Contenu

Un nouveau concept d’alertes canicule pour la Suisse

31 mai 2021, 14 Commentaire(s)
Thèmes: Service

Les températures estivales nous incitent à exercer des activités de plein air. Toutefois, lorsque ces températures deviennent trop élevées, l’incitation se mute en réticence et tout devient plus « lourd ». MétéoSuisse alerte la population de l’imminence d’une période de canicule, cette dernière étant un danger naturel à ne pas sous-estimer. À partir du 1er juin 2021, MétéoSuisse introduit un nouveau concept d’alerte canicule que nous vous présentons dans ce blog.

Source:  pixabay.com
Source: pixabay.com

Chaud, mais pas trop…

Nous l’attendions avec impatience depuis l’hiver passé et voilà que, finalement, les journées s’allongent et que l’été se met en route. Nous commençons à apprécier les premières douceurs d’un après-midi au bord d’un lac, d’une virée à vélo, voire d’une grillade entre amis ou d’une terrasse de restaurant. En été, les journées chaudes et les nuits tièdes permettent de nombreuses activités de plein air, à condition qu’il fasse chaud, mais pas trop ! Des températures trop élevées ne nous font pas seulement transpirer. Les nuits peuvent très vite se transformer en cauchemar, une envie de sortir fond comme la glace que nous voulions manger et, bien vite, nous recherchons la fraîcheur d’un lieu tempéré. Ainsi, les journées estivales restent plaisantes seulement si les températures ne sont pas trop élevées.

Affichage aggrandi: Figure 1 : Les températures estivales nous incitent à exercer des activités de plein air. Source : Yente Van Eynde, unsplash.com
Figure 1 : Les températures estivales nous incitent à exercer des activités de plein air. Source : Yente Van Eynde, unsplash.com

La canicule, un danger à ne pas sous-estimer

Ces périodes, à ne pas sous-estimer, peuvent avoir des impacts sur la population, la nature et les infrastructures. Les étés extrêmes, comme l’été 2003, ont des conséquences négatives sur la santé humaine. Même de courtes périodes de canicule peuvent avoir de lourdes conséquences sur l’organisme humain et sur le système sanitaire. Le nombre de journées estivales et tropicales, ainsi que la fréquence et l’intensité des périodes caniculaires n’a cessé d’augmenter dans les derniers 30 ans, en raison du réchauffement global.

Depuis 2005, MétéoSuisse alerte la population et les autorités de l’imminence d’une période caniculaire. Ces alertes répondent à des besoins aussi bien qu’à des exigences de la population et des autorités. Leur but est d’informer suffisamment tôt toutes personnes ou institutions qui pourraient être concernées par l’impact d’une canicule. Les études menées par l'Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH) de Bâle, ont clairement démontrés l’efficacité des plans cantonaux à mettre en œuvre lors de canicules. Il est toutefois nécessaire d’appliquer ces plans à temps pour permettre une protection efficace de la santé et permettre ainsi de sauver des vies. Les alertes canicule, qui déclenchent la mise en œuvre de ces plans cantonaux, contribuent donc à une information en temps opportun afin que les préparatifs puissent être effectués suffisamment à l'avance.

Affichage aggrandi: Figure 2 : une protection efficace lors des périodes de canicule est possible. Source : Engin Akyurt, pexels.com
Figure 2 : une protection efficace lors des périodes de canicule est possible. Source : Engin Akyurt, pexels.com

Le nouveau concept d’alerte canicule

Dès le 1er juin 2021, MétéoSuisse adaptera son concept d’alerte canicule afin de tenir compte des recherches scientifiques de ces dernières années. Ces futures alertes seront émises en se basant sur la températures moyenne journalière (Tmean). Le précédent indice, l’Heat Index (HI) américain, utilisé de 2005 à 2020 est abandonné.

La température moyenne journalière est un indice robuste d'un point de vue météorologique, car elle ne dépend pas des pics de température spécifiques, mais considère plutôt la tendance de la température sur l'ensemble des 24 heures d'une journée. De cette manière, la température nocturne est aussi prise en compte. Cette température nocturne est particulièrement importante pour l’organisme humain. Si les nuits sont trop chaudes, le corps ne peut pas se refroidir suffisamment. Il ne peut pas récupérer du stress des températures diurnes et finit par supporter de moins en moins bien la contrainte thermique.

