Contenu

Impacts de foudre : maintenant également visibles avec l’App et sur le site web de MétéoSuisse

9 juin 2021, 12 Commentaire(s)

Avec l’arrivée de la saison estivale, les orages deviendront plus fréquents. Nous pourrons à nouveau assister à un des phénomènes météorologiques les plus spectaculaires, mais aussi les plus dangereux, à savoir les éclairs. Dès maintenant vous pouvez visualiser les éclairs en temps réel dans toute la Suisse aussi bien avec l’App que sur le site web de MétéoSuisse.

Eclairs à Zoug. Photo: Urs Graf
Eclairs à Zoug. Photo: Urs Graf
Urs Graf

Au cas où vous vous trouveriez dehors et que sur l’animation de l’application les éclairs se rapprocheraient de plus en plus…il serait alors sage de chercher un abri, même si vous n’avez pas encore entendu de tonnerre !

La localisation des éclairs

Un éclair n’est pas uniquement visible à l’œil nu, mais il émet aussi un large spectre d’ondes électromagnétiques. Une partie des ondes émises (correspondant, en gros, aux basses fréquences radio) peut se propager sans être perturbée sur des centaines de kilomètres.

Affichage aggrandi: Figure 1: Pour accéder à la visualisation des éclairs dans l’application, il faut sélectionner Animation->Précipitations et foudre. Ensuite, sélectionner le bouton rond avec l’icône d’un éclair, comme indiqué par la flèche rouge sur l’image. Cette dernière illustre l’orage du 01 juin 2021 dans la région genevoise.
Figure 1: Pour accéder à la visualisation des éclairs dans l’application, il faut sélectionner Animation->Précipitations et foudre. Ensuite, sélectionner le bouton rond avec l’icône d’un éclair, comme indiqué par la flèche rouge sur l’image. Cette dernière illustre l’orage du 01 juin 2021 dans la région genevoise.
Affichage aggrandi: Figure 3: Les éclairs sont visualisés à l’intérieur d’une surface rectangulaire qui s’étend un peu au-delà des frontières de la Suisse. Tous les éclairs détectés dans le même intervalle de 5 min. viennent représentés dans la même image.
Figure 3: Les éclairs sont visualisés à l’intérieur d’une surface rectangulaire qui s’étend un peu au-delà des frontières de la Suisse. Tous les éclairs détectés dans le même intervalle de 5 min. viennent représentés dans la même image.

L'une des méthodes les plus efficaces pour mesurer la foudre est donc l'installation d'un réseau d'antennes capables de capter les signaux de la foudre à ces basses fréquences. MétéoSuisse ne dispose pas d'une telle infrastructure, mais se base sur le réseau de mesure de la société française Météorage, qui exploite une centaine d'antennes dans toute l'Europe.

Comment les nuages se chargent-ils en électricité ?...c’est comme frotter un ballon gonflable

Les éclairs sont des décharges électriques qui se produisent à l’intérieur d’un nuage d’orage se chargeant suffisamment en électricité statique. Dans le fond, le mécanisme est celui que nous avons tous expérimenté une fois, en frottant un ballon sur la manche de son pullover et observé que, si on l'approchait des cheveux, ceux-ci étaient attirés par le ballon et se dressaient sur la tête. Durant la friction entre ballon et pullover, des charges électriques sont transférées du pull au ballon, générant ainsi un champ électrostatique.

À l’intérieur d’un nuage d’orage on assiste à un phénomène similaire : les cristaux de glace les plus légers sont soulevés par les courants ascendant qui règnent dans le nuage, alors que les plus lourds auront plutôt tendance à tomber. Dans ce circuit de montées et de descentes, les divers types de particules de glace et d’eau surfondue (inférieure à 0 °C) s’entrechoquent et s’échangent des charges électriques. Ainsi, de vastes zones internes du nuage se chargent en électricité statique. Lorsque le champ électrostatique devient suffisamment intense, les charges accumulées arrivent, pour ainsi dire, à se frayer un chemin à travers l’air et à se décharger dans le nuage même ou vers un nuage proche (générant ainsi des éclairs intra nuages, ce qui constitue environ le 90% des cas) ou encore en direction du sol (éclairs nuages-sol).

Affichage aggrandi: Figure 4: Le frottement d’une particule de glace, en présence d’eau surfondue à une température inférieure à 0°C, conduit à l’électrification d’un nuage d’orage. Il y a ainsi la formation de zones avec des charges positives ou négatives. Source : université de l’Arizona
Figure 4: Le frottement d’une particule de glace, en présence d’eau surfondue à une température inférieure à 0°C, conduit à l’électrification d’un nuage d’orage. Il y a ainsi la formation de zones avec des charges positives ou négatives. Source : université de l’Arizona

En principe, si l’on réussissait à charger suffisamment un ballon (sans le faire exploser !), il serait possible de générer une petite décharge électrique. Nous autres à MétéoSuisse avons essayé, malheureusement sans résultat ! Une expérience un peu plus sérieuse est possible grâce à un générateur Van de Graaff. Dans ce cas, le ballon est remplacé par un objet métallique, typiquement une sphère. L’accumulation de charges électriques est rendue possible par une courroie en mouvement. En approchant un petit objet métallique du générateur chargé, le champ électrique devient si intense que les charges accumulées se déchargent du générateur vers l’objet métallique à travers l’air. Il se produit ainsi une sorte d’éclair en miniature.

