Nom de Zeus !

7 mars 2017
Thèmes: Météo

La tempête "Zeus" qui a déferlé hier sur une grande partie de la France, n'a touché que marginalement la Suisse. Elle a surtout provoqué localement la chute de neige la plus importante de l'hiver 2016/2017 dans les Alpes occidentales et le Bas-Valais.

Depuis quelques jours, un fort courant d'ouest règne du proche Atlantique à l'Europe centrale. En altitude vers 9000 mètres, les vents soufflaient entre 250 et 300 km/h au-dessus de la France générant de nombreuses dépressions tempétueuses. Celle d'hier, dénommée "Zeus", a traversé l'Hexagone de part en part et a provoqué de nombreux records absolus de vent. Météo France mentionne 193 km/h à Camaret dans le Finistère, 184 km/h à Le Dramont dans le Var ou encore 157 km/h à Ajaccio en Corse-du-Sud.

En Suisse, les vents sont restés plus modestes mais MétéoSuisse a mesuré tout de même près de 150 km/h sur les crêtes du Jura tant à La Dôle qu'à Chasseral et jusqu'à 140 km/h dans les Alpes. En plaine, ce sont les régions limitrophes de la France qui ont été les plus ventilées avec 80 km/h à Genève, 81 km/h à Nyon ou encore 77 km/h à La Brévine.

Importantes chutes de neige

Notre dépression "Zeus" a surtout apporté d'importantes chutes de neige dans les Préalpes et les Alpes occidentales. En 24 heures, la couche de neige s'est accrue de 61 cm à La Creusaz, de 55 cm à Loèche-les-Bains, de 48 cm à Montana ou encore de 40 cm à Morgins. Pour beaucoup de ces endroits, il s'agit de la plus grosse chute de neige observée en 24 heures depuis le début de cet hiver 2016/2017. Ce qui m'invite à utiliser la célèbre réplique de Doc dans retour vers le futur : " Nom de Zeus ! "

Commentaires (0)