Affichage aggrandi: Figure 3 : À compter du 1er juin 2021, les alertes canicule pour la population et les autorités seront basées sur la valeur de la température moyenne journalière (Tmean). Il y aura trois niveaux d'alerte : niveau 2 (jaune), niveau 3 (orange) et niveau 4 (rouge). Si la température moyenne journalière est inférieure à 25 °C, aucune alerte n'est émise (vert). La durée en jours consécutifs est considérée comme une durée minimale. Par exemple : si pendant trois jours consécutifs dans une région, les températures moyennes journalières devraient être supérieures ou égales à 27 °C, une alerte rouge (niveau 4) sera émise.
Figure 3 : À compter du 1er juin 2021, les alertes canicule pour la population et les autorités seront basées sur la valeur de la température moyenne journalière (Tmean). Il y aura trois niveaux d'alerte : niveau 2 (jaune), niveau 3 (orange) et niveau 4 (rouge). Si la température moyenne journalière est inférieure à 25 °C, aucune alerte n'est émise (vert). La durée en jours consécutifs est considérée comme une durée minimale. Par exemple : si pendant trois jours consécutifs dans une région, les températures moyennes journalières devraient être supérieures ou égales à 27 °C, une alerte rouge (niveau 4) sera émise.

Le nouveau concept d'alerte canicule prévoit trois niveaux d'alerte et non plus deux comme actuellement. À partir du 1er juin 2021, un niveau 2 sera également introduit. En effet, même des vagues de chaleur courtes mais intenses peuvent avoir des effets néfastes sur la santé humaine. Les périodes caniculaires d'un ou deux jours, avec une température moyenne journalière d'au moins 25 °C, seront alertées avec un niveau 2. Une période de canicule d'au moins trois jours consécutifs est requise pour émettre des niveaux 3 et 4. C'est ce qu'on appelle une vague de chaleur. Les seuils sont uniformes pour l'ensemble de la Suisse, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de différences régionales. Les alertes canicule sont émises sur la base des régions d'alerte établies avec les autres offices fédéraux spécialisés dans les risques naturels.  En règle générale, les alertes canicule sont émises jusqu'à une altitude de 800 m au-dessus du niveau de la mer.

Comme pour les autres alertes, vous pouvez vous abonner gratuitement aux alertes canicule et les recevoir sous forme de messages push sur l'application de MétéoSuisse. Vous trouverez de plus amples informations sur la manière de vous abonner dans la vidéo suivante :

Vous pouvez vous protéger de la canicule. Des recommandations sur le comportement à adopter en cas de canicule sont disponibles sur notre site web ou celui des risques naturels.

Informations complémentaires:

Commentaires (14)

  1. Carlo Irvensky, 04.06.2021, 13:56

    Merci pour cette démonstration une fois de plus de l'inutilité des indices, qui servent ici uniquement à répandre la peur ou la crainte de la chaleur. 1) Une température moyenne n'a aucun sens: je peux avoir 0°C le matin et 50°C en milieu de nuit et la moyenne sera 25°C, alors que si j'ai eu 25°C toute la journée, la moyenne sera la même (c'est un exemple à visée didactique, pas une réalité pour no régions); mais du coup subir 50°C d'amplitude thermique pour le corps n'est pas la même chose qu'une température constante. 2) il est plus utile de livrer pour chaque journée la température maximale et celle minimale qui permettent de bien mieux appréhender les amplitudes subies. Ah la moyenne ! Descripteur central à l'origine de tant d'inepties...!

    Réponses

    Répondre à Carlo Irvensky

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 05.06.2021, 12:17

      Bonjour, la température moyenne a un sens pour la Suisse, vu que vos exemples extrêmes que n'existent pas. En utilisant la température moyenne, nous intégrons la température minimale au critère de décision pour les avis canicule, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent. Par exemple, une journée avec une température maximale de 30 °C et une minimale de 15 °C est plus supportable qu'avec une température minimale de 20 °C.

