Contenu

Floraison du cerisier à Liestal

1 décembre 2021, 4 Commentaire(s)
Thèmes: Portrait

Le canton de Bâle-Campagne est connu pour ses cerisiers. Les cerisiers et la splendeur de leur floraison façonnent le paysage au printemps. Il n’est donc pas surprenant que la plus longue série d’observations de floraison de cerisier en Suisse se trouve à Liestal.

Un cerisier sauvage est observé depuis 1894 en lisière de forêt à Liestal-Weideli. Eduard Heinis, enseignant, conseiller d’État et directeur de l’établissement pénitentiaire, est à l’origine des observations annuelles, poursuivies par son fils, puis par le Service cantonal de conseil en arboriculture fruitière. Aujourd’hui, l’observation est effectuée par le centre d’agriculture Ebenrain à Sissach. La date de floraison du cerisier de Liestal-Weideli était utilisée au siècle dernier pour calculer le début et le pic de la récolte des cerises dans le canton.

Affichage aggrandi: Figure 1 : Cerisier en fleurs. Dans le canton de Bâle-Campagne, la floraison est observée depuis plus de cent ans.
Figure 1 : Cerisier en fleurs. Dans le canton de Bâle-Campagne, la floraison est observée depuis plus de cent ans.
(Photo : Regula Gehrig)

La longue série d’observations de Liestal est d’une grande valeur. Il s’agit d’une des plus longues séries de dates de floraison. Ces observations phénologiques sont très importantes dans le contexte du changement climatique. Les données montrent clairement comment le cerisier réagit aux changements de température. Depuis 1989 environ, une floraison plus précoce est visible, parallèlement à une augmentation significative de la température printanière.

Affichage aggrandi: Figure 2 : Date de la floraison du cerisier de Liestal-Weideli depuis 1894. La ligne rouge indique la moyenne glissante sur 20 ans.
Figure 2 : Date de la floraison du cerisier de Liestal-Weideli depuis 1894. La ligne rouge indique la moyenne glissante sur 20 ans.
(Source : Centre d’agriculture Ebenrain de Sissach et MétéoSuisse)

La floraison la plus précoce du cerisier a été observée le 16 mars 1990 et la plus tardive le 4 mai 1917. Avant 1989, le cerisier fleurissait en moyenne le 14 avril. Au cours des 30 dernières années (1991-2020) la floraison a été observée en moyenne le 3 avril.

La floraison précoce peut avoir des conséquences négatives, car les cerisiers sont très sensibles au gel en période de floraison. Des dégâts à la suite d’épisodes de gel printanier ont été observés en avril dernier ainsi que les années précédentes.

Littérature scientifique

Alfred Meyer, 1959. Der Kirschbaum im Baselbiet gestern, heute und morgen. Baselbieter Heimatbuch, Band VIII.

 

MétéoSuisse est ouvert à un dialogue en ligne respectueux et accueille volontiers les commentaires et les questions. Nous vous invitons à respecter notre nétiquette. Veuillez noter qu’il n'existe aucun droit pour la publication d’un commentaire et que nous n'entretenons aucune correspondance concernant la décision de publier ou non un commentaire ou une question. Merci pour votre compréhension. Formulaire de contact

Commentaires (4)

  1. Beau Fixe, 06.12.2021, 00:28

    Commentaire tardif, mais bon... Je suis tout-à-fait d'accord avec M. Guignard. C'est devenu de plus en plus comment que les cerisiers fleurissent fin mars - 1ière semaine d'avril à Bâle-Campagne et ils sont régulièrement touchés par les derniers gels du mois d'avril qui, ces dernières années, se sont produits même assez tard, ce qui a un grand impact sur les récoltes

    Réponses

    Répondre à Beau Fixe

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

  2. Claude Guignard, 01.12.2021, 23:04

    Le cerisier, par sa floraison spectaculaire, se prête particulierement bien à l'observation. Il en est certainement de même au Japon où sa date doit également être soigneusement notée. L'influence du réchauffement climatique commence ces dernières décennies à se faire remarquer et la floraison devient plus hâtive. Je ne suis pas informé si la date des derniers gels a subi le même recul dûment documenté. Si tel n'est par supposition pas le cas les récoltées futures seront davantage touchées par le gel qu'autrefois.

    Réponses

    Répondre à Claude Guignard

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension

    1. MétéoSuisse, 02.12.2021, 09:34

      Bonjour, même s'il n'y a pas de tendance significative sur la date du dernier gel au printemps, celui-ci survient tout de même en moyenne légèrement plus tôt dans la saison depuis une vingtaine d'années.

  3. PèreCastor, 01.12.2021, 15:09

    Depuis plusieurs années, des poiriers et pruneautiers de notre verger fleurissent en plein automne. Il me semble probable que la sécheresse estivale les met dans une situation qui lève la dormance des bourgeons, comme le fait normalement la pause hivernale, probablement en lien avec la diminution du flux de sève. L'arrivée de la pluie en automne et peut être d'un climat aux températures proches du printemps semble tromper certains arbres qui fleurissent ainsi en Octobre-Novembre et voient leurs précieux bourgeons floraux ravagés par le gel qui suit. La récolte de fruits de l'année suivante en fait forcément les frais.

    Réponses

    Répondre à PèreCastor

    * Champ obligatoire

    Merci beaucoup de votre contribution. Chaque contribution est vérifiée par la rédaction avant d'être validée. Cette vérification peut durer un certain temps.

    Merci de votre compréhension

    Votre contribution n'a malheureusement pas pu être transmise. Veuillez réessayer ultérieurement.

    Merci de votre compréhension