet après-midi, les principaux dangers seront : 

- de très violentes rafales, comprises entre 90 et 120 km/h voire davantage.

- d'abondantes précipitations, avec des cumuls possibles de l'ordre de 15 à 25 mm en 10 minutes.

- de la grêle, peut-être de taille respectable (plusieurs centimètres de diamètres).

Une vidéo expliquant les principaux dangers liés aux orages et les moyens de s'en prémunir est disponible ici  en fin d'article.

Commentaires (16)

  1. NicolasG, 21.06.2021, 07:40

    Bonjour
    J ai reçu hier un message d alerte annonçant un orage venant du nord. Sur l animation radar nous étions dans un flux de sud-ouest. Les nuages que j ai vu semblaient venir de l est.
    Comment s expliquent ces différences? Je doute qu'il puisse y avoir une erreur
    Merci

    1. MétéoSuisse, 21.06.2021, 14:44

      Bonjour, pour quelle région avez-vous reçu l'alerte?

  2. Fabien, 20.06.2021, 22:40

    Bonjour,
    Il ne me semble pas que la photo d'ouverture soit celle d'un arcus mais plutôt du mesocyclone d'une supercellule coupé par le courant descendant arrière (rear flanking downdraft), lui donnant la forme caractéristique du fer à cheval (horseshoe shape). Dans cette configuration, il semblerait bien qu'un nuage mur (wallcloud) et son "inflow tail" soient apparents au nord du fer à cheval comme attendu.
    L'orage qui a traversé la gruyère semblait quand même avoir des caractéristiques supercellulaires, vous avez des statistiques concernant les nombre de supercellule enregistrées chaque année en Suisse ?
    Merci pour votre réponse,
    Fabien

    1. MétéoSuisse, 21.06.2021, 15:36

      Bonjour,
      Oui, il s'agit bien d'une supercellule (tornadique) avec le RFD et sa fente claire (clear slot) qui s'enroule autour du mésocyclone. Cette supercellule a provoqué de gros dégâts, causés à la fois par une tornade mais aussi par les puissantes rafales de RFD qui ont dépassé les 150 km/h.

  3. Céline, 20.06.2021, 20:18

    Bonjour,

    Il y avait ces deux derniers jours une importante concentration de poussières fines au- dessus de nos régions (poussière du Sarah?).

    Comment explique-t- on que suite aux orages et grandes quantités d'eau que nous avons eus cette fin de dimanche, il est toujours relevé d'importantes concentrations de PM10 et quelles n'aient pas été "lavées "?
    Merci encore pour vos blogs et réponse.

    1. MétéoSuisse, 21.06.2021, 14:42

      Bonjour, les orages de dimanche ont permis de laver l'air masse d'air et de réduire les concentrations de particules fines.

  4. Waser, 20.06.2021, 18:30

    Cet orage a été accompagné d'un roulement de tambour qui a duré pendant plus de 20 mn
    Du jamais entendu! Quel est ce phénomène???
    Merci Nadine Waser

    1. MétéoSuisse, 21.06.2021, 14:40

      Bonjour, cela est probablement le résultat d'impacts de foudre fréquents qui se succèdent rapidement.

  5. incroyable, 20.06.2021, 17:02

    Bonjour, petite histoire, aujourd hui, à l'avant de ces violents orages, l'air était extrêmement lourd. Vers 14 heures, je me dis, je vais me défouler à la piscine couverte de Bourg Saint Pierre, arrivé vers 14h30 au parking, un peu de vent de sud. Je regarde l'animation radar sur votre application, je vois arriver des orages carabinés pour 15 heures, vers 14h50 ça s'assombrit, puis vers 15h00, le tonnerre gronde sans discontinuer, pendent près de 10 minutes sans mentir, les éclairs étaient visibles chaque 10 secondes, toujours avec ce tonnerre continue et bruyant, décidant de sortir de ma voiture pour aller nager dans cette fameuse piscine, il pleuvait peu, je vois la porte d'entrée ouverte, puis bof, je vais me changer, ( 3 minutes ) je vois depuis les vitres un temps, avec des vents de sud de 80 km heures avec une pluie diluvienne, j ai eu le reflex de dire à la gérante de fermer la porte pour ne pas avoir 15 centimètre dans le corridor, et les escaliers🤣. Vers une autre porte fermée elle, on voyait dégouliner de l'eau de partout mais ouf, ça été résolu un 2 temps 3 mouvements. L'orage à été très bref, 15h15 c était fini. J ai entendu christophe Salamin de météosuisse au 12h30. Degrés 4 c est même pas une fois par année, j espère que personne n'est allé faire des cabanes ( orny chanrion etc ) . Incroyable la tornade en france, visible sur le 20h00 de france 2 hier soir.

  6. Hugues, 20.06.2021, 16:30

    Bonjour,

    j'aimerais juste vous informer d'un problème avec la visualisation des précipitations. Vous avez rajouté l'option de visualiser les éclairs détectés, c'est bien, mais quand je veux les enlever, même si j'enlève la sélection en bas de l'image, les éclairs restent figés en place, c'est assez gênant. J'ai le problème sur Android et Mac, Chrome et Brave browser. Il serait bien aussi de garder en mémoire les préférences, pour ne pas avoir à changer ce paramètre à chaque fois. Un grand merci pour votre travail !

    1. MétéoSuisse, 23.06.2021, 01:52

      Bonjour, merci pour votre commentaire. Nous n'avons pas remarqué ce problème, mais nous allons le signaler aux responsables web et application.

  7. Virgile Woringer, 20.06.2021, 16:11

    A Lausanne on n’a quasiment rien eu. Jolis discours, et images quelques dizaines de minutes avant l’évènement, qui annonçaient de forts orages, mais décevants ! Il faudra resusciter Mme So,eil !

  8. David Robin, 20.06.2021, 15:50

    Journée très décevante dans le Chablais pour la chasse aux orages. A peine 10minutes de pluie, seulement des éclairs intranuageux. Encore une fois la région Genève et Lavaux ont été largement arrosées. Les montagnes ont-elles cassées le potentiel explosif de cette journée pourtant prometteuse ?

  9. Claude Guignard, 20.06.2021, 14:14

    Vandoeuvres 14:00 Excellentes explications. Mise en garde de l'arrivée d'un violent orage à 13:00 sur la RTS. Je reconnais que sur la base des prévisions radar c'était tout à fait fondé. Et la Nature a voulu montrer que, en fin de compte, c'est elle qui commande. Le violent orage qui s'approchait de Genève avec un ciel chargé et un roulement continu de tonnerre a dévié vers l'est et s'est totalement dissous pour, peut-être, se reconstituer plus loin. Résultat : orage annoncé et pas venu. P.uie : même pas 1 mm. En matière d'orage je suis souvent sceptique mais là..., et pourtant j'aurais aussi dû l'être. Il est démontré une fois de plus que ces phénomènes sont totalement imprévisibles.

  10. Benji, 20.06.2021, 13:40

    Assez désorganisé sur Genève actuellement, cellule classique qui se scinde en deux avec une partie sur le Jura et une autre sur les Alpes. Pas de structure organisée.

  11. Hersperger, 20.06.2021, 11:54

    Magnifique photo