Les orages : fascination, dangers, information sur les alertes et conseils de comportement.

Les orages sont fascinants et dangereux en même temps. Quels risques font-ils courir ? Comment sont-ils alertés et comment peut-on s’en protéger ? Cette vidéo apporte des éléments de réponses.

Informations complémentaires :

Commentaires (12)

  1. Olivier, 17.06.2021, 23:18

    Merci pour cet ajout utile.
    Cependant j'avoue lui préférer des sites comme Blitzortung, qui sont plus discriminants.
    De plus, Blitzortung permet de voir ou de montrer à une classe qu'il y a à peu près toujours un orage quelque part dans le monde, mais évidemment on sort du champ d'usage normal de MeteoSuisse! ;)
    Belle soirée
    Olivier

    Réponses

    Répondre à Olivier

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Casper, 10.06.2021, 18:53

    Bonjour,
    Dans l’application mobile, lorsque le risque d’orage (l’éclair jaune ) est affiché avec un nuage blanc et un soleil jaune, cela est très difficile à voir par rapport à un simple nuage blanc sur un soleil. Serait-il possible de changer la couleur de l’éclair pour trancher afin de rendre le symbole plus lisible?
    Merci beaucoup par avance

    Réponses

    Répondre à Casper

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 11.06.2021, 09:12

      Cette fonctionnalité venant d'être installée, il ne sera pas possible de la modifier dans une proche avenir. L'équipe s'occupant de l'App est informée de votre requête.

    2. Casper, 11.06.2021, 10:20

      Il s’agit du symbole qui est dans les prévisions par communes et par jour, pas de la nouvelle fonctionnalité. Merci d’avoir pris cette remarque en compte.

  3. Galster, 10.06.2021, 18:06

    Bonjour ! Merci pour votre travail ^^ !
    J'aurais une question. Si on s'abrite dans une voiture et que la foudre tombe dessus. Que risque t-on et quelles précautions doit on prendre, à quoi devont nous faire attention avant d'en sortir ?

    Réponses

    Répondre à Galster

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 11.06.2021, 08:56

      La voiture fera office de cage de faraday, à savoir qu'elle se chargera en électricité car les pneus l'isolent du sol. Pour décharger la voiture, il ne faut pas, qu'en sortant du véhicule, vous fassiez un pont entre la carrosserie et le sol, car le courant accumulé dans la carrosserie se déchargerait d'un coup par votre entremise. Dans un cas comme vous le décrivez, il y a deux solutions : 1. vous sautez hors de la voiture sans toucher simultanément le véhicule et le sol. 2 vous avez une pièce métallique dans la voiture que vous placerez entre le sol et votre carrosserie, mais sans que vous touchiez la pièce métallique au moment ou le contact s'établit entre sol et voiture. Autre possibilité: vous procurer dans un magasin d'accessoires auto une tresse métallique à installer sous le véhicule pour que celui-ci reste constamment en contact avec le sol et se décharge en continu.

  4. Strebel Marco, 10.06.2021, 08:41

    Merci infiniment pour cet article qui est fort intéressant ainsi que tous les précédents vous faites un travail de vulgarisation important pour ceux qui comme moi sommes des néophytes.

    Réponses

    Répondre à Strebel Marco

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  5. Meylan Valentin, 09.06.2021, 20:54

    C'est une super amélioration. Mais ce serait plus visible avec des petits points ou des petites croix.

    Réponses

    Répondre à Meylan Valentin

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  6. Maria, 09.06.2021, 17:34

    Merci beaucoup pour ces éclaircissements ! Moi qui adore le orages, je vais suivre ces indications avec précisions.

    Réponses

    Répondre à Maria

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  7. planete bleue, 09.06.2021, 11:40

    Bonjour

    Grace a votre nouveau systeme pour la foudre sa nous aides encore milles fois mieux ma femme et moi on c est ou aller pour capturer la foudre milles merci a vous pour votre travail et le temps que vous prenez pour nous expliquez

    Réponses

    Répondre à planete bleue

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  8. David Robin, 09.06.2021, 11:39

    Un grand merci pour l'évolution de l'application. La visualisation des impacts de foudre combinée avec le radar de précipitations apporte un plus pour le positionnement lors de mes chasses aux orages en Suisse. Notamment lors du dernier épisode orageux du vendredi 4 juin sur le Chablais. Envisagez-vous de publier des clichés d'orage pris par des amateurs sur votre compte Instagram ?

    Réponses

    Répondre à David Robin

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 10.06.2021, 08:49

      Bonjour, même si le compte Instagram de MétéoSuisse existe déjà, il n'est pas encore actif (mais cela devrait être le cas d'ici quelques mois). Nous pourrons probablement partager des photos d'orages à partir d'autres comptes Instagram ou alors des photos envoyées via le formulaire de contact sur notre site internet.