Contenu

MétéoSuisse soutient la protection contre les risques naturels à l’échelle mondiale

13 octobre 2021

Avec le projet Weather4UN, MétéoSuisse contribue au développement d'un mécanisme de coordination de l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM). L’objectif de ce mécanisme est d'améliorer l'accès aux informations météorologiques à des fins humanitaires en cas de événements extrêmes. À l'occasion de la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe, le projet est brièvement présenté dans ce blog.

Le projet Weather4UN est mis en œuvre par le Centre régional de Genève, dont les bureaux se trouvent au 5ème étage du siège de l'OMM. Photo : Mikhaël Schwander
Le projet Weather4UN est mis en œuvre par le Centre régional de Genève, dont les bureaux se trouvent au 5ème étage du siège de l'OMM. Photo : Mikhaël Schwander

Les besoins humanitaires mondiaux n'ont jamais été aussi élevés. Environ 238 millions de personnes auront besoin d'aide en 2021 (en augmentation de 40 % par rapport à l'année précédente), ce qui représente 1 personne sur 33 dans le monde. 83 % des catastrophes naturelles qui entraînent des crises humanitaires sont causées par des phénomènes météorologiques extrêmes. Au cours des dix dernières années, 1,7 milliard de personnes dans le monde ont été touchées par de tels événements qui ont ainsi causé le décès de plus de 400 000 personnes (IFRC World Disaster Report 2020). Il est donc essentiel pour les organisations humanitaires d'avoir accès aux informations météorologiques à tous les stades d'une catastrophe. De plus, les organisations humanitaires cherchent désormais de plus en plus à anticiper les crises et leurs impacts et non seulement à réagir après un évènement.

Afin d’offrir un soutien fort aux initiatives et programmes visant le développement d’actions anticipées à accéder à des données, services et compétences sur mesure, l'OMM a décidé en 2019 de mettre en place un mécanisme de coordination (WMO Coordination Mechanism – WCM). In fine, le projet Weather4UN va contribuer à l’élaboration du plan d’implémentation pour le WCM qui sera discuté au sein de plusieurs groupes de travail de l’OMM ( par exemple les groupes Expert Team WCM et le groupe Standing Committee on Disaster Risk Reduction and Public Services) en vue d’une présentation lors du Congrès de l’OMM qui se tiendra en 2023.

En 2020, le Conseil fédéral a décidé de contribuer à l’établissement de ce mécanisme de coordination par le biais du projet Weather4UN (2021-2023) placé sous le leadership de l’Office fédéral de météorologie et climatologie MétéoSuisse en étroite collaboration avec la division d’Aide humanitaire de la Direction du développement et de la coopération (DDC).

Le projet Weather4UN se concentrera sur deux domaines :

1. Amélioration de l'accès à des informations à forte valeur ajoutée

Une première partie du projet consiste à développer un processus par lequel les informations météorologiques & climatiques générées par les pays et territoires Membres de l’OMM sont collectées, analysées et assemblées. L’information ainsi rassemblée sera ensuite « traduite » dans un language clair et distribuée aux acteurs humanitaires à travers différents produits et outils spécifiquement créés sur mesure pour répondre au mieux à leurs besoins. Cette partie du projet est développée en étroite collaboration avec le Secrétariat de l'OMM à Genève.

Affichage aggrandi: Photo 2 : image symbolique. Photo: Pixabay - Pexel
Photo 2 : image symbolique. Photo: Pixabay - Pexel

2. Évaluation des impacts d'événements météorologiques

Une deuxième partie du projet se concentre sur le développement d'un outil permettant d’évaluer les risques et les impacts combinés des catastrophes naturelles à venir. Basés sur un modèle probabiliste de calcul de risque opérant de manière consistente à l’échelle globale (CLIMADA) couplé à des prévisions météorologiques probabilistes issus des pays et territoires Membres de l’OMM, l’estimation des impacts multirisques permettra aux acteurs humanitaires de planifier et anticiper au mieux les réponses à apporter pour protéger les populations les plus vulnérables. Cette partie du projet est développée en étroite collaboration avec Prof. David Bresch (Weather and Climate Risks, ETH Zurich et MétéoSuisse) et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Affichage aggrandi: Photo 3 : image symbolique. Photo : IFRC
Photo 3 : image symbolique. Photo : IFRC
MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (0)