Contenu

La fragmentation du vortex polaire

24 avril 2016, 11 Commentaire(s)
Thèmes: Météo

La fragmentation annuelle du vortex polaire au printemps est souvent à l'origine des gouttes froides dynamiques que l'on peut rencontrer en cette période de l'année sous nos latitudes, phénomène responsable d'incursions d'air froid comme c'est le cas actuellement.

Évolution typique du vortex polaire au printemps

À la fin de l'hiver dans l'hémisphère nord, le vortex polaire, cette vaste dépression persistente autour du pôle et qui englobe la majorité de l'air arctique, commence à se fractionner peu à peu en plusieurs morceaux séparés. C'est au printemps que cette fragmentation est la plus visible, ces fragments d'îlots froids ayant tendance à migrer vers des latitudes plus méridionales. Ces îlots d'air froid issus de la fragmentation du vortex polaire s'apparentent à de larges gouttes froides d'altitude qui peuvent stationner sur une vaste région pendant plusieurs semaines. Ils sont le plus souvent synonymes au printemps d'un temps instable et frais, typique du temps très changeant qui peut caractériser cette période de l'année. La fragmentation a typiquement lieu entre la mi-mars et la mi-mai, la date moyenne étant le 10 avril.

Un îlot d'air froid en perspective

Un îlot d'air froid issu de la fragmentation progressive du vortex polaire influencera la météo sur l'Europe de l'ouest ces prochains jours. Comme on peut le voir sur les cartes ci-dessous du flux atmosphérique d'altitude autour de l'hémisphère nord issues du Earth System Research Laboratory de la NOAA, le vortex polaire est actuellement dans une phase de fragmentation avec la formation de plusieurs îlots bien distincts. Entre le dimanche 24 avril et le vendredi 29 avril, la fragmentation et la migration des différents îlots froids vers le sud est clairement visible.

Prévision météo sur la Suisse pour la semaine à venir et perspectives à plus long terme

Comme on peut le visualiser sur la carte de prévision des températures et des vents d'altitude ci-dessous du modèle COSMO-7 de MétéoSuisse, un vaste îlot d'air froid issu de la fragmentation progressive du vortex polaire s'approchera de nos contrées en cours de semaine. Il sera responsable d'un temps souvent changeant, frais et par moments humide. À plus long terme, les perspectives sont encore assez floues. Toutefois, sachant que la fragmentation du vortex polaire peut encore se poursuivre jusqu'à la mi-mai, l'approche d'autres îlots/gouttes froides d'ici là est tout à fait plausible. D'ailleurs, la mi-mai correspond souvent aux dernières descentes véritablement froides du printemps. Selon les années, ces ultimes descentes froides peuvent correspondre assez bien à la période des Saints de Glace.

Commentaires (11)

  1. C. Roberto, 08.05.2016, 19:26

    Bonjour,

    En conséquence de la fragmentation du vortex hivernal, est-ce que la descente d'un îlot vers le sud ne pourrait pas expliquer le déclenchement de la migration des hirondelles vers nos latitudes?

    En vous remerciant pour cet excellent article!
    Avec mes meilleures salutations

    C. Roberto

  2. Jean-Claude Page, 28.04.2016, 07:15

    Bonjour,
    Merci pour vos informations très intéressantes.
    Est-ce que ce phénomène n'est pas en lien avec le changement d'inclinaison de la terre et de ce fait le soleil réchauffe le pôle et disperse le vortex ?

    meilleures Salutations
    J-C Page

    1. MétéoSuisse, 28.04.2016, 17:58

      Alors oui, la réduction de l'écart thermique entre l'équateur et les pôles au printemps est essentiellement due à l'augmentation de l'insolation dans les régions polaires durant cette période de l'année, ce qui finit par affaiblir peu à peu le vortex.

  3. Gapany, 27.04.2016, 14:35

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour ces articles très intéressants.
    Concernant la fragmentation du vortex polaire: existe-t-il une explication pour ce phénomène? Pourquoi cette masse d'air se fragmente et dérive au sud à cette période?

    Meilleures salutations
    G. Gapany

    1. MétéoSuisse, 27.04.2016, 16:14

      Nous sommes heureux de savoir que vous avez apprécié cet article. Les détails de la fragmentation du vortex polaire sont assez complexes. Toutefois, la fragmentation est essentiellement due à l'affaiblissement du vortex au printemps, conséquence de la réduction de l'écart thérmique entre l'équateur et les pôles. Les ondes perturbées des latitudes moyennes peuvent ensuite plus facilement fragmenter sa circulation et favoriser la dérive de ces îlots froids vers le sud... un peu à l'image des icebergs qui dérivent vers le sud au printemps suite à la fonte progressive de la banquise.

  4. Egger, 26.04.2016, 09:17

    Très bon article, en effet, et je comprends pour la première fois (en 68 ans d'existence) le comment et le pourquoi des Saints de Glac.e

  5. Rudolf, 26.04.2016, 08:36

    Merci pour cette explication scientifique des "Saints de Glace".
    Salutations,
    Rudi

  6. Ernst Cincera, 26.04.2016, 07:29

    Merci de ces explications passionnantes et qui aident le chaux-de-fonnier béotien que je suis à mieux supporter la météo de "m"... que nous subissons ces temps et plus particulièrement depuis dimanche.

  7. Guy, 25.04.2016, 18:52

    Très bon article qui permet au néophyte que je suis d'en apprendre un peu plus sur la météo. On en redemande svp ;-O)

    1. Gaëlle, 26.04.2016, 17:35

      Je me joins à Guy. Article très instructif!

      Merci beaucoup!

  8. Claude Guignard, 24.04.2016, 22:17

    Ce sont des connaissances dont on n'avait pas la moindre idee il y a une cinquantaine d'annees.