Contenu

Scénarios climatiques cantonaux: un socle de données pour les cantons

Date de publication 16 novembre 2021
Thèmes Climat
Type Communiqué de presse

Bientôt, la Suisse sera confrontée à un climat plus sec et plus chaud, avec moins de neige et davantage de précipitations intenses. Concrètement, l’effet peut néanmoins varier fortement selon les cantons et les saisons. C’est ce que révèlent les scénarios climatiques cantonaux publiés aujourd’hui. Leurs nouvelles projections ont été élaborées sous la houlette du National Centre for Climate Services (NCCS) de la Confédération et sous la direction de l’Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse.

Les scénarios climatiques suisses CH2018 décrivent comment notre climat pourrait évoluer d’ici le milieu du siècle et au-delà si les mesures de protection climatique sont renforcées ou non. Ils constituent la base de la stratégie d’adaptation au changement climatique de la Confédération. En complément, les nouveaux scénarios climatiques cantonaux constituent une source d’informations sur l’évolution du climat dans le passé, ainsi que sur l’avenir climatique de chaque canton.

Dans ce cadre, une fiche d’information a été élaborée pour chaque canton et pour le Liechtenstein et les informations cantonales ont été ajoutées à l’Atlas web CH2018. Ces informations, qui ont une valeur d’indicateurs, permettent une utilisation uniforme des scénarios climatiques CH2018 dans les cantons. « Les scénarios climatiques cantonaux permettent au Tessin d’affiner sa préparation et son adaptation aux changements climatiques », affirme Roland David, Président de la Commission cantonale des dangers naturels. Dans la base de données en ligne figurent notamment des graphiques interactifs illustrant une série de scénarios d’émissions, de périodes et de variables, qui peuvent être téléchargés.

Les changements climatiques auront par exemple les répercussions suivantes dans les différents cantons

1.    Étés secs

À long terme, les quantités moyennes de précipitations diminueront en été dans tous les cantons. Cette tendance n’affectera pas seulement les quantités moyennes, mais aussi la fréquence des précipitations. Les plus longues périodes estivales sans précipitations s’allongeront. À Buchs, dans le canton d’Argovie, elles dureront en moyenne 1,4 jour de plus qu’à l’heure actuelle vers le milieu du XXIe siècle si aucune mesure n’est prise pour protéger le climat. À Sion, en Valais, elles dureront même en moyenne 2,1 jours plus longtemps.

2.    Plus de journées tropicales

Les températures maximales augmenteront beaucoup plus fortement que les températures moyennes. Les jours les plus chauds en été, le thermomètre grimpera de 2 à 5,5 °C de plus qu’aujourd’hui. Les étés caniculaires, comme lors des années record de 2003 et 2018, pourraient devenir la norme. Les vagues de chaleur seront plus fréquentes et plus extrêmes. Le stress thermique est alors particulièrement marqué dans les zones urbaines situées à basse altitude. Sans mesures de protection du climat, les cantons de Zurich, de Genève et du Tessin pourraient par exemple ainsi dénombrer en 2060 trois à quatre fois plus de journées tropicales qu’actuellement.

3.    Fortes précipitations

Les fortes précipitations seront probablement nettement plus fréquentes et plus intenses que celles que nous connaissons aujourd’hui. Toutes les saisons seront concernées, mais plus particulièrement l’hiver. Si le climat n’est pas protégé, les plus fortes précipitations journalières en hiver pourraient augmenter en moyenne de 7 % à Aadorf (canton de Thurgovie) d’ici 2060. Dans d’autres régions, cette hausse pourrait être encore plus prononcée ; par exemple à Zollikofen (Berne) et à Lugano (Tessin), où les plus fortes précipitations journalières pourraient être en moyenne quelque 9 % plus importantes.

4.    Hivers peu enneigés

Les hivers seront nettement plus doux au milieu du siècle. Il y a aura certes plus de précipitations, mais surtout sous forme de pluie, et non de neige, du fait de la hausse des températures. Dans le canton des Grisons, par exemple, le nombre de jours avec de la neige fraîche diminuera sensiblement à toutes les altitudes. Faute de mesures de protection climatique, il neigera ainsi quelque 20 jours de moins en 2060 dans les régions comprises entre 1600 et 2000 mètres d’altitude. La mise en œuvre de mesures de protection climatique limiterait cette diminution à 14 jours en moyenne.

Mandat de la Confédération pour l’élaboration de scénarios climatiques

Le Conseil fédéral a chargé l’Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse d’élaborer régulièrement de nouveaux scénarios climatiques. Ces scénarios procurent aux décideurs une base de planification pour la protection du climat et l’adaptation aux changements climatiques. Ils s’articulent par ailleurs autour des besoins de leurs utilisateurs et utilisatrices dans l’administration, le monde politique et l’économie. C’est dans cet esprit que les nouveaux scénarios climatiques cantonaux ont vu le jour, donnant corps à une mesure du plan d’action de 2020 à 2025 pour l’adaptation aux changements climatiques. La stratégie présente les objectifs d’adaptation, décrit les défis majeurs et fixe des champs d’action prioritaires pour l’adaptation au niveau fédéral. Le plan d’action de 2020 à 2025 comprend 75 mesures à l’échelon fédéral.

Le National Centre for Climate Services (NCCS) est le réseau fédéral dédié aux services climatologiques, qui prépare les données scientifiques et les bases de décision pour l’adaptation aux changements climatiques et la protection du climat. Outre les nouveaux scénarios climatiques cantonaux, il est également à l’origine d’autres prestations en matière climatique, comme le rapport « Hydro-CH2018 » sur les aspects hydrologiques des changements climatiques, publié en 2021, et les scénarios climatiques CH2018 lancés à l’échelle de la Suisse en 2018.

Neuf unités administratives fédérales font partie du NCCS. Le bureau est situé à MétéoSuisse.

Contact

MétéoSuisse, Communication
media@meteoschweiz.ch
+41 58 460 97 00

National Centre for Climate Services
nccs@meteoschweiz.ch
+41 58 460 97 74

Informations complémentaires