Contenu

Nuit glaciale

7 avril 2021, 20 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

La masse d'air arctique qui donnait au lac Léman des airs de fjords norvégiens va s'éloigner, poussée vers l'Est et la Russie. En effet, une crête de haute pression s'approche depuis l'Espagne, accompagnée demain jeudi d'un peu de vent d'ouest.

Source : webcam du Mont Pélerin (roundshot.com)
Source : webcam du Mont Pélerin (roundshot.com)

Une nuit glaciale

Ce mercredi, les dernières averses de neige et de grésil vont se produire sur la Suisse alémanique et le versant nord des Alpes, tandis que le ciel se dégage déjà sur le bassin lémanique. En soirée, les nuages vont progressivement se dissiper sur la plupart des régions, aboutissant à un ciel pratiquement limpide demain matin. Les conditions seront donc réunies pour que la baisse des températures soit très marquée cette nuit. On s'attend à des minima de -2 à -5°, et au niveau du sol, de -4 à -7°, voire plus bas localement. Etant donné l'état d'avancement de la végétation, un gel aussi marqué pourrait laisser des traces.

Il faudra attendre demain jeudi pour que la température remonte, aidée par un léger vent d'ouest, qui pourrait se lever en journée jusqu'en plaine. Les maxima seront toutefois encore timides, 10 à 14° au mieux. Cela devrait néanmoins permettre d'éviter une deuxième nuit aussi froide entre jeudi et vendredi.

Un gel qui pourrait faire de gros dégâts

Affichage aggrandi: Différents seuils de sensibilité au gel selon le stade de développement
Différents seuils de sensibilité au gel selon le stade de développement
Source : Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne

Plus le stade de végétation est avancé, plus la température fatale est élevée. Par exemple, les fleurs ouvertes de l'abricotier sont détruites par une température inférieure à -2°C, tandis que lorsque les fruits commencent à nouer, 0.5°C sont déjà dangereux.

Divers moyens de lutte

Affichage aggrandi: Bougies dans des seaux de paraffine en Valais
Bougies dans des seaux de paraffine en Valais
Photo : D. Ulrich

Les maraîchers, arboriculteurs et autres vignerons seront à pied d'oeuvre pour lutter contre un refoidissement qui pourrait être fatal à leurs cultures. Aspersion des arbres fruitiers ou de la vigne en continu (en gelant sur la plante, l'eau va dégager de la chaleur latente, qui permettra de ralentir le refroidissement, blog explicatif), bougies qui agiront comme de petits chauffages répartis dans les vergers, ventilateurs qui mélangeront l'air glacé près du sol avec l'air un peu moins froid à 2 mètres du sol, bâches pour les cultures au sol comme les fraisiers.. Tous les moyens seront bons. La nuit risque d'être longue. Une pensée pour eux.

Commentaires (20)

  1. Bruno, 11.04.2021, 22:49

    Bonjour!

    Comment expliquer qu'énormément de vignes ont gelé lors de la nuit où il a neigé? La moindre petite pointe verte a grillé.

    Ne dit on pas que la neige empêche le gel sur les végétaux qui ont déjà poussé en formant une sorte d isolation?

    Est-ce du au fort vent? Le matin lorsque la neige était encore sur le végétal aucun dégât mais lorsque la neige a disparu tout a gelé... Est-ce dû à la fonte de la neige qui a pris de l'énergie au végétal?

    Merci d'éclaircir ce mystère.

    Réponses

    Répondre à Bruno

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 12.04.2021, 14:15

      Bonjour, la masse d'air était très froide dans la nuit du 6 au 7 avril et les chutes de neige se sont donc produites par une température négative jusqu'en plaine. La petite couche de neige n'était pas suffisante pour protéger contre le gel surtout que la température des flocons de neige était sûrement aussi négative. La fonte de la neige a peut-être ensuite également accentué le gel comme vous le dites. Il faut aussi savoir que les plantes qui gèlent ne "grillent" pas instantanément et que cela devient visible seulement après quelques heures.

  2. romain, 08.04.2021, 14:43

    De nouvelles fortes chutes de neige attendu entre lundi et mardi?

    Réponses

    Répondre à romain

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 09.04.2021, 18:42

      Bonjour, il pourrait effectivement neiger jusque vers 500 à 800 m lundi/mardi, mais les quantités de précipitations et la limite des chutes de neige sont encore incertaines.

  3. Fjord, 08.04.2021, 13:18

    Quand vous parlez d'airs de fjords norvégiens pour le Léman, cela me fait penser au fait que sa couleur semble parfois plus turquoise ou foncée d'une journée à l'autre. Mis à part les variations de turbidité (sédiments, phytoplancton, particules en général) qui sont à l'origine des couleurs des étendues d'eau, est-ce qu'il y a une quelconque influence d'un point de vue météorologique qui expliquerait ces variations de couleur en si peu de temps (luminosité, masse d'air)?

