Contenu

Comment le changement climatique affecte-t-il votre canton ?

16 novembre 2021, 7 Commentaire(s)
Thèmes: Climat

Comment le climat a-t-il changé dans votre canton ? Et à quoi pourrait-il ressembler à l'avenir ? Vous trouverez les réponses à ces questions dans les nouveaux scénarios climatiques cantonaux. En effet, les scénarios climatiques suisses actuels CH2018 ont été mis en évidence individuellement pour chaque canton et préparés dans une fiche d'information pour chacun d'eux. De nombreux autres graphiques sur le changement climatique dans les cantons sont également disponibles via l'Atlas web interactif CH2018.

Les scénarios climatiques actuels de CH2018 montrent ce que le changement climatique mondial signifiera concrètement pour le climat suisse de demain. Ils décrivent comment notre climat pourrait changer d'ici le milieu du siècle et au-delà. Outre l'évolution des variables climatiques classiques telles que la température et les précipitations, les scénarios montrent également comment évolueront diverses variables dérivées telles que le nombre de journées tropicales ou le nombre de jours avec de la neige fraîche.

Les nouvelles fiches d'information, en tant que produit supplémentaire des Scénarios climatiques suisses CH2018, contiennent des informations sur l'évolution climatique passée et l'avenir climatique de chaque canton.  Les fiches ont été enregistrées comme une mesure du plan d'action 2020 - 2025 pour l'adaptation au changement climatique et ont été produites dans le cadre du National Centre for Climate Services (NCCS) sous la direction de MétéoSuisse. Elles servent de guide et de source centrale d'informations pour l'utilisation uniforme par les cantons des scénarios climatiques CH2018. De nombreux autres graphiques sur différents scénarios d'émission, périodes et variables sont affichés de manière interactive sur l'Atlas web CH2018 et peuvent être téléchargés. Il suffit de sélectionner votre canton pour obtenir les graphiques.

Canton de Vaud : sans mesures de protection du climat, jusqu’à 3-4 fois plus de journées tropicales qu’actuellement

A titre d'exemple, la Figure 1 montre l'évolution future prévue des températures et des précipitations en été pour le canton de Vaud. Dans le scénario avec des mesures significatives de protection du climat (RCP2.6), la température estivale moyenne du canton augmentera d'environ 1 °C supplémentaire, tandis que les précipitations estivales moyennes ne changeront guère. Dans un scénario sans mesures de protection du climat (RCP8.5), la température estivale moyenne augmentera d'environ 4 °C d'ici la fin du 21e siècle, et les précipitations estivales moyennes diminueront.

Les changements de température et de précipitations influencent également de nombreux autres indicateurs climatiques, tels que le nombre de journées tropicales (jours avec une température maximale supérieure à 30 °C) dans le canton de Vaud (Figure 2). Aujourd'hui, on peut s'attendre à une moyenne de 5 à 10 journées tropicales par an. Sans mesures de protection du climat, il faut s'attendre à 20-30 journées tropicales sur la plupart des régions de plaine du canton de Vaud d'ici 2060.

Canton du Valais : sans mesures de protection du climat, nettement moins de jours de neige fraîche qu’actuellement

Les nouvelles évaluations cantonales fournissent également des informations sur les indicateurs de froid tels que le nombre de jours avec de la neige fraîche, comme le montre la Figure 3 à titre d'exemple pour le canton du Valais. Le nombre de jours avec de la neige fraîche diminuera sensiblement à toutes les altitudes, la diminution étant nettement plus importante dans un scénario sans mesures de protection du que dans un scénario avec des mesures significatives de protection du climat.

Ces informations et bien d'autres sont désormais disponibles pour tous les cantons.

Informations supplémentaires

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (7)

  1. valazza, 17.11.2021, 12:51

    Bonjour.
    Et au Tessin? Je comprend que cela ne concerne que peu de lecteurs francophones à qui est dédié ce site. Un francophone du Tessin. Merci.

    Réponses

    Répondre à valazza

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 17.11.2021, 13:40

      Bonjour,
      Les scénarios climatiques ont été produits pour tous les cantons, Tessin bien évidemment inclus. Vous en trouverez la fiche (disponible dans les 3 langues) à partir de la carte de la Suisse en cliquant sur le Tessin : https://www.nccs.admin.ch/nccs/fr/home/regions/cantons.html

  2. MarionJ, 17.11.2021, 00:01

    Ce que les citadins et les adeptes de soleil comme qualité positive oublient, c’est l’importance des précipitations et l’état des nappes phréatiques. D’autant que l’on imagine continuer la densification de constructions de façon indéfinie sur territoire helvétique.
    L’eau potable reste, même en Suisse, un enjeu de taille. Enfin, on devrait parler aussi des dérèglements climatiques qui provoquent des tempêtes, pluies diluviennes, tornades, grêles, jamais à ce point éprouvées sur notre territoire, et qui augmenteront en fréquence...

    Réponses

    Répondre à MarionJ

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  3. Claude Guignard, 16.11.2021, 12:41

    Ces scénarios sont très intéressants même si leur réalisation reste encore un peu problématique telle que prévue. En ce qui concerne notre pays et les régions de plaine, le réchauffement climatique a davantage d'effets positifs que négatifs. Globalement le climat va devenir plus agréable. Qui s'en plaindra ? A mon avis on devrait cependant assister à un recul des précipitations plus élevé que prévu. On le voit déjà à Genève ces dernières années.. Le problème est ailleurs. Certaines régions seront durement touchées. Elles deviendront inhabitables. Il s'agit là de conséquences qui nous toucheront
    Indirectement mais peut-être durement.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. Antoine Bonzon, 17.11.2021, 10:38

      Il me plairait d'obtenir l'avis de Météosuisse sur cette question. Il me semble totalement erroné de dire que le réchauffement aura d'avantage d'effets positifs que négatifs mais je m'en remettrai aux expert-e-s.

    2. MétéoSuisse, 17.11.2021, 11:47

      Bonjour, cela dépend de ce que l'on entend par des effets positifs ou négatifs, c'est souvent une appréciation très subjective (comme profiter des températures plus élevées). Étant donné que beaucoup de choses se rapportent à l'argent, il faudrait calculer les coûts et bénéfices de chaque impact du réchauffement climatique, ce qui n'est pas une chose évidente à faire et qui dépasse les compétences de MétéoSuisse. Des économistes s'accordent à dire que l'inaction face au changement climatique coûtera plus que la prise de mesures fortes pour limiter le réchauffement.

    3. Nathalie, 17.11.2021, 12:57

      Quand des tout petits ruisseaux se transformeront régulièrement en torrents de boue et pierre, comme cette année dans le village de Cressier(NE), quand des orages de grêle avec des grêlons gros comme une balle de ping-pong feront chaque années des dégâts, quand les lacs monteront régulièrement entre les épisodes de sécheresse, et bien à un moment donné, les assurances n'arriveront plus à suivre. Certaines zones deviendront effectivement inhabitables. Il faudra construire à bonne distance de tout risque. Il faudra aussi abriter nos bâtiments avec des techniques (ou matériaux) capables de supporter de très gros grêlons, avec des protections qui pourrait peut-être aussi maintenir le frais en cas de canicule. Mais un risque contre lequel il sera difficile de se protéger, ce sont les séismes. Il me semble qu'ils sont assez fréquents ces dernières années. Une élévation des températures a aussi une incidence sur la stabilité des sols.