Contenu

Consommation de sel de déneigement dans le contexte des changements climatiques

16 février 2015
Thèmes: Climat

La planification des industries s’effectue, généralement, à un horizon de 2 à 5 ans. Les Salines Suisses SA, elles, planifient la production de sel jusqu’à la fin du siècle. L’étude «Consommation de sel de déneigement» réalisée par MétéoSuisse sur mandat des Salines Suisse SA, permet une première estimation du développement de la consommation de sel pour le 21ème siècle. Sur la base du réchauffement climatique attendu et de la diminution des jours avec de la neige fraîche, les besoins en sel de déneigement devraient diminuer en Suisse.

L’ensemble des modèles climatiques actuels projette une augmentation de la température globale moyenne pour le 21ème siècle. En Suisse, les températures hivernales vont augmenter et les jours avec de la neige diminuer. En conséquence,  les quantités de sel de déneigement devraient diminuer à l’avenir. Dans les faits, les résultats de l’étude citée plus haut montrent une diminution des besoins moyens en sel. Sans mesures au niveau international pour la diminution des émissions de gaz à effet de serre, la consommation moyenne de sel aura reculé d’environ 110’000 tonnes  vers la moitié du 21ème siècle. Cela représente approximativement la moitié des quantités actuellement planifiées.

Les fortes variations annuelles se poursuivront

Dans l’étude réalisée, les estimations mettent en lumière les changements moyens dans une période de 30 ans. Ces estimations ne donnent pas d’informations sur les quantités de sel qui seront nécessaires pour une année spécifique. Sur la base des scénarii climatiques actuellement disponibles, il faut tenir compte, qu’en Suisse également, les températures hivernales comme les jours avec de la neige varieront fortement d’une année à l’autre. Il est donc possible, qu’à l’avenir, nous connaissions encore des hivers riches en neige, même si cela devrait se produire de plus en plus rarement.

Commentaires (0)