  2. Fabrice, 01.06.2021, 11:25

    Bonjour,
    Pourquoi l'humidité relative, qui était un facteur très important dans le déclenchement des alertes canicules précédemment, n'est plus un critère dans le nouveau système d'alertes ? L'humidité en combinaison avec la chaleur serait-elle moins impactante sur la santé que ce qu'on ne pensait ?

    Réponses

    Répondre à Fabrice

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.06.2021, 23:08

      Bonjour,
      On tient indirectement compte de l’humidité relative. Si l’humidité est élevée, la température minimale baisse peu et cela se répercutera également sur la température moyenne.

  3. Descombes Jean-Francois, 01.06.2021, 07:05

    Bonjour, c'est super, mais je n'ai pas trouvé comment m'abonner aux avis push pour recevoir les alertes. Merci d'avance et merci pour tous ces commentaires toujours intéressants.

    Réponses

    Répondre à Descombes Jean-Francois

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.06.2021, 23:14

      Bonjour,
      Si vous avez une localité favorite, il faut cliquer dessus. Tout en bas de la page, il y a un bouton intitulé « Paramètres des notifications Push ». En cliquant dessus, vous arrivez sur une page où vous pouvez définir les alertes que vous désirez recevoir. Pour la canicule, il est possible que seuls les degrés 3 et 4 figurent encore. Une mise à jour de l’App est en train d’arriver ces jours-ci avec la possibilité de recevoir les notifications Push à partir du degré 2.

  4. Titus, 31.05.2021, 23:29

    Alors ce serait chouette si on pouvait voir la Tmean dans les prévisions locales (lieux enregistrés)

    Réponses

    Répondre à Titus

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.06.2021, 01:09

      Bonjour, vous pouvez l'estimer à partir des températures minimales et maximales (en faisant une moyenne entre les deux valeurs).

  5. Guilhem, 31.05.2021, 17:33

    Merci pour ces clarifications.
    Mais pourquoi le système d'alerte canicule n'est t'il pas intégré dans votre système d'alerte de dangers qui compte 5 niveaux?
    Ca aurait fait sens pour la lisibilité de l'ensemble.

    Réponses

    Répondre à Guilhem

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.06.2021, 14:21

      Bonjour, théoriquement un avertissement de niveau 5 aurait pu être introduit. L'échelle nationale des risques naturels l'aurait permis. Cependant, étant donné qu'une alerte de niveau 5 aurait eu un impact important sur les cantons (impact sur les plans canicule des cantons), nous avons décidé de ne pas le faire.
      MétéoSuisse est engagé actuellement dans un vaste projet " Système d'alerte du futur ", qui vise à renouveler l'ensemble du système d'alerte de MétéoSuisse au cours des 4 à 5 prochaines années, tant d'un point de vue technique que conceptuel; un projet qui pourra avoir un impact sur les niveaux d'alertes.

  6. Karl, 31.05.2021, 17:29

    Cela voudrait dire que les seuils d'alerte autour des lacs pourront parfois être plus élevés qu'ailleurs, car la température moyenne journalière sera plus haute? Car ici à Sion, on crève de chaud entre 12h et 20h mais la nuit il fait frais alors qu'à Lausanne il fait moins chaud la journée mais la nuit, il y a parfois des minimas de 25° + l'humidité...

    Réponses

    Répondre à Karl

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.06.2021, 01:05

      Bonjour, c'est possible mais étant donné que la température maximale est souvent moins élevée à proximité des lacs qu'en Valais central, les températures moyennes sont donc souvent assez proches.

  7. Philippe, 31.05.2021, 13:26

    Merci pour vos éclairages. Je désirais savoir si l’effet « wind chill » est pris en compte dans les considérations de l’alerte canicule? Il semblerait que vous le mentionnez en hiver lors d’épisode de grand froid avec du vent.

    Réponses

    Répondre à Philippe

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 01.06.2021, 01:01

      Bonjour, l'effet du vent sur la température ressentie n'est pas pris en compte pour les avis canicule.