    Réponses

    Répondre à Fjord

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 09.04.2021, 18:40

      Bonjour, les phytoplanctons ont effectivement une grande influence sur la couleur du lac, comme expliquer dans un article du 24 Heures de 2017 (https://bit.ly/39ZwrJL). Les conditions météorologiques influencent aussi la couleur du lac, cela dépend surtout de la couleur du ciel. Le lac n'aura pas la même teinte si le ciel est dégagé (bleu) ou nuageux (gris) par exemple. Le vent a aussi une influence en provoquant des vagues et en déplaçant les eaux de surface.

  4. Nicole Gabioud, 08.04.2021, 08:44

    Bonjour les framboisiers sont-ils plus résistants au gel? Nous sommes à 1100 mètres d'altitude et les pousses vertes font 2-3 cm.

    Réponses

    Répondre à Nicole Gabioud

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 09.04.2021, 18:29

      Bonjour, nous ne sommes pas spécialistes dans ce domaine et n'avons malheureusement la réponse. Il faudrait demander à un(e) jardinier(ière) ou un(e) biologiste.

  5. Jérémie, 07.04.2021, 20:18

    Avec ce froid qui vient du groenland peut on parler du vortex polairs qui a toucher le texas il y a plusieurs semaines en arrière?

    Réponses

    Répondre à Jérémie

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 08.04.2021, 16:02

      La terminologie "vortex polaire" est utilisée abusivement pour décrire la circulation atmosphérique dans la troposphère et expliquer le froid qui nous touche actuellement. Il n’y a pas de déferlement massif d'air polaire stratosphérique au niveau de la surface terrestre. Les fluctuations actuelles sont liées à de puissantes ondulations d'origine troposphérique (~0-12 km) et non stratosphérique (~12-50km).

  6. Claude Guignard, 07.04.2021, 18:22

    Le réchauffement climatique ne semble pas nous mettre à l'abri des gels printaniers. Il favorise l'avancement de la végétation mais les retours de froid sont eux tout aussi froids qu'avant parce qu'ils sont plus précoces de telle sorte que, globalement, les risques sont identiques. Je ne sais pas ce que vaut cette explication... Mais cette année le froid des derniers jours a été exceptionnel et pourrait aussi expliquer un gel .exceptionnel.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Ric, 08.04.2021, 10:21

      Quel "réchauffement climatique"?

    2. MétéoSuisse, 08.04.2021, 15:41

      @Ric. Il ne faut pas confondre météo et climat : avec le réchauffement climatique, des épisodes de froid extrêmes peuvent toujours se produire.

    3. Pascal_fr_39, 08.04.2021, 18:53

      Souvenons-nous de l'épisode du 4 mai 2019, le même scénario avec une masse d'air venue de la même région Arctique. Réchauffement ou pas, à 80° Nord, il fera encore très froid au début du printemps.

  7. Martine Jaques, 07.04.2021, 18:01

    Courage à nos amis arboriculteurs, maraîchers et viticulteurs pour cette nuit à venir, avec une lutte contre le gel qui vous paraîtra longue... On achètera volontiers notre kilo de fraises ou d’abricots, notre bouteille de vin ou notre salade un peu plus cher avec la mention «  a survécu à la nuit du 7-8 avril 2021 »!

    Réponses

    Répondre à Martine Jaques

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  8. moineau d'artois les suissesses du musette, 07.04.2021, 16:47

    Bonjour vous pourriez pas nous parler du redoux de jeudi a lundi ? On en a marre de ce froid,

    Réponses

    Répondre à moineau d'artois les suissesses du musette

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  9. Les jardins d'Alexandrie, 07.04.2021, 16:35

    L'année dernière tout les hêtres des Vosges au dessus de 900 mètres ont gelé...

    Réponses

    Répondre à Les jardins d'Alexandrie

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Bertrand Dorner, 08.04.2021, 15:31

      Oui, c'était remarquable, un coup de froid en mai, survenu le 11, jour du déconfinement français, et avec de la pluie, transformée en neige à basse altitude. Un complot, assurément :-). Il a fallu attendre juillet pour que les hêtres touchés par le coup de froid de mai 2020, alors qu'ils étaient tous en feuilles, jusqu'au sommet de la forêt vosgienne, fassent de nouvelles feuilles et reverdissent. Certaines années passées, il fallait attendre après le 15 mai pour que les hêtres vosgiens soient tous en feuilles

  10. Etienne, 07.04.2021, 16:15

    La neige a tenu au sol facilement même au bord du lac, de Lausanne à Montreux tout était blanc ce matin avec des températures entre -4° et -1° !

    Réponses

    Répondre à Etienne

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  11. Bally Claude Paysagiste, 07.04.2021, 15:11

    Merci pour ces informations complexes sur les conséquences du froid sur les fruitiers et la vigne en particulier. Pas pour plaindre les cultivateurs et ni par dépit . Mais par empathie et le lien de la terre. Courage à tous ceux qui vont encore lutter contre le gel annoncé.

    Réponses

    Répondre à Bally Claude Paysagiste

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension